DERMATITE ATOPIQUE TEMOIGNAGES
À chaque sport sa chaussure

À chaque sport sa chaussure

15 octobre 2021
Pour partir du bon pied, commençons par bien le chausser !

 

Chaque discipline sportive requiert son équipement… et ses chaussures. Et prévenir au mieux les traumatismes et autres blessures requiert de prendre en compte certains éléments dans le choix de ces dernières. À commencer par notre façon de marcher ou de courir.

 

Comment je déroule mon pied ?

Pour le savoir, posez vos chaussures à plat et observez-les par derrière. Si leur axe reste droit et que l’usure de la semelle est uniforme, vous faites partie des 40 % d’individus possédant un pied « universel ». Si l’axe de la chaussure tombe vers l’intérieur et que la semelle est usée également à l’intérieur, vous êtes pronateur (50 % de la population). S’il s’incline vers l’extérieur et que la semelle est usée sur l’extérieur, vous appartenez aux 10 % de supinateurs.

 À lire aussi : Nouvelles chaussures, nouvelles ampoules…

 

 

Combien je pèse ?

Selon la corpulence, le corps n’amortit pas les chocs de la même manière. Comme l’explique Christophe Salamon, podologue à Paris et à la Fédération française de tennis, « le poids engendre naturellement une pronation. La chaussure va s’effondrer vers l’intérieur. Le pied aura tendance à s’écraser. Si vous pesez plus de 80 kg, préférez les modèles anti-pronation, possédant un renfort interne. » Ils ne corrigent pas le défaut morphologique mais évitent son aggravation. Enfin, proscrivez les chaussures trop légères – moins de 220-250 g pour une pointure 42. Car un bon amorti à l’impact est essentiel : l’épaisseur de la semelle y contribue. Trop fine et trop souple ? à vous maux de dos, tendinopathies, métatarsalgies, aponévrosites…

 À lire aussi : Mycoses de l’ongle

 

 

Suis-je bien maintenu ?

Les chaussures de sport sont de plus en plus molles. Et trop d’amorti engendre enfoncement de l’appui du pied et exagération de la pronation mais aussi diminution de la stabilité. Gare à l’entorse ! Si on s’y sent comme dans des chaussons, on ne marche pas avec, aime à rappeler Christophe. « Pour un bon maintien, la chaussure ne doit pas se tordre latéralement. La rigidité de la tige fait partie du maintien du pied et de la cheville. »

 À lire aussi : Zoom sur les sports outdoor

 

 

Sur quel terrain je pratique ?

• Les randonnées en montagne, sur des terrains accidentés ou rocailleux, exigent des chaussures maintenant bien le pied et la cheville. Préférez-les rigides et montantes avec une bonne adhérence au sol.

• Pour les activités outdoor sur des chemins caillouteux, plus ou moins meubles ou boueux, misez sur des modèles « tout-terrain » dotées d’un système de cramponnage performant.

• Marche et course à pied requièrent stabilisation du pied et amorti des impacts au sol. Pour rappel, le pouvoir amortissant d’un sentier de terre est de 33 % contre 2 % pour l’asphalte.

• Les sports en salle (basket, handball, volley, fitness…) nécessitent des chaussures protégeant le pied et la cheville des changements constants de direction, d’appui et des sauts.

• Quant à la danse, elle exige maintien, amortissement et une certaine souplesse pour la liberté de mouvement.

 

À savoir

À savoir

Sportif du dimanche ou athlète, les mots d’ordre restent confort, maintien et stabilité. Lesquels dépendent de l’état des chaussures. Si la tige, gage de confort du pied et de stabilité au-dessus de la semelle, est déformée, jetez-les !

 

Réponses d'expert : des atouts aux pieds

Réponses d'expert : des atouts aux pieds

Christophe Salamon
Podologue à Paris et à la Fédération française de tennis

• Misez sur une boutique spécialisée et allez-y en fin de journée, quand vos pieds sont légèrement gonflés.
• Apportez vos vieilles baskets. En observant leurs zones d’usure, le « pro » vous orientera vers les modèles qui vous conviendront le mieux.
• Testez-en plusieurs (pas plus de 10, vous seriez perdu !). Prenez en compte les matériaux utilisés.

Évitez les coutures, notamment si vous avez des hallux valgus.
• Vérifiez la taille en pliant les jambes et en vous mettant sur la plante des pieds. Vos orteils ne doivent pas toucher le bout. Vous hésitez entre deux pointures ? Si la gamme ne comporte pas de demi-pointures, optez pour la plus grande.

Clarisse Nénard

Le choix de la rédac

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL

Une défense bien huilée

Huiles essentielles

Une défense bien huilée

Six huiles essentielles se bousculent dans chaque gélule Olioseptil Défenses Naturelles

La guerre aux boutons

Visage

La guerre aux boutons

Pour éliminer les imperfections

Qui vivra (aloe) vera

Corps

Qui vivra (aloe) vera

Pur concentré de bienfaits nourrissants et protecteurs…