MA PEAU EST UNE PRISON
Les bienfaits des aliments alcalins

Les bienfaits des aliments alcalins

24 mai 2018
Fatigue, irritabilité, insomnies, ballonnements… et si tout ceci résultait d’une acidité chronique de votre organisme due à votre alimentation ? On vous explique comment rééquilibrer vos apports en aliments alcalins, indispensables à notre équilibre, et leurs bienfaits sur notre santé.

 

L’équilibre acido-basique de notre organisme repose sur de subtils mécanismes dans lesquels l’alimentation joue un rôle primordial. Notre pH sanguin, dont la valeur basique se situe entre 7,3 et 7,4, subit des variations, souvent liée à l’ingestion d’aliments acides ou alcalins, mais aussi au stress, à la sédentarité ou à l’excès d’activité sportive.

En deçà de 6,9, on considère le pH comme acide, provoquant diverses réactions en chaîne dans l’organisme. Pour connaître votre pH sanguin, il vous suffit de vous procurer des bandelettes urinaires en pharmacie : si le pH indiqué est régulièrement inférieur à 7 – 7,5, votre organisme est en acidose.

 

Les conséquences d’une acidose chronique

Pour réguler son pH, le corps augmente la vitesse de ventilation pulmonaire afin de diminuer l’acidité. Les reins jouent aussi un rôle essentiel, en filtrant l’excès d’acide ou de base. En cas d’acidité chronique, maintenir cet équilibre sur le long terme a un coût physiologique, puisque l’organisme va utiliser tous les moyens à sa disposition pour neutraliser les éléments acides grâce à des minéraux.

Si l’alimentation n’en apporte pas en quantité suffisante, il ira puiser dans ses réserves en minéraux, ce qui entraîne à la longue des risques d’ostéoporose, par exemple, mais aussi d’hypertension, de dégradation du tissu musculaire ou de troubles du sommeil. Cette acidification favorise également l’apparition de nombreuses pathologies, et tout particulièrement les processus inflammatoires comme les gingivites, tendinites, cystites, angines, arthrite, etc. On l’a déjà dit mais on le répète : l’alimentation joue un rôle crucial dans le maintien d’un bon état général.

 À lire aussi : Comment vaincre ces ballonnements qui nous gonflent le ventre ?

 

L’alimentation moderne, source d’acidose chronique de faible niveau chez beaucoup

Vous l’aurez compris, plus l’on consomme d’aliments acides, et plus l’acidité de notre pH sanguin augmente. Logique. Alors qui sont les mauvais élèves qui perturbent notre équilibre intérieur ? Dans le box des accusés, la viande, le lait, les produits transformés, les sucreries et desserts, le café, l’alcool, les féculents, le pain, qui sont des aliments majoritairement acidifiants… et très (trop !) présents dans notre alimentation moderne. Nombreux sont aujourd’hui les individus souffrant d’acidose chronique sans le savoir. Alors que faire ?

 

Les aliments alcalins au secours de l’équilibre acido-basique

Même si aucune étude de référence n’a à ce jour été menée sur le sujet, de nombreux professionnels de santé s’accordent sur le fait que consommer des aliments alcalins serait bénéfique pour la santé. Leur richesse en minéraux aide le corps à rétablir son équilibre acido-basique sans puiser dans ses réserves. Les aliments alcalifiants sont les fruits et légumes, les noix, les amandes et graines, les fines herbes et les épices. L’idéal ? Limiter les aliments acides à un tiers de notre alimentation, et de consacrer les deux tiers restants aux aliments alcalinisants.

 À lire aussi : 7 conseils pour booster votre énergie

 

Quels aliments alcalins privilégier contre l’acidité de l’organisme ?

Pas question de supprimer totalement les aliments acidifiants, dont l’organisme a besoin en quantité limitée, mais de rééquilibrer les apports avec les aliments alcalins.

Consommez sans vous priver des jus de légumes fraîchement pressés pour conserver toutes les vitamines, des légumes cuits à la vapeur. A noter que les légumes verts à feuille, comme le brocoli, l’asperge, le chou frisé, le poireau, etc. sont particulièrement alcalins, car très riches en minéraux. Au rayon fruits, on privilégie la banane, qui a une teneur en acides très faible, et la poire, le cassis ou encore le melon, qui bien qu’acides, ont un potentiel alcalinisant intéressant. De manière générale, mieux vaut privilégier les fruits bien mûrs. Bon point pour la pomme de terre, seul féculent alcalinisant, tout particulièrement si elle est cuite avec sa peau, et la châtaigne, qui se consomme en purée ou en farine par exemple.

Sont également alcalins les patates douces, le potimarron, l’avocat, les oléagineux et leurs huiles dérivées, ainsi que les algues, trop souvent absentes de nos assiettes alors qu’elles constituent une formidable source de minéraux.

 À lire aussi : 8 aliments spécial détox

 

Comment améliorer son équilibre acido-basique au quotidien ?

En plus de votre alimentation, modifier certaines habitudes préservera votre bien-être général. Pensez à :

  • Dîner léger afin de ne pas surcharger l’organisme avant la nuit,
  • Pratiquer une activité physique régulière, comme la marche, la natation ou le vélo,
  • Faire des exercices de respiration qui font baisser le niveau de stress,
  • Consommer une eau minérale faiblement minéralisée
  • Fréquenter les saunas ou hammam, qui favorisent l’évacuation des déchets acides par la peau grâce à la transpiration.

Sur ces bonnes paroles, on vous souhaite un bon appétit, bien sûr !

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

La gourmandise pour tous !

Desserts

La gourmandise pour tous !

Sans sucre raffiné

Opération protection

Corps

Opération protection

La solution vient du Nord !

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Gym / fitness / danse / pilates

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Dans le métro, au bureau ou dans votre salon !

Respirez, tout ira bien !

Huiles essentielles

Respirez, tout ira bien !

Six nouvelles expériences olfactives