CYSTALIA
plantes et sommeil

Des plantes pour dormir

22 novembre 2016

Certaines plantes médicinales ont une action sédative ou anti-stress.

  • La valériane raccourcit le délai d’endormissement. Son action est renforcée lorsqu’elle est associée à la mélisse, la passiflore, l’escholtzia ou l’aubépine. Toutefois, avant de les combiner, toujours demander conseil au pharmacien.
  • Pour les enfants, un usage facilité avec le mélange d’extraits aqueux bio de verveine, mélisse et fleur d’oranger présenté en dosettes par Laudavie (Calmosine–Sommeil).
  • Les huiles essentielles (HE) de camomille noble et de lavande stimulent le système parasympathique, celui de la relaxation et du sommeil (Lavande fine AOP-
    Pranarôm). Celle de petit grain bigarade (Naturactive) prévient les réveils nocturnes. Pratiques, les ampoules sommeil-relaxation Phytosun-arôms combinent HE et fleur d’oranger, verveine et tilleul.
  • En micronutrition : Phytostandard d’escholtzia et de valériane (Pileje), un cocktail contre les troubles du sommeil légers ou profonds. Ou encore Phyto Nuit de Valdispert à l’extrait sec de racine de valériane.
À lire également : Retrouver le sommeil grâce aux huiles essentielles

 

Dominique Thibaud

Le choix de la rédac

Ostéo-gym, un guide visuel qui nous apprend à adopter les bonnes postures

Maux de dos

Des jambes légères 24 h / 24

Circulation sanguine

Des jambes légères 24 h / 24

Du frais et encore du frais

L’huile de coco : l’huile végétale multi usage de l’été

Corps

On en parle de mon périnée ?

Gynécologie

Mesdames, pensez périnée !

Un livre vous propose de le rencontrer pour mieux l’apprivoiser.