Vivre avec un perroquet

Vivre avec un perroquet

04 décembre 2020
Les perroquets sont des oiseaux sensibles et intelligents, qui ont besoin d’interagir avec leur environnement. Les nourrir et nettoyer leur cage ne suffit pas, il faut aussi les stimuler ! 

 

Les perroquets ont une espérance de vie très longue – un gris du Gabon atteint facilement l’âge respectable de 50 ans. Il partagera donc votre quotidien pendant de nombreuses années ; si vous décidez d’accueillir cet oiseau de la famille des psittacidés chez vous, réfléchissez mûrement avant de vous lancer dans l’aventure.

 

Peu friand de solitude

Un perroquet a besoin d’interactions verbales et physiques, ainsi que de stimulations intellectuelles. Sans un propriétaire disponible et attentif, il ne peut pas être heureux ! Il sera aussi beaucoup plus équilibré s’il vit avec un congénère. Au moment de l’adoption, choisissez de préférence un perroquet qui a été élevé par ses parents plutôt qu’à la main par son éleveur : il sera moins demandeur d’attention de votre part et supportera donc mieux votre absence occasionnelle.

À savoir

À savoir

Dans un environnement pauvre en stimulations, un perroquet risque de déprimer et d’exprimer son stress par des troubles du comportement très variés : léthargie, agressivité, boulimie et/ou anorexie, picage (l’oiseau s’arrache les plumes), comportements répétitifs stéréotypés, cris très fréquents, etc.

 

Un espace suffisant

Plus votre perroquet évoluera dans un espace important, mieux il se sentira. Une très grande cage (ou mieux : une volière !) lui permettra d’explorer, de jouer et donc de lutter contre l’ennui. Veillez à le laisser sortir pendant plusieurs heures chaque jour, sous surveillance bien entendu. Disposez des objets dans la cage et dans l’environnement accessible à votre perroquet pour éveiller sa curiosité et l’inciter à se servir de ce qu’il trouve à sa disposition. De très nombreux jouets et accessoires sont potentiellement intéressants pour ces oiseaux qui ont besoin de beaucoup d’attention : jouets en bois ou à corde, anneaux, échelles, balançoires, clochettes… Pensez à renouveler les jeux régulièrement pour que le milieu de vie du perroquet soit évolutif. Plus vous enrichissez son environnement, plus vous permettez à votre « bec crochu » d’exploiter ses capacités cognitives.

Pour canaliser son énergie (et éviter qu’il ne s’attaque à votre mobilier !), des objets destructibles (en bois, en raphia, en paille ou en liège) seront également les bienvenus, ainsi que des branches fraîches (pommier, poirier, noisetier, bambou…).

 

Exploration alimentaire

La recherche de nourriture faisant naturellement partie du comportement des perroquets, il serait dommage de priver votre oiseau de cette distraction ! Il préférera de loin « travailler » pour manger que simplement plonger son bec dans une mangeoire. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour l’occuper :

•Distribuez des aliments avec des coques et des cosses, qui obligent le perroquet à les décortiquer ;

•Placez les aliments dans des cachettes ou des endroits difficiles d’accès, en vous assurant que l’oiseau arrive à les attraper. Les distributeurs (ou puzzles) alimentaires sont aussi des solutions intéressantes.

En bref, faites preuve de créativité dans votre façon de donner à manger à votre perroquet !

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Chat

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL