Archive de mots clés: « adolescence »

Comprendre les ados

Contrairement à ce que croient très souvent les adultes, les adolescents ont toujours besoin d’avoir des modèles et réclament davantage d’échanges avec eux.

 

Une enquête IPSOS Santé, menée pour la Fondation Pfizer pour la santé de l’enfant et de l’adolescent auprès de 800 adolescents de 15 à 18 ans et 800 adultes, nous éclaire sur les relations intergénérationnelles en 2012.

 

Ados dans le monde

Un point rassurant : malgré un contexte économique et social morose, les adolescents ne sombrent pas dans la sinistrose et se portent plutôt bien dans leur majorité. 71 % déclarent se sentir bien à l’école et 73 % sont satisfaits de ce qui leur arrive. « La nouvelle génération est en familiarité avec l’évolution actuelle du monde ; la perte d’autorité verticale et l’explosion des nouveaux moyens de communication et d’information sont vécues non pas comme une régression mais comme un plus. Les jeunes se sentent acteurs du changement qui s’opère dans notre société. », explique le Pr Philippe Jeammet, psychiatre, président de la Fondation.

 

Ados et adultes

Les adultes ne le voient pas ainsi et pensent au contraire à 74 % que les adolescents sont sous pression et mal dans leur peau. Les trois quarts des parents sont également certains que leurs ados pensent ne pas avoir besoin d’eux. En fait, seulement 15 % des ados considèrent effectivement pouvoir se passer des adultes, 55 % regrettent même de ne pas avoir davantage d’échanges avec eux. Un vrai malentendu.

 

Ados et parents

Les ados disent aussi compter, pour devenir adultes, sur une figure parentale, 92 % prioritairement sur leur mère et 74 % sur leur père, 58 % seulement sur les amis. Ce qui met en brèche l’idée des parents, qui pensent que leurs ados comptent avant tout sur l’aide de leurs amis, sous-estimant, là encore, leur importance. Si les problèmes persistent, il est possible de consulter un psychologue enfant pour suivre une thérapie.

Ados connectés !

Ados connectés !

  • 54 % des ados interrogés utilisent les réseaux sociaux, Twitter, Facebook ou MSN, et mettent en ligne en moyenne 15 posts par jour.
  • 1 jeune sur 2 discute avec son entourage par téléphone portable et par chat, 1 sur 5 communique par e-mail.
  • 92 % d’entre eux envoient et reçoivent des SMS, en moyenne 83 chaque jour, soit 10 fois plus que les adultes.
  • Attention ! Ceux qui consacrent trop de temps, près de 4 heures par jour, aux nouvelles technologies d’information et de communication au détriment des relations et échanges physiques sont des ados fragiles.