MA PEAU EST UNE PRISON
pharmacies-garde

Vrai / faux sur les pharmacies de garde

24 novembre 2016

« Comment est organisé le service des gardes de jour et de nuit en pharmacie. Le pharmacien a-t-il le droit de les refuser ? Touche-t-il une indemnité pour ce service et peut-il me facturer un supplément sur le montant de mon ordonnance ? » Perrine, 32 ans, Saint-Cloud.

 

Le pharmacien ayant une mission de service public, la dispensation en médicaments ne peut être interrompue. Le service continu est assuré grâce à un dispositif de permanence pharmaceutique sous forme de gardes et d’urgences. Le pharmacien a l’obligation déontologique d’y participer (article R4235-49 du CSP). Leur organisation est réglée par les syndicats représentatifs de la profession.

Service de garde et service d’urgence

Les gardes désignent le service spécial assuré par la pharmacie pour répondre aux besoins du public en dehors des jours habituels d’ouverture, donc les dimanches et les jours fériés, y compris le 1er mai. Les urgences correspondent au service assuré à l’officine en dehors des heures habituelles d’ouverture, principalement la nuit, pour répondre aux besoins urgents de la population. Les gardes et les urgences peuvent s’effectuer à volets ouverts, dans ce cas la pharmacie est ouverte au public et fonctionne comme un jour ouvrable habituel. Elles peuvent également se faire à volets fermés par le biais d’un guichet de garde, ou pouvoir être jointe via une sonnette devant sa porte un par téléphone. Pour bénéficier d’une délivrance pharmaceutique en période de garde ou d’urgence, vous devez disposer d’une ordonnance médicale et de votre carte Vitale.

Indemnité forfaitaire et TPN

Par période de permanence, la pharmacie a droit à une indemnité forfaitaire d’astreinte de 150 euros versée par l’Assurance maladie. À cela s’ajoutent des honoraires de garde dont le montant varie en fonction des horaires et des jours concernés : de 8 h à 20 h, ils s’élèvent à 2 euros en dehors des jours et heures normaux d’ouverture et à 5 euros les dimanches et jours fériés. La nuit, de 21 heures à 7 heures, ils s’élèvent à 8 euros. Ces honoraires sont facturés au patient pour chaque ordonnance délivrée et ils sont pris en charge par la Sécurité sociale. Les honoraires de garde doivent être clairement affichés dans l’officine.

Information du public

Les pharmaciens d’officine doivent porter à la connaissance du public soit les noms et adresses de ses proches confrères en mesure de procurer aux malades les médicaments et secours dont ils pourraient avoir besoin, soit ceux des autorités publiques habilitées à communiquer ces renseignements.

 

Chacun cherche sa pharmacie

Chacun cherche sa pharmacie

L’affichage de la pharmacie de garde la plus proche est obligatoire sur les devantures des pharmacies. Différents services permettent aussi de localiser sa pharmacie de garde sans bouger de chez soi. RésoGardes couvre l’ensemble de la France ou presque via son site Internet et un numéro d’appel payant. Sur LePharmacien, un annuaire complet et gratuit des pharmacies vous attend. Sachez aussi que de nombreuses communes donnent la liste des pharmacies de garde sur leur site internet.

 

Christine Nicolet

Le choix de la rédac

La gourmandise pour tous !

Desserts

La gourmandise pour tous !

Sans sucre raffiné

Opération protection

Corps

Opération protection

La solution vient du Nord !

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Gym / fitness / danse / pilates

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Dans le métro, au bureau ou dans votre salon !

Respirez, tout ira bien !

Huiles essentielles

Respirez, tout ira bien !

Six nouvelles expériences olfactives

OLIOSEPTIL