Comment retrouver du temps quand on n’en a pas ?

Comment retrouver du temps quand on n’en a pas ?

30 août 2018
Connaissez-vous le point commun entre Emmanuel Macron, Napoléon et Thomas Edison ? Leurs très courtes nuits ! Sont-elles le secret de leur réussite ? Eux seuls le savent, mais ce qui est certain, c’est qu’un réveil aux aurores ouvre bien des possibilités dans notre journée et modifie notre état d’esprit. On vous donne 10 bonnes raisons d’ouvrir l’œil une à deux heures plus tôt.

 

Rien qu’à l’idée de devoir vous arracher une heure plus tôt à votre couette, vous frémissez déjà d’horreur. Et pourtant, un réveil très matinal procure (une fois qu’on a pris le pli) de multiples satisfactions au quotidien, et contribue même (à condition d’écouter son rythme personnel) à améliorer notre état émotionnel et physique. Et ceci sans forcément dormir moins, mais en dormant mieux. Pourquoi et comment passer à l’action ?

 

La morningophilie a le vent en poupe

Cette philosophie vise à se lever plus tôt le matin afin de réaliser différentes activités avant d’entamer sa « vraie » journée. Autrement dit, avoir du temps pour soi avant le réveil de sa maisonnée, de son patron, ou de ses clients. Sport, méditation, lecture, écriture, cuisine… à chaque morningophile son dada selon ses objectifs et ses passions. La tendance est déjà bien installée puisque de nombreux clubs de sport proposent désormais des cours dès 6h du matin.

 

Les bienfaits des activités matinales

Les morningophiles profitent de ce temps de solitude pour s’adonner à leurs activités favorites, certains allant jusqu’à faire des plannings minutés de cette tranche horaire pour réussir à tout faire rentrer. Le calme environnant est propice à la méditation, excellente pour apaiser notre esprit et se recentrer sur l’essentiel avant d’attaquer sa journée. Ceux qui ne trouvent jamais le temps de faire du sport bénéficient d’un créneau en or : à 6h du matin, il y a déjà quelques courageux dans la piscine et sur les machines du club de gym, mais on est très loin de l’affluence de la sortie des bureaux ou de l’heure du déjeuner. Les aspirants écrivains profitent d’un moment de calme et de facultés intellectuelles régénérées par le sommeil pour se pencher sur leur prochain chapitre. D’autres se mettent aux fourneaux et se concoctent de bons petits plats équilibrés pour leurs repas de la journée. Bref, vous l’avez compris, à chacun son programme, l’idée étant de se fixer des objectifs personnels à faire fructifier au cours de ces heures matinales. Mais comment faire pour ne pas tomber de fatigue au bout de trois jours ?

 À lire aussi : Comment choisir une nouvelle activité sportive ?

 

De l’importance de se réapproprier notre horloge biologique

Kezaco ? Le rythme circadien de notre organisme détermine nos périodes de veille et de sommeil, régulant tous les mécanismes physiologiques associés. La vie moderne et son cortège de pollution lumineuse y mettent une belle pagaille, provoquant des couchers de plus en plus tardifs. Sans oublier les smartphones et autres tablettes consultées à toute heure du jour et de la nuit au détriment de notre sommeil. A tel point que selon l’Inserm, les Français dorment en moyenne 1h30 de moins qu’il y a 50 ans ! Mazette. Le manque de sommeil entraîne irritabilité, troubles de la concentration et de l’humeur, troubles de l’appétit, favorise le diabète et l’obésité et multiplie (par 4 !) le risque d’attraper un rhume. Snif. Réapprendre à écouter ses besoins biologiques aide à inverser la tendance et à retrouver sérénité et efficacité dans notre vie quotidienne.

 À lire aussi : Soigner les troubles du sommeil

 

Devenir morningophile : dormir autant mais mieux

Devenir morningophile ne s’improvise pas du jour au lendemain. Votre corps supportera peut-être quelques semaines de réveils anticipés en rognant sur votre durée totale de sommeil, mais à moins de faire partie du 1% de la population dont les prédispositions génétiques leur permettent de récupérer beaucoup plus vite que le commun des mortels, vous n’irez pas bien loin. Pas question donc de creuser votre dette de sommeil pour faire votre yoga avant d’aller travailler. Non, en plus d’avancer l’heure de votre réveil, vous allez aussi avancer celle de votre coucher afin de conserver une quantité suffisante de sommeil. Comment optimiser ce paramètre ?

 À lire aussi : Les clés d’un vrai sommeil réparateur

 

Les bonnes habitudes de sommeil à réapprendre

Les besoins en sommeil diffèrent d’un adulte à l’autre, et oscillent dans une moyenne située entre 6 et 9 heures par nuit selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). La nuit se décompose en cycles de sommeil d’une durée de 90 minutes chacun, et on estime qu’il en faut au minimum 3 à 5 cycles pour bénéficier d’un sommeil vraiment réparateur. Pour déterminer les vôtres, observez le nombre d’heures de sommeil les matins où vous vous réveillez frais, reposé et sans assistance. Vous avez dormi 6, 7, 8 heures ? C’est la durée moyenne dont votre organisme a besoin. Une fois ce constat établi, choisissez l’heure de votre réveil (4, 5, 6 heures ?) et calculez l’heure à laquelle vous devez vous endormir (et non vous coucher) pour bénéficier d’un temps de sommeil suffisant.

 

La sieste, alliée des morningophiles

Nous ne sommes pas tous égaux devant l’oreiller. Certains s’endorment les yeux à peine fermés, d’autres comptent nombre de moutons avant de réussir à trouver le sommeil, même lorsqu’ils sont fatigués. Ces derniers ne réussiront pas toujours à avancer l’heure de leur coucher. Vous vous sentez concernés ? Faites comme Winston Churchill. Le célèbre Premier ministre britannique dormait seulement 5 heures par nuit… mais faisait une sieste de deux heures chaque jour autour de 17h. Léonard de Vinci, lui, dormait 20 minutes toutes les quatre heures, pratiquant un sommeil polyphasique. Votre objectif : cumuler sur 24 heures un temps de sommeil suffisant pour couvrir vos besoins.

Les applis pour nous aider à sortir du lit

Vous êtes un snoozer incorrigible ? La redoutable application Alarmy (dispo sur l’App Store et Google Play) vous oblige à sortir de votre lit et photographier un lieu de votre domicile pour éteindre le réveil, et à secouer énergiquement votre téléphone pour ne pas vous rendormir debout. Rigolote, l’appli Walk Me Up vous oblige elle à vous lever et à marcher un nombre de pas prédéfini pour s’arrêter de sonner (dispo sur Google Play et App Store). Si vous aimez les défis de bon matin, Puzzle Alarm Clock vous demande de résoudre des puzzles pour l’éteindre (sur Google Play et App Store également).

Vous avez tout retenu ? Désormais, à vous les footings au lever du soleil !

 

À lire pour aller plus loin

À lire pour aller plus loin

 

MIRACLE MORNING, de Hal Elrod (éditions First, 2016), le bestseller qui a popularisé le concept de morningophilie.

LA MAGIE DU MATIN, d’Isalou Regen (éditions Leduc, 2016), un ouvrage pratique et de nombreux témoignages pour vous accompagner dans la mise en place de ces nouvelles habitudes de vie

 

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.

En toute clarté

Visage

En toute clarté

À vous le teint frais et lumineux !

Vous pouvez enfin respirer !

Petits maux

Vous pouvez enfin respirer !

À vous de choisir

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues