Archive de mots clés: « Végétalien »

Rôti végétal au potimarron

En plat, épatez vos convives avec un rôti pas comme les autres…

Difficulté : 1-2-3-4-5-6-7-8-9
Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 1 heure 30

 

Les ingrédients pour 6 convives :

Potimarrons : 2
Lentilles : 400 g
Poudre de noix : 200 g
Poudre de noisettes : 200 g
Crème de soja : 20 cl
Vin rouge : 4 cuillères à soupe
Beurre végétal (ou margarine) : 20 g
Gousses d’ail : 4

La préparation :

1/ Faites cuire les lentilles dans un grand volume d’eau bouillante pendant une trentaine de minutes. Égouttez-les puis mixez-les.

2/ Mélangez la purée de lentilles avec la poudre de noix, la poudre de noisettes, la crème de soja et le vin rouge. Réservez.

3/ Pelez les potimarrons et coupez-les en morceaux. Pelez les gousses d’ail. Dans une casserole, faites fondre le beurre végétal puis ajoutez le potimarron et les gousses d’ail entières. Laissez cuire à couvert et à feu doux pendant une vingtaine de minutes jusqu’à ce que le potimarron soit tendre. Réduisez-le en purée.

4/ Préchauffez le four à 200 °C.

5/ Disposez la préparation aux lentilles sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et étalez-la finement. Mettez la purée de potimarron au centre et rabattez les côtés de manière à former une papillote.

6/ Enfournez 40 minutes environ.

7/ À la sortie du four, découpez votre rôti en tranches et servez-le accompagné d’une poêlée de haricots verts ou d’une salade de mâche et de petites pommes de terre.

À lire aussi...

À lire aussi...

BETTY_Vegetariennepresqueparfaite_Couverture.inddLES RECETTES SECRÈTES ET GOURMANDES D’UNE VÉGÉTARIENNE PRESQUE PARFAITE
De Betty et Alix Lefief-Delcourt, éditions Leduc. S, 220 pages, 16 €.

Outre son blog (unevegetariennepresqueparfaite.fr), Betty livre ses recettes végétaliennes et végétariennes dans un livre très pratique pour tous les végétariens et végétaliens, qu’ils soient débutants ou confirmés.

Dans une première partie, les auteurs détaillent les (nombreux) avantages de l’alimentation végétarienne. Elles livrent aussi tous leurs conseils pour manger végétarien et équilibré, que l’on soit un adulte ou un enfant.

On découvre ensuite une centaine de recettes classées par saison avec des idées d’entrées, de plats et de desserts, ainsi que des idées de menus pour toutes les occasions. Autre atout très pratique : certaines recettes sont estampillées sans gluten ou sans lait, pour satisfaire les goûts et les attentes de chacun.

Panna cotta au topinambour et au muesli salé doré

 

À la fois crémeuse et croquante, voilà une recette qui mettra les papilles de vos invités en éveil !

Difficulté : 1-2-3-4-5-6-7-8-9
Temps de préparation : 20 minutes
Temps de réfrigération : 45 minutes

 

Les ingrédients pour 6 convives :

Topinambours : 200 g
Crème végétale : 20 cl
Lait végétal : 20 cl
Agar-agar : 2 g
Pistaches salées décortiquées : 40 g
Riz soufflé : 40 g
Curcuma en poudre : 1 cuillère à café
Gousse d’ail : 1
Huile d’olive : 4 cuillères à soupe
Sel et poivre : à votre guise

La préparation :

1/ Épluchez les topinambours et détaillez-les en gros morceaux. Faites-les cuire une vingtaine de minutes dans une casserole d’eau bouillante. Égouttez-les et réservez.

2/ Dans une casserole, versez la crème végétale, le lait végétal et l’agar-agar. Portez à ébullition. Laissez bouillir sans cesser de remuer pendant 2 minutes.

3/ Ajoutez les topinambours et mixez avec un mixeur plongeant jusqu’à ce que la préparation soit lisse et homogène. Salez et poivrez. Versez dans des verrines et mettez au frais jusqu’à ce que les panna cotta soient figées.

4/ Préparez le muesli salé : préchauffez le four à 150 °C. Mélangez le riz soufflé, les pistaches, le curcuma, la gousse d’ail écrasée et l’huile d’olive. Disposez ce mélange sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Enfournez 20 minutes environ, jusqu’à ce que le mélange soit doré.

5/ Répartissez le muesli sur les panna cotta et servez.

À lire aussi...

À lire aussi...

BETTY_Vegetariennepresqueparfaite_Couverture.inddLES RECETTES SECRÈTES ET GOURMANDES D’UNE VÉGÉTARIENNE PRESQUE PARFAITE
De Betty et Alix Lefief-Delcourt, éditions Leduc. S, 220 pages, 16 €.

Outre son blog (unevegetariennepresqueparfaite.fr), Betty livre ses recettes végétaliennes et végétariennes dans un livre très pratique pour tous les végétariens et végétaliens, qu’ils soient débutants ou confirmés.

Dans une première partie, les auteurs détaillent les (nombreux) avantages de l’alimentation végétarienne. Elles livrent aussi tous leurs conseils pour manger végétarien et équilibré, que l’on soit un adulte ou un enfant.

On découvre ensuite une centaine de recettes classées par saison avec des idées d’entrées, de plats et de desserts, ainsi que des idées de menus pour toutes les occasions. Autre atout très pratique : certaines recettes sont estampillées sans gluten ou sans lait, pour satisfaire les goûts et les attentes de chacun.

Veggie, végan, végétaliste : 50 nuances de vert (ou presque)

Scandales alimentaires, gaspillage, industrialisation… face à la complexification de notre environnement alimentaire, chacun cherche son régime et de nombreux consommateurs se tournent vers le végétarisme. BIEN-ÊTRE & santé décode pour vous les particularités de chaque régime.

 

A ceux qui pourraient penser que le végétarisme est une mode, rappelons que cette pratique alimentaire remonte à la Grèce antique. Pythagore, bien connu de nos collégiens pour son théorème, l’était aussi pour son régime excluant la viande. Le « pythagorisme » a d’ailleurs un temps défini les adeptes de ce régime, adopté au fil des âges par d’autres figures historiques comme Albert Einstein, Léonard de Vinci ou encore Gandhi.

 

Définition du végétarisme

Le végétarisme correspond à une alimentation excluant la viande, rouge ou blanche, les poissons et les fruits de mer. Au sein du végétarisme, on trouve des nuances. Les lacto-ovo-végétariens mangeront des produits issus d’animaux comme le lait ou les œufs, alors que les lacto-végétariens acceptent le lait mais excluent les œufs. Les semi-végétariens excluent eux la viande, mais consomment du poisson et des fruits de mer. A ceux qui s’inquiètent des déséquilibres que le végétarisme pourrait entraîner, plusieurs études scientifique sont au contraire démontré les bienfaits pour la santé d’un régime végétarien, à condition qu’il soit bien équilibré.

 

Le végétalisme, ce végétarisme « strict »

Certains végétariens optent pour un régime plus restrictif, basé exclusivement sur des aliments issus du monde végétal. Viande, poissons, fruits de mer, produits laitiers, œufs sont donc exclus, ainsi que le miel ou la gélatine. Ils mangent des graines, légumes, fruits, fruits à coques, huiles végétales, mais aussi des aliments provenant du règne bactérien, comme le bifidus dans le soja fermenté ou le leuconostoc dans la choucroute… Les minéraux comme les sels de sodium, potassium, calcium sont aussi acceptés.

 

Le véganisme : une alimentation mais aussi un mode de vie

Le véganisme repose sur le refus de l’exploitation et de la cruauté envers les animaux. Au-delà d’une alimentation, c’est un véritable mode de vie. Il inclut bien sûr une alimentation végétalienne, sans viande ni poisson, ou tout autre produit dérivé du monde animal, comme les produits laitiers, les œufs et le miel. Mais les véganes (ou végan) vont plus loin en excluant la consommation de tout produit issu des animaux ou de leur exploitation, ce qui s’avère très restrictif. Pas de cuir, pas de laine, pas de fourrure, pas de soie, pas de cosmétiques ou médicaments testés sur des animaux ou contenant des substances animales…. Le véganisme va jusqu’à exclure les loisirs utilisant des animaux comme le cirque, les zoos ou encore la corrida.

L'appli pratique

L'appli pratique

Si vous recevez des amis veggie à dîner, on vous donne des idées recettes pour contenter tout le monde. Et pour les végétariens qui ont envie de renouveler le contenu de leurs assiettes, l’appli GREEN KITCHEN dispo sur iTunes ou l’appli Végetarian Recipes sur Android vous inspirent au quotidien.