Traiter les dyssomnies

Traiter les dyssomnies

29 octobre 2021
« Je rêve de régler mes problèmes de sommeil », Clémence, 44 ans.

 

Il existe plusieurs formes de dyssomnies qui ne se traitent pas toutes de la même façon. Le rythme circadien peut par exemple être perturbé par un décalage horaire ou un travail nocturne. Là, quand les cycles de sommeil et d’éveil sont inversés, il faut miser sur des compléments alimentaires vendus en pharmacie à base de mélatonine. D’ordinaire produite par le cerveau pour favoriser l’endormissement, cette hormone naturelle peut être prise pour aider l’organisme à s’adapter à de nouveaux repères jour/nuit. En dehors de ce problème « physiologique », les troubles du sommeil sont fréquemment d’origine émotionnelle.

 À lire aussi : Existe-t-il une meilleure position pour dormir ?

 

Qu’il s’agisse de difficultés d’endormissement ou de réveils nocturnes à répétition, ils traduisent un trop-plein de tensions psychiques. Ce sera alors vers les plantes relaxantes ou sédatives qu’il faudra se tourner. Ici, les vertus de la valériane peuvent être combinées à celle du pavot de Californie, de la ballotte noire et de la mélisse. En tisanes ou en compléments alimentaires, il faut les prendre peu avant le coucher. Autre option : l’huile essentielle de lavande, connue pour ses effets apaisants. Il suffit d’en mettre deux gouttes sur la taie d’oreiller ou sur le pyjama, si l’odeur ne déplaît pas. Il est possible aussi d’en appliquer deux à trois gouttes sur le plexus solaire ou sur la face interne des poignets.

 À lire aussi : Ronflements ou apnées du sommeil ?

 

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Chat

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL