Tisane : 3 modes de préparation

Tisane : 3 modes de préparation

16 janvier 2020

Comment extraire les principes actifs et aromatiques des plantes afin de boire une tisane « maison » et sur mesure ? Par infusion, macération ou décoction.

 

Entre ces trois méthodes, la grande différence réside dans la température de l’eau. Avec l’infusion, on verse sur le produit de l’eau frémissante, à environ 80°C – jamais bouillante. On laisse infuser, à couvert pour limiter la dispersion par la vapeur des huiles essentielles, avant de filtrer et de déguster. La durée d’infusion varie de 3 à 10 minutes. Pour la décoction, on plonge le végétal dans l’eau froide ou tempérée, on porte à ébullition 5 minutes puis on laisse reposer, hors du feu, de 2 à 10 minutes suivant la matière première et le goût que l’on veut obtenir. La macération, elle, consiste à laisser tremper le produit végétal dans l’eau froide pendant plusieurs heures.

 À lire aussi : Boissons : allier plaisirs et santé, c’est possible !

 

À boire chaude ou froide

La décoction est recommandée lorsqu’il s’agit d’extraire les principes actifs de parties végétales fibreuses : tiges, racines, graines ou écorces. Elle contient toujours une plus grande quantité de principes actifs que l’infusion. Cette dernière concerne davantage les feuilles et les fleurs.

Il est possible de préparer une grande quantité de tisane et de la conserver 24 heures voire 48 heures au frais. Elle constitue une boisson idéale tout au long de la journée, et le goût comme les principes actifs seront toujours présents. Il est même possible de la faire réchauffer durant cette période. En revanche, il est préférable d’attendre le dernier moment pour ajouter du sucre ou du miel.

 

Plantes fraîches ou sèches

La tisane peut être préparée à partir de végétaux frais ou séchés. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les principes actifs sont souvent plus faciles à extraire à partir de plantes séchées car elles conservent leur contenu durant une longue période. Mais les plantes tout juste cueillies donnent souvent des tisanes plus goûteuses. Le choix se porte souvent sur les herbes séchées en vrac ou les sachets, plus pratiques. Les tisanes classiques proposées dans le commerce sont pour la plupart bénéfiques et sans danger. Les tisanes dites médicinales, disponibles en pharmacie, chez des herboristes ou en magasins diététiques, ont des vertus thérapeutiques spécifiques et doivent être consommées avec précaution.

 À lire aussi : Inhalées, avalées ou appliquées, les plantes nous font du bien

 

De nombreux bienfaits pour la santé

Relaxantes, réconfortantes ou apaisantes, les tisanes sont consommées par plaisir et/ou pour leurs propriétés médicinales supposées. Certaines plantes sont particulièrement utilisées pour tonifier ou détoxifier l’organisme, faciliter la digestion, améliorer le sommeil, calmer l’anxiété… En hiver la priorité est donnée aux tisanes qui agissent contre les rhumes et les états grippaux : celles de thym, romarin, eucalyptus, sureau, erysimum ou encore lierre terrestre, origan ou de mauve. Et en mélangeant les plantes avec discernement, on peut potentialiser leurs effets.

 À lire aussi : 5 légumes verts à consommer sans modération

 

Christine Nicolet

Le choix de la rédac

Une crème bien huilée

Corps

Une crème bien huilée

20 huiles précieuses et 10 actions

Gelée clarté exfoliante de la Chênaie
Beauté

Visage

Gelée clarté exfoliante de la Chênaie

À utiliser le matin ou le soir !

Dernière chance pour la détox de janvier !

Compléments alimentaires

Dernière chance pour la détox de janvier !

Boire aussi beaucoup d’eau !

Pourquoi sommes-nous addict et comment se libérer de nos addictions ?

Développement personnel