Les différents types de vertiges

Les différents types de vertiges

16 juin 2016
Les vertiges résultent d’une atteinte du système vestibulaire, cavité située au niveau de l’oreille interne. Ce dysfonctionnement s’accompagne de troubles de l’équilibre plus ou moins supportables.

 

Éliminer les cristaux gênants

Dans un tiers des cas, il s’agit de vertiges brefs (quelques secondes), qui se répètent plusieurs fois par jour et sont déclenchés par des changements brusques de position de la tête. Bénins, ils sont liés au déplacement de petits cristaux de calcium, constituants normaux de l’oreille interne, dans l’appareil vestibulaire. Le traitement repose sur des méthodes physiques pour libérer le canal de l’oreille ou sur la rééducation vestibulaire.

 

Calmer l’inflammation et les nausées

Autre cause de vertige : la névrite ou neurotonie vestibulaire, due à une infection virale ou bactérienne à l’origine d’une inflammation du nerf vestibulaire. Elle se manifeste par un vertige intense et prolongé, d’installation brutale, accompagné de nausées, de sueurs, de vomissements, de pâleur. L’évolution est favorable en 8 à 15 jours avec des médicaments antivertigineux et de la rééducation.

 

Éviter les séquelles définitives

Les crises de vertige liées à la maladie de Ménière sont plus invalidantes. Elles durent plusieurs heures, se répètent et sont associées à des acouphènes, une sensation d’oreille bouchée, voire de surdité unilatérale. La perte de l’audition s’aggrave avec le temps et des troubles sévères de l’équilibre peuvent survenir. Un traitement de fond au long cours s’impose.

Christine Nicolet

Le choix de la rédac

Un p’tit cahier pour mettre les enfants au vert

Enfants

Un p’tit cahier pour mettre les enfants au vert

Découvrez tous les bienfaits de la nature…

Des bouchons d’oreille qui font des merveilles

Maladies ORL

Le yoga, cet atout santé
Bien-être

Yoga / qi gong / watsu

Des aisselles fraiches sans sels

Corps

Des aisselles fraiches sans sels

Efficacité et douceur