« J’ai les cheveux de plus en plus secs et je n’arrive plus à me coiffer » Pascale, 22 ans

« J’ai les cheveux de plus en plus secs et je n’arrive plus à me coiffer » Pascale, 22 ans
Partager, imprimer cet article :
Par
Publié le

Le cheveu sec est un cheveu déshydraté et mal nourri en profondeur. Il perd son élasticité et sa souplesse, il devient rêche et cassant, les pointes sont fourchues et difficiles à coiffer. Avant d’apporter des soins, il faut essayer de détermnier la ou les causes de votre sécheresse capillaire. Un cheveu peut être sec par nature, consécutivement à une insuffisance de sécrétion de sébum qui nourrit la kératine, d’un manque de fer, de zinc et de vitamines A et B5. Parfois, il manque de souplesse et de douceur du fait de gestes agressifs. Pour stimuler la production de kératine et fortifier les racines au niveau du bulbe, il convient de privilégier des soins nourrissants à base d’huiles végétales (argan, amande douce, avocat, jojoba, coco) ou de beurre de karité et autres substances riches en acides gras, en protéines et en vitamines. Les crèmes gorgées de céramides végétales sont essentielles pour réparer les dégâts subis par les cheveux secs et les rendre imperméables aux agressions extérieures. 

Des gestes doux

Les soins sous forme d’après-shampooings sont appliqués en massage, du bout des doigts, en insistant sur les extrémités, et les masques hebdomadaires doivent rester posés une vingtaine de minutes sur l’ensemble de la chevelure. Ils sont suivis d’un rinçage soigneux, à l’eau froide de préférence pour resserrer les écailles. Les actifs gainent les fibres d’agents fortifiants et répartissent le sébum uniformément sur toute leur longueur, jusqu’aux pointes. Ils redonnent de la souplesse et de la brillance à la chevelure. En complément, il convient d’utiliser un shampooing doux et hydratant sans agents décapants, et se laver les cheveux 1 à 2 fois par semaine. L’autre façon de retrouver de beaux cheveux est de bannir certaines habitudes de coiffage : décolorations et teintures à répétition, défrisages et lissages fréquents avec des appareils chauffants, brushings excessifs avec des brosses inadaptées, coiffures sophistiquées avec des produits fixants qui asphyxient les fibres. Les autres facteurs desséchants et déshydratants en cause sont le soleil, le vent, le sel de l’eau de mer, et le chlore des piscines. En prévention, pensez à appliquer une huile protectrice qui fera écran aux rayons ultraviolets (UV), en renouvelant les applications après chaque baignade.