FLORADIX
Diabète, gérer une crise d’hypoglycémie

Diabète, gérer une crise d’hypoglycémie

12 mars 2020

« En cas de diabète, comment réagir en cas de malaise hypoglycémique. Peut-on le prévenir ? », Marianne, 36 ans.

 

Un malaise hypoglycémique se produit lorsque le taux de sucre dans le sang baisse trop. Chez une personne en bonne santé, ce type de crise est banal. Chez le diabétique, l’hypoglycémie est la complication la plus redoutée par sa fréquence, la difficulté de la prévenir et sa gravité potentielle. Les symptômes peuvent varier d’un sujet à l’autre et d’un épisode à l’autre. Les principaux sont : palpitations, pâleur et sueurs, sensation de faim, vertiges, tremblements, troubles de l’équilibre. Durant la nuit, les manifestations possibles sont une transpiration abondante, des cauchemars.

 À lire aussi : Diabète de type 2, de l’importance du dépistage

 

Réagir dès les premiers symptômes

Si vous reconnaissez les signes d’un malaise hypoglycémique, prenez immédiatement 15 g de sucres rapides (3 morceaux ou 2 ou 3 sachets de sucre, ou encore 2 cuillères à café de confiture) ; ce « resucrage » soulage les symptômes en quelques minutes. Les fruits, les jus de fruits ou le chocolat ont une action plus lente. Vous pouvez ensuite consommer des sucres lents (3 biscuits secs ou 30 g de pain) pour consolider le resucrage.

Si les malaises hypoglycémiques vous font perdre conscience, votre entourage doit être préparé à pratiquer une injection de glucagon afin de faire remonter votre taux de glycémie rapidement (15 minutes).

 À lire aussi : Vivre normalement avec du diabète

 

Des repas réguliers et équilibrés

L’insulinothérapie est la cause la plus fréquente d’hypoglycémie suite à des erreurs d’adaptation des doses. Une autosurveillance régulière de la glycémie est le meilleur moyen de bien gérer son diabète. L’autre cause est due à un apport alimentaire insuffisant ou mal équilibré ou des repas pris n’importe comment et à n’importe quelle heure. En cas de diabète, il est important de manger varié (en donnant la préférence aux sucres lents), à heures régulières, sans sauter de repas ni consommer d’alcool sans prise d’aliments (son abus peut favoriser une hypoglycémie). La pratique d’une activité physique ou sportive demande quelques précautions lorsqu’elle nécessite un effort intense et prolongé car elle « consomme » du glucose. Elle doit s’accompagner d’une adaptation des doses d’insuline ou d’une augmentation de l’apport alimentaire. Les autres précautions sont d’avoir toujours sur soi des réserves de sucre et son lecteur de glycémie à portée de la main.

 À lire aussi : Le diabète chez l’enfant

 

Christine Nicolet

Le choix de la rédac

Soigner les troubles urinaires masculins

Autres

Soigner les troubles urinaires masculins

Recourir à des solutions naturelles

Du 2 en 1 pour nos mains

Corps

Du 2 en 1 pour nos mains

Hydratante et antibactérienne

Adieu irritations et rougeurs post épilation

Corps

Adieu irritations et rougeurs post épilation

Pour soulager les sensations d’inconfort

La Petite Française

Dents

La Petite Française

Labellisée Origine France Garantie