PHLEBITE

5 choses à savoir pour éviter la phlébite

15 juin 2017
Le point sur les symptômes de la phlébite et les conseils pour limiter les risques.

 

On parle de phlébite lorsqu’un caillot de sang se forme dans une veine, et y bloque alors de manière totale ou partielle la circulation sanguine. Dans la très grande majorité des cas, le caillot se forme dans les jambes, mais il peut très bien apparaître n’importe où dans le corps. La gravité de ce trouble cardio-vasculaire est proportionnelle à la taille de la veine touchée. Si le caillot se forme dans une veine profonde, de gros calibre, le patient doit être pris en charge de toute urgence. Le risque principal est en effet que ce caillot se détache et remonte jusqu’à la région du cœur, où il vient alors obstruer l’artère pulmonaire, provoquant une embolie pulmonaire qui peut être mortelle. Alors quels sont les signes à surveiller et les bons réflexes pour limiter ses risques ?

 

1 – Identifier les situations à risque

Les patients qui souffrent d’insuffisance veineuse, cardiaque ou respiratoire constituent des terrains propices à l’apparition d’un caillot, ce qui justifie la prise d’un traitement anticoagulant au long cours dans certains cas. Mais elle peut aussi toucher n’importe qui après une immobilisation plus ou moins longue, une chirurgie, ou une lésion subie par une veine. Un caillot peut se former à cause du port d’un plâtre tout comme lors d’un vol de plusieurs heures en avion. La grossesse, les traumatismes, certains cancers peuvent réduire la fluidité du sang et augmenter le risque de caillot.

 À lire aussi : Les aliments bons pour le système veineux

 

2 – Reconnaître les symptômes usuels de la phlébite

Elle se manifeste dans la plupart des cas par une douleur dans le mollet. L’intensité est variable selon les cas et les individus. Elle peut s’accompagner d’un gonflement du membre, de rougeur ou d’un échauffement de la peau. Si vous ressentez ces symptômes, même de faible niveau, n’attendez pas pour consulter : certaines phlébites sont en effet asymptomatiques ou très peu douloureuses, cela ne veut pas dire qu’elles ne sont pas tout aussi dangereuses. Un écho-doppler des membres inférieurs prescrit par le médecin permettra de déceler la présence d’un éventuel caillot.

 À lire aussi : Jambes lourdes, ne les prenez pas à la légère

 

3 – Reconnaître les symptômes de l’embolie pulmonaire

Une douleur thoracique persistante pendant plusieurs jours, des difficultés à respirer, une toux sans motif apparent ? Appelez immédiatement le SAMU, vous êtes probablement en train de faire une embolie pulmonaire et il n’y a pas une minute à perdre. Le traitement varie selon le type de phlébite. Elle est superficielle (veine proche de la surface de la peau) ? Un traitement à base d’anti-inflammatoires accompagné de bas de contention et d’un fluidifiant sanguin suffit normalement pour rétablir la situation en 7 à 15 jours. Elle est profonde (veine de gros calibre située en profondeur) ? En plus d’un traitement anticoagulant sous forme de piqûres pendant une semaine, le patient devra prendre un traitement d’anticoagulants oraux pendant plusieurs mois.

 

4 – Les mauvais réflexes à éviter…

Si vous ressentez une douleur subite dans un membre inférieur, surtout ne massez pas la zone, vous pourriez déloger le caillot et provoquer une embolie pulmonaire. Évitez l’activité physique qui aurait les mêmes effets, et faites-vous examiner par un professionnel de santé au plus vite.

 

5 – Et les bons réflexes pour prévenir les récidives

Le meilleur moyen d’éviter la phlébite est d’améliorer son retour veineux. Pour cela, les bas de contention sont d’excellents alliés. Ils améliorent le retour veineux et évitent la stagnation du sang dans les membres inférieurs. Ils sont indispensables en cas de longue station debout ou de voyage en avion de plus de 2 heures. Bonne nouvelle, le bas de contention de nos aïeux a vécu : désormais, les marques comme Mediven, Sigvaris ou Varisma proposent des modèles fantaisie à motifs ou de couleurs tendance.

Au quotidien, il est conseillé aux personnes qui souffrent d’une mauvaise circulation sanguine de surélever leurs jambes lorsqu’elles sont assises ou couchées. Marcher 30 minutes par jour active le retour sanguin et réduit le risque d’obésité, qui favorise les risques de phlébite. Les sources de chaleur directe (bain trop chaud, soleil, sauna, etc…) sont à éviter, tout comme les vêtements trop serrés.

Vous voilà paré !

 À lire aussi : Retour veineux, comment l’améliorer ?

 

Clémentine Garnier

Sur le même sujet

hygiène bucco dentaire

Tarte et plaque dentaire, même combat ?

Nos conseils pour les éliminer.

RHUME

Pour ne pas vous enrhumer, lavez-vous le nez

Quels produits choisir pour ce nettoyage ?

OSTEOPOROSE

Comment peut-on prévenir l’ostéoporose ?

Les bons réflexes pour la retarder ou la ralentir.

APPLIS SANTE

Notre top des applis santé

Mettez la santé dans votre poche !

Produits & Livres

VITAFLOR

Offrez un cocon à votre peau

Pour toute la famille.

QUINTON

Prenez un bol d’eau de mer pour résister à la fatigue

Une cure à base d’eau de mer élaborée par le biologiste René Quinton.

Gamme anti-âge Rides et Fermeté – Laboratoires Patyka

Soyez ferme (et bio) avec les signes de l’âge

Ravivez la jeunesse de votre peau !

AVENE

Coup de frais annoncé sur votre beauté

Éclat et fraîcheur en une seule application.