MA PEAU EST UNE PRISON
wendy_bouchard

Wendy Bouchard : “Le temps passé avec ceux qu’on aime est essentiel !”

01 décembre 2016
Journaliste, animatrice de radio et de télévision, Wendy Bouchard puise son énergie et sa joie de vivre contagieuse dans sa passion pour les animaux. Ce qui ne l’empêche pas de croire en l’être humain.

 

Toute jeune, vous rêviez de devenir vétérinaire. Qu’est-ce qui vous a fait changer d’avis ?

J’ai fait un stage à l’École nationale vétérinaire d’Alfort et j’ai compris la nécessaire distance qu’il fallait avoir vis-à-vis de l’animal. J’ai assisté à des autopsies ainsi qu’à des expérimentations que les élèves réalisaient sur des petits chiens… Cela m’a traumatisée et j’ai compris que les animaux faisaient partie de mon bien-être et de mon équilibre, et que je les aimerais autrement.

En intégrant Sciences Po, puis le Centre de formation des journalistes, vous prenez une direction tout à fait différente ?

C’est Paul Amar qui m’a donné envie de faire ce métier. Ensuite, Michel Drucker m’a prise sous sa coupe alors que je présentais l’émission culturelle Studio Europe 1. C’est un homme important dans ma vie car il m’a fait confiance à une époque où j’étais encore une petite fourmi… Il m’a sortie du formatage un peu rigide que j’avais acquis à l’école de journalisme et il a cassé le côté un peu trop sérieux de ma personnalité pour la rendre plus chaleureuse.

En 2012, vous prenez les commandes du magazine d’information Zone interdite sur M6. Quels souvenirs en gardez-vous ?

Des souvenirs forts, ce magazine traitant de sujets sociaux et médicaux comme celui de l’émission sur le don d’organes. J’étais bouleversée devant l’angoisse et le désarroi des patients en attente de donneur. J’ai été marquée également par celle sur la fin de vie. Certains jugeaient impossible de traiter un tel thème à une heure de grande écoute et ce fut pourtant un succès d’audience. Nous avons abordé ce sujet avec beaucoup d’humanité et j’en suis sortie transformée.

En 2013, vous avez animé avec brio, du lundi au vendredi de 12 h 30 à 14 heures, Europe 1 Midi sur Europe 1 ?

Cette émission remporta un vif succès et, grâce à elle, j’ai décroché le Grand Prix des Médias CB News. J’ai été très émue et ce fut pour moi une belle récompense. Et le fait d’être élue Femme en Or Médias 2013 par les professionnels m’a permis d’être en phase avec les auditeurs mais aussi avec les gens de la profession.

Europe 1 vous a confié les matinales du week-end en septembre 2015. Comment vous y prenez-vous ?

C’est très difficile car je me lève à 2 heures du matin le samedi et le dimanche. J’essaie de garder un rythme de vie mais c’est un vrai décalage et, physiquement, un peu dur. Je suis très fière de l’équipe qui m’entoure et je me réjouis que nous arrivions chaque semaine à créer une relation de confiance avec les auditeurs.

Depuis la rentrée, vous animez sur France 3, avec le chanteur Dave, Même le dimanche. Est-ce facile de travailler en duo ?

La proposition de France 3 est arrivée au moment où je ressentais l’envie de changer. J’ai passé quatre années passionnantes sur M6 mais, depuis quelques mois, je voulais revenir aux fondamentaux, à nos racines. À tout ce qui compose le tronc commun de nos arts, notre humour, notre musique… J’avais besoin d’un équilibre et le magazine de divertissement culturel qu’est Même le dimanche est arrivé à point. J’ai de la chance de travailler avec Dave car un duo c’est parfois complexe mais, dans ce cas, cela me porte !

Vous êtes marraine de l’association Réflexe adoption. Quel est son rôle ?

Lutter contre la maltraitance animale. L’association fait un travail formidable notamment auprès des chevaux qu’elle va récupérer chez les maquignons afin de leur trouver des familles. J’en ai adopté trois ! Mais Réflexe adoption recueille aussi des chiens et des chats.

En 2008, vous avez collaboré à l’ouvrage Les mots sur les maux du cancer. Qu’est-ce qui vous a poussée à participer à ce projet ?

Le professeur David Khayat cherchait quelqu’un pour faire ce guide. Et cela me tenait à cœur de recueillir, avec la collaboration de Nathalie Hutter, des témoignages de patients et de professionnels destinés à aider les malades à mieux vivre leur cancer. Cet ouvrage, édité par Mango, traite de tous les aspects de la maladie, et sans langue de bois.

Êtes-vous préventive pour votre santé ?

Je ne suis pas exemplaire en la matière ! Mais je fais attention à ma voix et, si j’ai un problème, j’ai un très bon ORL qui me remet sur pied en trois jours. Je me soigne avec des remèdes naturels et je suis une adepte des huiles essentielles. Côté nutrition, j’ai développé une allergie aux alliacées [NDR : ail, poireau, oignon…]. J’étais fatiguée et j’avais souvent mal au ventre. Depuis que je le sais, je fais attention et je le vis très bien.

Avez-vous des astuces pour chasser le mauvais stress ?

Je me rattrape en allant assez régulièrement à la campagne où je fais la fermière. Je suis en activité permanente et j’oublie tous mes soucis. Pour lutter contre l’anxiété, je fais un travail psychologique de détachement – et je mesure les bienfaits de la méditation. Mais ma véritable thérapie, je la trouve plutôt auprès des animaux. Prenez les chevaux par exemple, ils peuvent vous procurer un profond bien-être – on parle d’équithérapie. Ma ferme dans le Tarn, c’est mon havre de paix. L’animal thérapeute a un effet bénéfique sur la santé physique comme psychologique.

Le temps qui passe vous inspire-t-il des réflexions particulières ?

Le temps qui passe me donne surtout envie d’en passer plus avec ceux que j’aime. Il n’est pas synonyme d’inquiétude, car vieillir ne constitue pas une angoisse pour moi. Actuellement je me sens bien et je vis à cent pour cent tout ce que je fais. Je me façonne un équilibre et une autre vie pour « après ».

Quels sont vos projets pour 2017 ?

Je viens de coprésenter avec André Manoukian, toujours sur France 3, la Vie secrète des chansons, dans une version profondément remaniée. L’année 2017 me fera changer de registre : elle sera forcément très politique ! Aussi vais-je être associée aux soirées sur Europe 1. Sinon, je suis confiante en ce que l’avenir me réserve !

 

À voir : Même le dimanche

À voir : Même le dimanche

Wendy Bouchard et Dave se donnent rendez-vous tous les dimanches sur France 3, de 13 h 35 à 15 h 15, pour parcourir l’actualité culturelle de la semaine dans une ambiance conviviale et détendue. Au programme : un invité d’honneur et de nombreux artistes d’horizons différents.
Plus d’infos sur www.france3.fr/emissions/meme-le-dimanche

 

À écouter : Europe week-end

À écouter : Europe week-end

De 6 à 9 heures, le samedi et le dimanche sur Europe 1, Wendy Bouchard et son équipe donnent une large place à l’art de vivre, la culture ou la gastronomie. Sans négliger les débats d’idées ni les sciences ou le sport.
Plus d’infos sur www.europe1.fr/emissions/europe-1-week-end

Propos recueillis par Didier Galibert

Le choix de la rédac

La gourmandise pour tous !

Desserts

La gourmandise pour tous !

Sans sucre raffiné

Opération protection

Corps

Opération protection

La solution vient du Nord !

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Gym / fitness / danse / pilates

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Dans le métro, au bureau ou dans votre salon !

Respirez, tout ira bien !

Huiles essentielles

Respirez, tout ira bien !

Six nouvelles expériences olfactives

OLIOSEPTIL