Archive de mots clés: « motivation »

Reprendre confiance en soi !

L’identité est souvent malmenée par le manque d’assurance. Heureusement, il existe des clés pour apprendre à se réconcilier avec ses qualités et sa confiance en soi. Mode d’emploi.

 

Pour retrouver confiance en soi

Être sûr de son pouvoir de séduction, arriver à parler en public, ne pas douter de ses choix… Eh oui, tout le monde aimerait pouvoir avancer dans la vie sans craindre le jugement des autres. Mais si certains naissent avec une assurance inébranlable, d’autres, en revanche, en manquent cruellement.

Où placer le curseur ?

On a souvent tendance à confondre appréhension et manque de confiance. Apparenté au stress, le premier sentiment est légitime dans bon nombre de situations (examen, remise de dossier, premier rendez-vous) et se maîtrise plus ou moins facilement. En revanche, proche du handicap, le second paralyse totalement dans les mêmes situations.

Quid des conséquences ?

Timidité maladive, peur du ridicule, autodévalorisation… Les sentiments qu’engendre le manque de confiance en soi ont pour conséquence majeure de bâillonner ses volontés profondes. Prendre conscience de ce qui empêche de s’affirmer, de revendiquer son identité, permet en priorité de se décider à changer et de se débarrasser de son immobilisme.

 

Je cultive mon capital confiance

Le manque de confiance en soi n’est pas une fatalité. De la même façon que, plus on pratique une activité, moins on doute de ses capacités à le faire, retrouver confiance en soi est une question d’entraînement.

Des défis petit à petit pour gagner en confiance

Vouloir changer radicalement du jour au lendemain est un combat perdu d’avance. La montagne qui se dresse devant vous apparaît alors infranchissable. Par contre, après avoir identifié et hiérarchisé les contextes qui vous sont anxiogènes, mettez-vous au défi de surmonter la situation la moins angoissante. Fort de cette première petite victoire, augmentez peu à peu le degré de difficulté pour vous mettre à l’épreuve.

On respire, on déstresse

La panique n’a pas que des conséquences psychiques. Les symptômes se font sentir aussi physiquement : souffle court, rougissements, tremblements, bégaiements… Apprendre à contrôler ses émotions passe par des petits exercices de respiration ou quelques séances de relaxation (yoga, méditation, massage).

Astuces pour s’affirmer

La moindre confrontation avec autrui vous pétrit de complexes. Il est temps que vous appreniez à ne plus vous dévaloriser en société. Veillez à regarder vos interlocuteurs droit dans les yeux, parlez d’une voix franche sans mettre la main devant la bouche, et surtout, n’ayez pas peur de dire calmement : « je ne suis pas d’accord ».

 

Besoin d’aide pour reprendre confiance ?

Certains traumatismes liés à l’enfance (événements, éducation) barricadent si fort l’identité qu’on ne peut pas, seul, parvenir à se libérer, et ce malgré toute sa bonne volonté. Dans ces cas extrêmes, faire appel à un thérapeute (psychologue, analyste) peut s’avérer être une aide précieuse dans un travail de longue haleine. Il existe aussi des coachs spécialisés, plus appropriés à des accompagnements de courte durée qu’à des thérapies proprement dites.

À lire

À lire


La Confiance en soi pour les Nuls, Kate Burton, 22, 90 €, éd. First.
Une vraie bible rédigée par une pro en science de l’étude du comportement qui permet de renouer avec l’estime de soi.

Les vraies clés de la confiance en soi, Dr Kenneth Hambly, 8,90 €, éd. Leduc.s.
Un petit ouvrage très bien fait pour apprendre à caresser son égo dans le sens du poil.