HYALUGEL 1ere DENTS
VENTRE GONFLE

Comment vaincre ces ballonnements qui nous gonflent (le ventre) ?

22 février 2018
Ventre gonflé, flatulences provoquées par les gaz intestinaux ? Vous pouvez vous débarrassez de ces désagréments à condition d’adopter quelques bonnes habitudes. Découvrez nos conseils.

 

Nous sommes nombreux à expérimenter de manière épisodique ou quotidienne l’inconfort provoqué par les ballonnements, les femmes étant plus sujettes que les hommes à ce trouble digestif. Qu’est-ce qui provoque cette sensation de ventre gonflé ? En cause, une accumulation de gaz dans l’intestin grêle, qui crée une distension abdominale, et une furieuse envie d’expulser ces gaz superflus au prix de notre dignité. Les causes sont multiples, tout comme les remèdes pour réduire voire faire disparaître ces désagréments.

 

Identifier la ou les causes de vos ballonnements

Les ballonnements peuvent être provoquées par des maladies, des dysfonctionnements de l’appareil digestif ou tout simplement de mauvaises habitudes de vie.

Les dysfonctionnements de l’appareil digestif

Si, comme certains adultes, vous avez développé une intolérance au lactose une fois votre croissance terminée, la consommation de produits laitiers provoque une fermentation à l’origine de l’apparition de gaz intestinaux. Les personnes sujettes à la constipation, au reflux gastro-œsophagien, ou qui souffrent du syndrome de l’intestin irritable sont également plus sujettes aux ballonnements chroniques. Une intoxication alimentaire ou une infection gastro-intestinale s’accompagnent toujours de flatulences et de crampes intestinales, qui restent toutefois ponctuelles.

Les habitudes de vie

L’hygiène de vie joue un rôle clé dans l’apparition de ballonnements. Lorsqu’on mange trop vite, que l’on consomme beaucoup de boissons gazeuses ou de chewing-gum, on avale de l’air qui provoque des flatulences une fois arrivé dans notre intestin. Les fumeurs sont plus touchés par les ballonnements à cause de la nicotine qui augmente l’acidité du contenu de l’estomac.

Le manque d’activité sportive, et notamment de tonicité de la sangle abdominale, peut provoquer des ballonnements puisqu’il n’y a pas assez de contractions au niveau du côlon pour aider le bol alimentaire à progresser dans l’intestin. A l’inverse, un excès d’activité physique est parfois responsable de ballonnements, car l’effort sportif assèche la muqueuse de l’estomac.

Côté alimentation, manger trop sucré, trop gras, trop épicé, provoque des irritations du système digestif et des gaz intestinaux. Certains aliments favorisent la fermentation, comme les crucifères, les féculents, les céréales, les alliacés, et donc l’apparition de ballonnements.

 À lire aussi : Comment lutter contre la constipation

 

Les facteurs temporaires

Les femmes qui ont vécu une grossesse le savent bien : attendre un enfant peut s’avérer très gonflant… au sens propre ! L’action des hormones provoque un relâchement des parois intestinales et un manque de tonicité du côlon qui favorise la constipation et donc la fermentation, sans parler des compressions créées par la pression exercée sur l’intestin par l’utérus.

Avancer en âge rime également avec ballonnements. La perte de tonus musculaire et la diminution de la lubrification intestinale ralentissent le trajet du bol alimentaire, ce qui favorise les ballonnements, tout comme la chute du taux d’œstrogènes chez les femmes ménopausées.

Enfin, les grands anxieux et les stressés chroniques souffrent aussi souvent de ballonnements, causés par leur aérophagie (ils mangent trop vite, respirent mal, etc.), et la contraction des intestins provoquées par le stress.

 

Que faire pour se débarrasser des ballonnements ?

Une fois qu’on a réussi à identifier la ou les causes de ses propres ballonnements, vous avez à votre disposition un arsenal de bonnes habitudes et de modifications de votre alimentation qui permettent de soulager voire faire disparaître vos troubles.

Booster votre consommation de fibres insolubles

Commencez par augmenter la part de fibres insolubles dans votre alimentation. Kézaco ? Dans la famille des fibres, celles dites « insolubles » sont contenues dans les légumes verts, les céréales complètes, la peau des fruits et des oléagineux, les légumineuses comme les lentilles, les pois chiches, les haricots rouges, etc. Leur fort pouvoir de gonflement accélère le transit, ce qui favorise un bon fonctionnement du système digestif et prévient la constipation… et les ballonnements !

 À lire aussi : Les bienfaits des fibres solubles et insolubles

 

Supprimez les sources extérieures provoquant les flatulences

Veillez à bien mâcher et à manger doucement pour ne pas avaler d’air. Évitez les gommes à mâcher, les boissons gazeuses, les plats épicés et l’alcool, qui irritent le système digestif. Si vous avez identifié les aliments qui provoquent des ballonnements, comme les produits laitiers ou les crucifères, réduisez votre consommation.

Reprenez une activité sportive

30 minutes de marche par jour participent à un bon transit intestinal et limitent les ballonnements. Renforcez aussi votre sangle abdominale grâce à des exercices de gainage quotidiens, afin de favoriser les contractions de votre intestin.

 À lire aussi : 5 bonnes raisons de vous mettre au gainage

 

Faites-vous aider par la nature

Certaines plantes ont la capacité d’absorber les gaz intestinaux. Les compléments alimentaires à base de charbon noir, capable d’absorber jusqu’à 1000 fois son volume en gaz (!) s’avèrent très efficace, tout comme le fenouil, que l’on peut consommer en graines, infusion ou huile essentielle. Les pansements à l’argile, verte et surfine de préférence, tapissent la muqueuse de l’estomac et limitent aussi l’apparition de gaz intestinaux. Attention toutefois à ne pas les prendre en même temps qu’un autre médicament, car ils ralentiraient aussi son absorption.

Vous avez tout noté ? À vous la légèreté, et fini le ventre scié par la ceinture à partir de la mi-journée !

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Ostéo-gym, un guide visuel qui nous apprend à adopter les bonnes postures

Maux de dos

Des jambes légères 24 h / 24

Circulation sanguine

Des jambes légères 24 h / 24

Du frais et encore du frais

L’huile de coco : l’huile végétale multi usage de l’été

Corps

On en parle de mon périnée ?

Gynécologie

Mesdames, pensez périnée !

Un livre vous propose de le rencontrer pour mieux l’apprivoiser.