DEFENCIA
Rééduquer son périnée pour éviter les fuites urinaires

Rééduquer son périnée pour éviter les fuites urinaires

17 octobre 2019

« Depuis ma ménopause, j’ai des fuites urinaires. Existe-t-il différentes méthodes de rééducation du périnée ? », Claudine, 57 ans

 

À la ménopause, la disparition des œstrogènes touche la sphère urogénitale, le plancher pelvien (périnée) et la vessie. L’origine des fuites est souvent mixte et conjugue une impériosité, c’est-à-dire un besoin pressant d’uriner, et une incontinence urinaire d’effort. Celle-ci correspond à une perte involontaire survenant lors d’un effort ponctuel (rire, toux…).

 À lire aussi : DOSSIER – Aborder la ménopause en toute sérénité

 

Rééducation périnéale et vésicale

La rééducation périnéale est proposée en première intention en cas d’incontinence mixte. Elle renforce les muscles et permet de retrouver un périnée tonique. Elle se fait soit de façon manuelle, soit par électrothérapie à l’aide d’une sonde vaginale qui envoie des stimulations électriques provoquant des contractions réflexes du muscle. La rééducation avec biofeedback est réalisée à l’aide d’un appareil permettant de visualiser l’intensité de la contraction sous le contrôle d’un kinésithérapeute spécialisé ou d’une sage-femme. La tenue d’un calendrier mictionnel journalier guide le rééducateur et favorise l’observance.

La rééducation vésicale aide les sujets à retrouver le contrôle de leur vessie en leur apprenant à résister à l’envie d’uriner, et par conséquent en leur permettant d’augmenter la capacité vésicale. Elle est utile dans l’incontinence par impériosité.

 À lire aussi : Exercices pour muscler son périnée

 

De nouvelles solutions connectées à domicile

Emy est une sonde de rééducation périnéale connectée sans fil et sans électrostimulation. Cette sonde vaginale de biofeedback se connecte au téléphone via une application mobile ludique. Elle permet aux femmes de faire leur rééducation à domicile seules ou en complément des séances réalisées chez le professionnel de santé.

Autre solution, le port d’un short (Innovo) avec connecteurs, doté de 8 électrodes intégrées et reliées à une unité de contrôle portable. Ce dispositif est capable de contracter le périnée de manière ciblée 180 fois par séance de 30 minutes. Il rééduque et tonifie l’ensemble des muscles du plancher pelvien. Il agit contre les fuites urinaires en redonnant aux patients le contrôle de leur vessie au quotidien. Ce procédé non invasif, simple et confortable, est à utiliser chez soi en toute tranquillité.

  À lire aussi : Incontinences urinaires : les différents types de protection

 

Christine Nicolet

Le choix de la rédac

Une eau de mer bien particulière

Compléments alimentaires

Une eau de mer bien particulière

Petit coup de fouet au système immunitaire

Le nouveau sortilège de Garancia

Visage

Le nouveau sortilège de Garancia

Peaux mixtes à grasses

Masser de la tête aux pieds

Relaxation

Masser de la tête aux pieds

Un petit tour du monde des massages

Le yoga dans tous ses états

Yoga / qi gong / watsu

Le yoga dans tous ses états

Comprendre le yoga

FLEXOFYTOL