Les poules pondent à leur rythme

Les poules pondent à leur rythme

24 octobre 2021
Le rythme de ponte d’une poule dépend de nombreux facteurs, aussi bien externes (comme la saison) qu’internes, comme la race, l’âge et l’état de santé de la poule.

 

Pour avoir des œufs frais, quoi de mieux que d’avoir des poules dans son jardin ? Ne soyez cependant pas étonné si vos gallinacés pondent moins ou arrêtent complètement de produire des œufs à certains moments de l’année. C’est tout à fait normal !

Une vie de poule

Bien que l’âge varie selon la race, une poule commence généralement à pondre à partir de 18 à 20 semaines, soit entre 4 mois et demi et 5 mois. Les œufs atteignent leur taille optimale uniquement quand la poule atteint sa maturité : les tout premiers sont relativement petits. Une poule adulte pond en principe régulièrement du printemps à l’automne. À partir du début de l’automne, la circonférence des œufs tend à diminuer, puis la ponte s’interrompt au moment de la mue, qui dure en moyenne cinq à six semaines. Pendant cette période physiologiquement très exigeante, la poule utilise son énergie pour renouveler son plumage plutôt que pour fabriquer des œufs. C’est pendant la première année de la poule que la ponte est maximale : elle peut alors pondre un œuf par jour ! Après deux à trois ans de production intense, le nombre réduit régulièrement chaque année. Une poule vit en moyenne de 10 à 12 ans.

Les meilleures poules pondeuses

Si les poules naines ne pondent pas plus de 50 œufs par an, certaines races ont été sélectionnées pour pondre entre 150 et 300 œufs par an ! La leghorn est la championne des poules pondeuses. Cependant, si vous êtes un éleveur amateur, mieux vaut sélectionner des races traditionnelles : la poule rousse et la harco, aux plumes noir cuivré, pondent énormément et sont particulièrement rustiques ; la coucou de Rennes donne des œufs ovales et foncés ; la géline de Touraine, de noire vêtue et aux barbillons rouges, fait bel effet dans la basse-cour ; la gournay, au plumage tacheté, a également un très bon taux de ponte. Beaucoup d’autres races encore sont de très bonnes pondeuses.

Une bonne alimentation : indispensable

Le nombre de poulaillers dits « d’agrément » ne cesse d’augmenter en France. Beaucoup de propriétaires distribuent à leurs poules des restes de table et des déchets de cuisine. Il est vrai qu’une poule mange un peu de tout mais, si vous voulez les garder en bonne santé et obtenir de bons œufs, donnez-leur chaque jour de 100 à 150 g d’un aliment complet spécialement formulé pour leurs besoins. Par ailleurs, pour stimuler la ponte, inspectez le pondoir et ramassez les œufs tous les jours.

À savoir

À savoir

Comme tous les oiseaux, les poules sont très sensibles au stress. Quand leur environnement ne leur convient pas, souvent, elles pondent des œufs anormaux ou ont une ponte irrégulière. Si vos poules ne produisent pas autant d’œufs que prévu, vérifiez les éléments suivants : disposent-elles d’un espace suffisant, à l’abri d’éventuels prédateurs (renards, chats, chiens…) ? Le poulailler est-il bien résistant aux intempéries ? Ont-elles assez à boire quand il fait chaud et leur est-il possible de se mettre à l’ombre pour se protéger du soleil ? Un environnement trop bruyant peut également affecter la qualité de la ponte.

 

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Chat

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL