Archive de mots clés: « régime »

Pour perdre du poids pas de secret il faut bouger et se mettre au sport

Pour prévenir certaines maladies, bien vieillir, résister à la fatigue, lutter contre le stress, ou encore perdre du poids rapidement, l’activité physique est gage d’une bonne santé.


Comment perdre du poids

Le docteur Jacques Girardin, médecin du sport et de l’équipe de France de rugby féminin s’écrie : « Nous avons deux bras et deux jambes. Ce qui n’est pas fait pour rester couché dans son lit, affalé dans son canapé, ou être assis sur une chaise toute la journée. À l’origine l’Homme est une personne nomade. » Au quotidien, il devait chasser pour se nourrir, se défendre. Aujourd’hui, il s’est englué dans le confort. Entre la voiture, les transports en commun, les ascenseurs, les escalators, les portes automatiques, la plupart des efforts physiques quotidiens sont réduits. Or la sédentarité nuit gravement à la santé. Sachant que les muscles représentent 50 % du poids du corps, nous avons besoin d’exercice pour rester en forme.

« Qui dit activité physique ne veut pas forcément dire faire du sport. Promener son chien est une activité physique. À un rythme de deux heures hebdomadaires à l’école, nous sommes plutôt dans la première catégorie. Ensuite, vient le sport de loisir qui dure un peu plus longtemps et il est un peu plus intense, avec d’autres contraintes. Puis le sport de compétition qui peut nuire à la santé. » Une chose est sûre, plus le corps fournit d’effort, plus il devient vigoureux et résistant. À l’inverse, moins il est actif, moins il est apte à l’être : c’est le déconditionnement à l’effort. Les muscles s’affaiblissent, les os perdent de leur densité, les articulations se grippent et le système immunitaire se dégrade. D’où l’importance de se bouger. Toutes les occasions sont bonnes. « Chaussez vos baskets ou vos rollers pour aller travailler. Prenez votre vélo et les escaliers. Tondez la pelouse. Accumulés, tous ces petits efforts sont incroyablement efficaces », même dans une salle de sports pas cher !


Pourquoi choisir le sport pou perdre du poids ?

  • L’exercice physique renforce le cœur. Pour répondre à la demande, il s’accélère, augmentant le flux sanguin. Grâce à l’entraînement, il se muscle et éjecte une plus grande quantité de sang à chaque contraction.
  • Il régule la tension artérielle. Avec un travail régulier, les artères coronaires se dilatent mieux. Le cœur bat moins vite et le pouls est plus lent, donc la pression sanguine baisse.
  • Il améliore le retour veineux. Par l’écrasement de la semelle veineuse plantaire et les contractions des muscles qui compriment les veines, le sang remonte mieux au cœur.
  • Il augmente les dépenses énergétiques, équilibre les apports et les dépenses d’énergie, modifie la répartition de la masse grasse et de la masse maigre (muscle).
  • Il abaisse le taux de sucre sanguin. Les muscles consomment du glucose, entraînant une diminution du taux de sucre dans le sang.
  • Il transforme le mauvais en bon cholestérol. En brûlant les graisses du sang, le taux de mauvais cholestérol (LDL et triglycérides) baisse et celui du « bon » (HDL) augmente.
  • Il draine les sécrétions bronchiques et sinusiennes. Son effet vasodilatateur, surtout après l’entraînement, aide à diminuer le nombre de crises d’asthme, leur intensité et la consommation de bronchodilatateurs.
  • Il lutte contre l’ostéoporose. À chaque contraction musculaire, on sollicite les points d’attache osseux, stimulant ainsi la formation d’os nouveau.
  • Il renforce le système immunitaire grâce à une augmentation des médiateurs chimiques qui le stimulent.

A quelle cadence pour une bonne remise en forme ?

« L’important est d’avoir une activité physique dite d’endurance peu intense (marche, vélo, natation), régulière (au moins égale à trente minutes par jour). Nul besoin d’en faire deux heures par jour pour avoir de bons résultats sanitaires. » Comme les blessures, le surentraînement est l’ennemi du sportif. Si la fréquence cardiaque se veut un bon indicateur du type de consommation énergétique et du type d’exercice (endurance ou résistance), pour le docteur Jacques Girardin « rien ne vaut le seuil ventilatoire, moment à partir duquel vous n’arrivez plus à parler avec la personne avec qui vous faites du sport. Chacun a le sien, c’est pourquoi les entraînements doivent être personnalisés.

Au-dessous de celui-ci, vous consumez de la graisse et maigrissez (exercice en endurance).

Si vous courez au-dessus, vous brûlez du sucre et vous repoussez vos limites (exercice en résistance). N’oubliez surtout pas que la résistance fatigue très vite et perturbe le système immunitaire ! »

À éviter

À éviter

  • – Faire du sport intensément lorsqu’il fait très chaud (+30 °C) ou très froid (-5 °C).
  • – En cas de malaise, si vous n’allez pas bien, ne dites pas « c’est un coup de fatigue, ça ira mieux demain. » Consultez immédiatement votre médecin traitant et faites un bilan, voire un test d’effort.
  • Attention fumeurs! Ne grillez plus de cigarette à partir deux heures avant la séance et jusqu’à deux heures après l’effort. Le risque d’infarctus du myocarde serait très augmenté.
  • Ne prenez pas une douche chaude juste après votre activité physique. Attendez plutôt vingt minutes que les vaisseaux sanguins aient retrouvé leur débit habituel vers le cœur.

Comment maigrir à Brides les Bains ?

La ville de Brides les Bains est un lieu parfait pour maigrir vite et retrouver une ligne parfaite.

Depuis des années, Brides-les-Bains est LA station de la perte de poids, mais elle ne cesse d’innover, de diversifier et d’affiner ses offres de soins, avec l’aide du service de nutrition de l’Institut Pasteur de Lille.

Une cure d’amaigrissement de qualité

Chaque personne obèse ou en surpoids demande une approche particulière, car les causes de l’obésité et ses conséquences sont multiples et variées. C’est pour coller au plus près des attentes et des besoins des curistes que l’équipe thérapeutique de Brides-les-Bains a mis au point 5 cures de 18 jours différentes. Avec les conseils du Dr Jean-Michel Lecerf, spécialiste en endocrinologie et maladies du métabolisme à l’Institut Pasteur de Lille. Pas question ici de parler de régime, l’amaigrissement passe par une prise en charge globale, un changement de mode de vie, une approche comportementale, un soutien psychologique et l’apprentissage d’une alimentation équilibrée.


Cures Origine et Idéale : Programme pour maigrir

À côté de la cure conventionnée classique, Origine (soins thermaux, cure de boisson, conférences et démonstrations culinaires), la cure Idéale met en synergie les trois facteurs clés de la réussite : soins thermaux et cure de boisson (l’eau de Brides est anticapitons et a aussi un effet coupe-faim), suivi diététique et programme d’activités physiques adapté aux capacités de chaque curiste. Elle propose aussi des espaces de détente et de repos réservés. Mais si les soins thermaux sont remboursés, les autres prestations sont à la charge du curiste (420 euros).

Éducation thérapeutique

Un programme d’éducation thérapeutique spécial obésité et surpoids a également été mis au point, et validé par l’Agence régionale de santé, pour les personnes en cure conventionnée de 18 jours qui veulent mieux connaître les mécanismes de leur maladie, ralentir ses effets et mieux vivre avec au quotidien. Il comprend un atelier Si on bougeait, pour les aider à trouver l’activité physique quotidienne qui leur convient, des ateliers au choix avec médecin, diététicienne, esthéticienne ou éducateur sportif, et un suivi postcure par mail de 5 mois. Ce programme a un coût : 230 ou 130 euros selon la cure.

Quelques plus

Quelques plus

  • Cures courtes
    Le Grand Spa des Alpes® propose, dans une ambiance à la fois luxueuse et professionnelle, deux cures courtes pour apprendre à maigrir, adopter un nouvel équilibre alimentaire et mettre en place un plan d’action : la Cure Déclic de 6 jours et la cure Métamorphose de 9 jours. Mais, contrairement aux cures de 18 jours, elles ne sont pas remboursées par l’Assurance maladie.
  • Label cuisine santé diététique
    Onze hôtels et restaurants respectent la charte diététique créée par la station de Brides. Un label forme, contrôle et corrige au besoin les restaurateurs et hôteliers engagés dans cette démarche.