Reconnaître une peau sèche d’une dermatite atopique

Reconnaître une peau sèche d’une dermatite atopique

13 février 2020

« Quelles sont les caractéristiques qui différencient une peau sèche “normale” d’une peau à la sécheresse excessive ? »

 

Peaux sèches ou peaux déshydratées ? Ce n’est pas toujours facile de faire la différence. Une peau déshydratée signifie simplement qu’elle est en manque d’eau. Ce problème est ponctuel, il peut toucher tous les types de peau (grasse, sèche ou mixte). Les symptômes sont un manque de souplesse et de confort, mais aucun signe de sécheresse ou de desquamation n’est visible. En revanche, une peau sèche ne manque pas d’eau mais de lipides car le film hydrolipidique ne parvient pas à produire suffisamment de sébum. On ne peut pas changer ses caractéristiques : elle est terne et desquame avec des sensations de picotements et de tiraillements. Il en existe deux types : la peau sèche physiologique est en rapport avec la nature de la peau qui varie au cours du temps et selon les zones du corps, alors que la peau sèche pathologique correspond à une altération de la fonction barrière cutanée. Elle accompagne certaines affections cutanées, comme le psoriasis ou la dermatite atopique. Les deux variantes les plus connues sont la xérose liée à des facteurs déclenchants et l’ichtyose liée à des facteurs héréditaires.

 À lire aussi : Les différents types d’eczémas

 

Reconstruire la barrière cutanée

La xérose correspond à un état de sécheresse excessive ; la peau devient rêche, elle brûle ou démange et peut s’accompagner de craquelures et de fissures. Elle se manifeste sur toutes les parties du corps mais prédomine le plus souvent sur les mains et les jambes. Elle est due à un dysfonctionnement directement lié à un déséquilibre des lipides qui constituent le ciment entre les cellules de la couche cornée (cornéocytes). Cette perturbation dans l’arrangement des lipides entraîne des troubles de la fonction de kératinisation. La couche cornée devient très sensible, hyperréactive, et les cellules desquament de façon anormale, par amas. La desquamation s’accompagne d’un mauvais contrôle de l’hydratation cutanée : la perte insensible en eau (PIE) augmente et aggrave la sécheresse.

L’ichtyose est une pathologie cutanée qui rend la peau très sèche, écailleuse sur de grandes surfaces. Elle est en général due à un trouble héréditaire de la kératinisation se traduisant par un épaississement épidermique et une desquamation permanente. La peau est recouverte de squames bien visibles. Un tiers des sujets qui ont une dermatite atopique souffrent aussi d’une ichtyose vulgaire.

 À lire aussi : Apaiser une peau sèche

 

Éviter les facteurs aggravants

De nombreux facteurs peuvent être en cause, en particulier le vieillissement cutané. Chez les personnes âgées, l’épaississement de la couche cornée, mal irriguée et mal hydratée, peut provoquer de fortes démangeaisons (prurit sénile). De façon générale il faut supprimer, dans la mesure du possible, plusieurs agents très desséchants. Vous devez surtout éviter les expositions solaires, les bains prolongés très chauds, les détergents agressifs ou les produits d’hygiène mal adaptés, le port de vêtements trop serrés. Certains médicaments peuvent aussi être responsables d’une sécheresse cutanée excessive. Le traitement repose sur l’utilisation de soins hydratants et émollients qui visent à restaurer l’hydratation de la peau pour lui rendre sa souplesse. L’émollient idéal doit restructurer l’épiderme en profondeur pour limiter la perte insensible en eau. Il doit aussi protéger la peau des agents extérieurs, l’apaiser en cas de démangeaisons et reconstituer le film hydrolipidique de façon durable. L’emploi de kératolytiques permet de réduire l’épaisseur de la couche cornée et de favoriser son élimination.

 À lire aussi : Déséquilibre de la flore cutané

 

 

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Une crème bien huilée

Corps

Une crème bien huilée

20 huiles précieuses et 10 actions

Gelée clarté exfoliante de la Chênaie
Beauté

Visage

Gelée clarté exfoliante de la Chênaie

À utiliser le matin ou le soir !

Dernière chance pour la détox de janvier !

Compléments alimentaires

Dernière chance pour la détox de janvier !

Boire aussi beaucoup d’eau !

Pourquoi sommes-nous addict et comment se libérer de nos addictions ?

Développement personnel