MEDTRONIC PARLONS DIABÈTE
HUILES ESSENTIELLES ET SOMMEIL

Retrouver le sommeil grâce aux huiles essentielles

16 février 2017
Les huiles essentielles sont parées de mille et un bienfaits, dont celui de vous faire dormir… Voici celles à privilégier, en fonction de votre problème spécifique, ainsi que les façons de les utiliser.

 

Insomnies, difficultés d’endormissement, cauchemars… le terme de troubles du sommeil recouvre des réalités très différentes. Souvent, le premier réflexe est de se tourner vers les somnifères. Or ces médicaments comportent de nombreux effets indésirables : sommeil peu réparateur, addiction… Il existe heureusement des solutions naturelles pour enfin mieux dormir. L’aromathérapie (l’utilisation des huiles essentielles) est particulièrement efficace.

 À lire également : Connaissez-vous le pouvoir des plantes ?

L’huile essentielle de lavande : pour se détendre avant le coucher

L’huile essentielle de lavande est un grand classique de l’aromathérapie familiale. Bien tolérée, même par les plus petits, elle est aussi facile à utiliser, et permet de soigner de nombreux bobos du quotidien, des brûlures aux piqures d’insectes en passant par les problèmes de peau. Elle possède aussi de précieuses vertus calmantes et anti-stress. C’est en ce sens qu’on peut l’utiliser en cas de troubles du sommeil : elle permet de se détendre et de chasser les tensions qui peuvent bloquer l’endormissement.

En pratique : utilisez-la en diffusion (dans un diffuseur d’huile essentielle) environ 30 minutes avant le coucher. Vous pouvez aussi en verser 1 à 2 gouttes sur votre oreiller ou bien sur un petit mouchoir que vous conserverez près de vous, tel un doudou, pour vous endormir. Autre idée : s’offrir un petit bain relaxant à l’huile essentielle de lavande (diluez 10 gouttes d’HE de lavande dans un peu de savon liquide et versez dans l’eau du bain).

 

L’huile essentielle de marjolaine : pour en finir avec les insomnies

L’insomnie est un trouble du sommeil fréquent. Certains y sont même abonnés, ce qui peut avoir des répercussions particulièrement handicapantes sur le quotidien. Heureusement, il existe des solutions naturelles pour en venir à bout. L’huile essentielle de marjolaine est une bonne solution car elle soulage les troubles nerveux qui peuvent être à l’origine du problème, et favorise un sommeil plus naturel et plus réparateur, sans réveils intempestifs. Elle est aussi particulièrement indiquée en cas de troubles de l’humeur, caractéristiques en période de préménopause, et qui peuvent avoir des conséquences sur la qualité du sommeil.

En pratique : appliquez 1 goutte d’HE de marjolaine sur le plexus solaire au moment du coucher et massez doucement.

 

L’huile essentielle de camomille romaine : pour dire stop aux cauchemars

Les cauchemars ne sont pas réservés aux enfants, les adultes aussi sont concernés, et cela peut gâcher la nuit (et la journée qui suit car, en général, on les rumine toute la journée). Pour éviter ces désagréments nocturnes, vous pouvez miser sur l’huile essentielle de camomille romaine, préconisée pour traiter tous les troubles d’origine nerveuse (comme l’agitation, le stress, l’anxiété…). Elle détend et chasse les tensions provoquées par les contrariétés.

En pratique : respirez les effluves de cette huile essentielle apaisante le soir au moment de vous coucher. Si vous vous réveillez la nuit suite à un cauchemar, vous pouvez le faire également afin de retrouver vos esprits, et de vous rendormir plus facilement.

Attention : ne la confondez pas avec l’huile essentielle de camomille allemande (matricaire) ni avec l’huile de camomille marocaine. Celle-ci (camomille romaine) est douce et facile à utiliser, ce qui n’est pas le cas des deux autres.

 À lire aussi : Des plantes pour dormir

 

Huiles essentielles : les précautions d’emploi

Huiles essentielles : les précautions d’emploi

Les huiles essentielles sont des produits très concentrés, qui ne s’utilisent pas à la légère. Respectez à la lettre les indications d’usage, et ne les utilisez jamais sans vous renseigner avant, notamment auprès de votre pharmacien. Sachez aussi que certaines huiles sont déconseillées voire interdites chez les enfants et les femmes enceintes. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

 

Alix Lefief

Le choix de la rédac

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.

En toute clarté

Visage

En toute clarté

À vous le teint frais et lumineux !

Vous pouvez enfin respirer !

Petits maux

Vous pouvez enfin respirer !

À vous de choisir

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues