THALASSEO THERMES
OTONAMAKI

Tous emballés par l’otonamaki

11 mai 2017
Le nouvel exercice de relaxation qui cartonne au Japon : se faire emballer dans un drap blanc. On vous déballe les secrets de l’otonamaki.

 

Bars à chats ou à câlins, hôtels capsule, toilettes automatisés : les us et coutumes japonais sont parfois déstabilisants pour les Occidentaux que nous sommes. Dernière nouveauté en date : l’otonamaki, une technique de relaxation fait fureur là-bas qui ne manquera pas de surprendre sous nos contrées. Rien à voir avec des makis au thon, non : les adaptes de l’otonamaki se font emballer, au sens propre, dans un drap blanc, puis bercer de gauche à droite par des thérapeutes.

 À lire aussi : 5 minutes par jour pour lutter contre le stress

 

Les origines de l’otonomaki

Cette méthode de relaxation, « emballage d’adultes » en traduction littérale, a été inventé par Nobuko Watanabe, une sage-femme qui s’est inspirée de l’ohinamaki, l’emballage de nourrissons supposé favoriser leur développement physique. Une forme d’emmaillotage extrême puisque le corps est entièrement emballé dans un drap blanc que la thérapeute noue pour bien le rigidifier.

Mme Watanabe utilisait cette technique pour soulager les douleurs post-partum des femmes enceintes, et s’est rendu compte qu’elle pourrait être reproduite sur tous les adultes pour leur apporter détente et bien-être.

 

Le principe de l’otonomaki

La personne qui souhaite pratiquer l’otonomaki s’assoit en tailleur sur un drap blanc, et laisse ensuite le thérapeute l’emballer entièrement. Après 15 à 20 minutes passées en position fœtale, elle est ensuite bercée doucement de gauche à droite, avant d’être libérée de sa gangue de toile. Le meilleur moyen de comprendre, c’est encore d’assister à une séance. Et non, on ne rigole pas, il y a des gens à qui cela fait vraiment du bien (apparemment).

 

 

Les bienfaits attendus

À en croire les adeptes de l’otonomaki, cette méthode de relaxation favorise la détente tout en atténuant les problèmes de posture et de rigidité du corps grâce au basculement du corps. Des bienfaits qui, s’ils sont défendus par les thérapeutes de l’otonomaki, provoquent un certain scepticisme voire l’opposition de certains spécialistes de la santé, qui s’inquiètent de possibles problèmes de colonne vertébrale ou de claustrophobie pour les personnes emmaillotées.

Affaire à suivre, et pourquoi pas à tester si la discipline débarque un jour en France ?

 À lire aussi si vous avez besoin de vous relaxer : Différentes méthodes de relaxation

 

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues

Le jour et la nuit

Stress

Le jour et la nuit

Une journée sereine et une nuit reposante

Un petit coup de mou ? On a les solutions.

Autres

Un petit coup de mou ? On a les solutions.

Deux options s’offrent à vous !

Un autre regard sur Alzheimer

Maladies neurologiques

Un autre regard sur Alzheimer

Aider et accompagner les malades