VACCIN GRIPPE

La vaccination contre la grippe, c’est maintenant

05 octobre 2017
Coup d’envoi pour la campagne nationale de vaccination contre la grippe qui débute le 6 octobre 2017. 12 millions de personnes sont concernées.

 

Coup d’envoi pour la campagne nationale de vaccination contre la grippe qui débute le 6 octobre 2017. 12 millions de personnes sont concernées.

 

Êtes-vous concerné ?

« Ne laissez pas la grippe nous gâcher l’hiver », c’est le slogan lancé par l’Assurance maladie qui souhaite encourager en particulier les personnes les plus à risque. Qui sont-elles ? Celles qui sont le plus fragiles et chez qui le virus peut entraîner des complications graves, soit les personnes âgées de plus de 65 ans, celles atteintes de certaines maladies chroniques (diabète, insuffisance cardiaque ou respiratoire), les personnes obèses, les femmes enceintes, l’entourage familial des nourrissons de moins de 6 mois. La vaccination est également recommandée chez les professionnels de santé – soignants et personnel en contact régulier avec des personnes présentant un risque de grippe sévère.

 

À savoir

À savoir

3 vaccins sont commercialisée en 2017 : Immugrip, Influvac et Vaxigrip (ils ne contiennent pas d’adjuvants aluminiques). Ces vaccins peuvent être utilisés dès l’âge de 6 mois et chez la femme enceinte à tout stade de la grossesse. Ils sont pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie pour les populations à risque.

 

Par qui se faire vacciner ?

Les professionnels de santé habilités à vacciner sont : les médecins, les sages-femmes (pour les femmes enceintes et l’entourage du nouveau-né, les infirmières. Pour plus de détail, rendez-vous sur le site Améli.

À noter : Dans deux régions (Auvergne – Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine), une expérimentation est menée permettant aux pharmaciens de vacciner les adultes ayant déjà été vaccinés (à l’exception des femmes enceintes et des sujets immunodéprimés).

 

2016 , une couverture vaccinale insuffisante, une épidémie de grippe importante

Le bilan de l’année 2016, indique que moins d’une personne sur deux pour qui la grippe représente un risque s’est fait vacciner l’hiver dernier. On est bien en deçà des recommandations de l’OMS (L’Organisation mondiale de santé), qui estime que 75% de la population concernée devrait être vaccinée pour assurer une couverture individuelle et collective suffisante.

Certaines catégories de la population sont encore plus en retrait : c’est le cas des jeunes seniors (entre 65 et 69 ans) qui ne sont que 37% à se faire vacciner et les personnes atteintes de certaines maladies chroniques dont le taux de vaccination se situe à 36%, contre 56% chez les personnes de 70 ans et plus.

L’épidémie de l’an dernier a rappelé la gravité de cette pathologie dont la survenue et la dangerosité restent imprévisibles. Santé publique France a ainsi estimé la surmortalité hivernale spécifiquement liée à la grippe à 14 400 décès, principalement chez des personnes de 65 ans et plus. En aidant à combattre le virus et en diminuant le risque de complications, la vaccination contre la grippe peut sauver des vies.

Juliette Legros

Sur le même sujet

hygiène bucco dentaire

Tarte et plaque dentaire, même combat ?

Nos conseils pour les éliminer.

RHUME

Pour ne pas vous enrhumer, lavez-vous le nez

Quels produits choisir pour ce nettoyage ?

OSTEOPOROSE

Comment peut-on prévenir l’ostéoporose ?

Les bons réflexes pour la retarder ou la ralentir.

APPLIS SANTE

Notre top des applis santé

Mettez la santé dans votre poche !

Produits & Livres

VITAFLOR

Offrez un cocon à votre peau

Pour toute la famille.

QUINTON

Prenez un bol d’eau de mer pour résister à la fatigue

Une cure à base d’eau de mer élaborée par le biologiste René Quinton.

Gamme anti-âge Rides et Fermeté – Laboratoires Patyka

Soyez ferme (et bio) avec les signes de l’âge

Ravivez la jeunesse de votre peau !

AVENE

Coup de frais annoncé sur votre beauté

Éclat et fraîcheur en une seule application.