MEDTRONIC PARLONS DIABÈTE
hypertension

Mesurez votre tension !

10 mai 2015
Bien souvent, l’hypertension artérielle ne se traduit par aucun symptôme, d’où son surnom de « tueur silencieux ». Seule façon de la dépister : faire mesurer sa tension par son pharmacien ou son médecin, ou la mesurer soi-même.

 

C’est une des principales causes de maladies et d’accidents cardiovasculaires, souvent très graves : attaque cérébrale, angine de poitrine, infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque, insuffisance rénale chronique… Mais comme une tension artérielle trop élevée ne se manifeste par aucun signe pendant longtemps, on peut être hypertendu et ne le découvrir qu’avec une complication.

 

Pression artérielle : chiffres et normes

La mesure de la tension à l’aide d’un tensiomètre reflète la pression du sang dans les vaisseaux. Le premier chiffre, le plus élevé, correspond à la contraction du cœur qui éjecte le sang dans les artères ; c’est la pression systolique. Le deuxième chiffre reflète la pression la plus faible entre deux battements, quand le cœur se relâche et se remplit à nouveau ; c’est la pression diastolique. Une tension « normale » est de 11/7 ou 12/8.

On est hypertendu quand les chiffres sont égaux ou supérieurs à 140 mmHg (millimètres de mercure) pour la pression systolique et à 90 mmHg pour la pression diastolique. Plus couramment, on dit 14/9 (centimètres de mercure).

 

Quels sont les facteurs de risque en cas d’hypertension ?

De nombreux facteurs interviennent, notamment le vieillissement, l’hérédité, le surpoids, une consommation excessive de sel et d’aliments ou de boissons contenant du sodium (fromages, charcuteries, plats préparés, sodas…) et l’abus d’alcool, dont les effets se cumulent souvent. Le sang exerce une pression plus forte sur les parois des artères, qui se rigidifient et se fragilisent. L’hypertension augmente aussi la formation de plaques d’athérome (dépôts de graisses et de résidus calcaires et fibreux) sur les parois. À la longue, les artères se bouchent ou se rompent. Par ailleurs, une pression artérielle élevée augmente l’activité du cœur qui peine pour maintenir un débit sanguin constant. D’où une augmentation du volume du ventricule gauche et une diminution progressive de son activité contractile, cause d’insuffisance cardiaque.

 À lire aussi : Quand s’inquiéter d’une poussée de tension artérielle ?

 

Mesurer sa tension : À tout âge

Tout le monde a intérêt à faire mesurer sa tension au moins une fois par an, surtout après 50 ans. Mais même les enfants et les adolescents peuvent être hypertendus… et le rester à l’âge adulte s’ils ne sont pas pris en charge.

N’attendez pas pour contrôler votre tension, en particulier si vous avez un parent hypertendu, si vous êtes en surpoids ou diabétique, si vous avez une maladie rénale ou si vous mangez trop salé.

 À lire aussi : 50 ans, l’âge du check up !

 

Faire mesurer sa tension en pharmacie

Faire mesurer sa tension en pharmacie

N’hésitez pas à demander à votre pharmacien de prendre votre tension. Si elle est trop élevée, consultez. Pour être certain qu’il ne s’agit pas d’une élévation temporaire, le médecin procède à plusieurs mesures sur une période de 3 à 6 mois. Pour contrer l’effet « blouse blanche », il peut aussi vous demander de mesurer votre pression à domicile. Choisissez, en pharmacie, un appareil homologué* à positionner sur le bras. La marche à suivre :

  • S’asseoir au calme et se reposer 5 minutes.
  • Respecter la « règle des 3 » :  3 mesures le matin à jeun, en les espaçant de 2 minutes ; 3 mesures le soir entre le dîner et le coucher dans les mêmes conditions ; pendant 3 jours de suite.
  • Noter les chiffres si l’appareil n’a pas de mémoire électronique.

C’est la moyenne de ces mesures qui permet de dire si l’on est ou non hypertendu.

Les chiffres tensionnels obtenus chez soi, au calme et au repos, sont plus bas que ceux obtenus chez le médecin ou le pharmacien. Aussi les limites de l’hypertension sont-elles fixées à 135/85 en automesure et à 140/90 chez un médecin.

* Liste sur www.ansm.sante.fr

 

Sophie Albanel

Le choix de la rédac

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.

En toute clarté

Visage

En toute clarté

À vous le teint frais et lumineux !

Vous pouvez enfin respirer !

Petits maux

Vous pouvez enfin respirer !

À vous de choisir

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues