CYSTALIA
conjonctivite

Yeux rouges : simple conjonctivite ou pathologie plus sérieuse ?

07 septembre 2017
« Mon père de 73 ans a parfois les yeux rouges et irrités. Peut-on le soulager ? Et doit-il consulter ? » Maud, 49 ans.

 

Un œil rouge associé à une simple gêne est généralement dû à une atteinte bénigne de la conjonctive. En revanche, un œil rouge douloureux est souvent la manifestation d’une pathologie grave du globe oculaire.

 

La conjonctivite, une inflammation diffuse ou localisée

La conjonctivite est caractérisée par un œil rouge non douloureux et sans troubles généraux associés. Les signes cliniques les plus évocateurs sont une irritation, une sensation de corps étranger, de brûlure ou de grain de sable. La conjonctivite peut s’accompagner de sécrétions matinales qui agglutinent les cils, ou d’un écoulement clair ou purulent.

Une flaque rouge aux contours nets

L’œil rouge peut correspondre à une hémorragie sous-conjonctivale sous forme d’une « tache de sang ». Les causes sont variées : hypertension, fragilité capillaire (fréquente chez le sujet âgé), éternuements, quinte de toux. Chez un patient sous traitement anticoagulant, une consultation médicale s’impose. Toute plainte en rapport avec une altération de la vision ou une hypersensibilité à la lumière relève aussi d’une consultation ophtalmique. 

Un nettoyage doux et soigneux

Quelle que soit la pathologie, le premier geste est de laver les yeux avec du sérum physiologique, une solution antiseptique calmante, ou un bain oculaire décongestionnant. Le nettoyage du bord des paupières et des cils se fait avec une compresse imbibée (surtout pas de coton). Le lavage peut se faire aussi souvent que nécessaire.

 

Christine Nicolet

Le choix de la rédac

Ostéo-gym, un guide visuel qui nous apprend à adopter les bonnes postures

Maux de dos

Des jambes légères 24 h / 24

Circulation sanguine

Des jambes légères 24 h / 24

Du frais et encore du frais

L’huile de coco : l’huile végétale multi usage de l’été

Corps

On en parle de mon périnée ?

Gynécologie

Mesdames, pensez périnée !

Un livre vous propose de le rencontrer pour mieux l’apprivoiser.