Archive de mots clés: « Régime sans sucre »

5 aliments pour faire oublier le sucre à nos enfants

On accuse le sucre de canne de provoquer de nombreux maux, comme le diabète, l’obésité, les caries… et on a bien raison ! Moins on en met dans l’alimentation de nos enfants, mieux ils se portent ! Voici nos idées d’aliments à glisser dans vos recettes pour le remplacer.  

 

Le sucre, et particulièrement le sucre raffiné blanc, a très mauvaise presse. Consommé de manière régulière et importante, il provoque à la longue diabète, obésité, et, moins graves mais gênantes quand même, les caries redoutées par nos petits (et leurs parents).

 

On a beau savoir qu’il ne faut pas trop en manger, pourquoi a-t-on tant de mal à s’en passer ? Il provoque une sensation de bien-être, d’euphorie et de satiété, qui disparaît en même temps que le pic d’insuline qu’il provoque s’effondre, entraînant alors une sensation de manque.

Les Français sont particulièrement addict : ils en achètent 35 kg par habitant et par an ! Une étude1 a aussi montré que nous consommons en moyenne 95 à 100 grammes de sucre par jour, dont la moitié provient de sucres ajoutés, qui se cachent partout dans notre alimentation, alors que l’OMS recommande de s’en tenir à 25 grammes journaliers.

Les bonnes habitudes se prenant dès l’enfance, vous avez le pouvoir d’inculquer à vos bambins le plaisir de saveurs plus saines en remplaçant le sucre par d’autres aliments dans vos recettes maisons.

 

Pour des plats moins sucrés : le parfum des épices

Si la cannelle est utilisée dans de nombreuses cuisines du monde pour son goût intensément sucré qui fait aisément oublier l’absence de sucre dans vos compotes, par exemple, d’autres épices viennent parfumer agréablement vos desserts, comme la badiane au goût anisé qui ajoute une note de réglisse, la noix de muscade fraîchement râpée qui aromatise à merveille les gâteaux aux fruits, ou tout simplement le mélange cinq-épices, utilisé pour la préparation du bien nommé pain d’épices. Pas encore convaincus ? Sachez que la cannelle, en plus d’être riche en antioxydants et en fibres, active le métabolisme et aide à réguler la glycémie et le cholestérol.

 

Pour des recettes allégées en sucre : les arômes naturels

Pas forcément besoin de rajouter du sucre pour donner du goût grâce aux arômes de vanille, citron, orange voire même café qui parfumeront vos plats. Sceptique ? Faites l’essai en triplant la dose d’arôme naturel recommandée dans votre prochaine recette et en supprimant le sucre, vous serez surpris du résultat. Mention spéciale pour la vanille en poudre, qui apporte un effet vraiment sucré tout en favorisant la concentration, la mémoire et une bonne digestion.

 

Vive la compote de fruits (sans sucres ajoutés…)

Quelle soit de pomme, de poire, de fraises, de dattes… la compote donne un goût naturellement sucré, et se substitue à merveille au sucre dans un produit laitier mais aussi dans des préparations pâtissières ou même des mousses au chocolat ! Comment faire ? Remplacez dans votre recette la quantité de beurre ou d’huile par une quantité identique de compote de fruits, sans ajouter de sucre évidemment. Double bénéfice dans votre assiette puisque vous y réduisez la quantité de sucre, mais aussi de matières grasses. Préférez les compotes faites maison ou les compotes sans sucres ajoutés. Sinon ça sert à rien, hein.

 

La noix de coco

On la savait riche en fer, en cuivre, en manganèse et en acides gras saturés bons pour la santé : la noix de coco a en plus le pouvoir de parfumer vos desserts d’une délicieuse touche d’exotisme. Comment l’utiliser ? Son pouvoir sucrant est assez faible, on vous conseille plutôt de l’utiliser râpée dans des yaourts ou compotes.

 

Le sirop d’érable

Les Canadiens lui ont depuis longtemps attribué une place prépondérante dans leurs douceurs culinaires : le sirop d’érable, produit à partir de la sève de certains érables, a un pouvoir sucrant 1.4 fois supérieur à celui du sucre, pour un indice glycémique plus bas. Comment l’intégrer dans vos yaourts, gâteaux ou pancakes ? En adoptant un ratio de 50 grammes de sirop d’érable pour 100 grammes de sucres préconisés dans votre recette. Si le sirop rend vos préparations trop liquides, compensez en ajoutant de la fécule de maïs pour les épaissir.

1 – Enquête nationale INCA 2006-2007 (www.anses.fr)