Jambes lourdes : souffrez-vous d’insuffisance veineuse ?

01 septembre 2016
Comme le rappelle régulièrement l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), la sédentarité peut avoir de graves conséquences sur notre santé. Responsable d’environ deux millions de morts par an (oui, ça fait beaucoup), le manque d’activité physique augmente aussi les risques de développer diabète, obésité, maladies cardio-vasculaires, cancer du côlon, hypertension artérielle, et on en oublie…

Le manque d’exercice provoque également l’apparition de problèmes de circulation sanguine, révélés par une série de symptômes annonciateurs d’une maladie veineuse évolutive. Une prise en charge précoce et des gestes simples au quotidien peuvent vous soulager et éviter une aggravation rapide de la situation : réalisez votre autodiagnostic en quelques clics. C’est parti !

1.Etes-vous :
2.Quel âge avez-vous ?
3.Pratiquez-vous une ou plusieurs activités sportives ? (marche, natation, gymnastique, etc…) Pourquoi est-ce important ? La voûte plantaire et les muscles du mollet jouent un rôle essentiel dans la circulation veineuse. A chaque pas, la voûte plantaire envoie une impulsion nerveuse qui stimule la veine : pas de marche, pas de retour veineux, c’est logique. Idem avec les muscles du mollet, qui augmentent de volume lorsqu’ils sont contractés et favorisent ainsi le retour veineux.
4.Souffrez-vous de constipation ? Pourquoi est-ce important ? Toute pression dans le bassin, à commencer par la constipation et les spasmes intestinaux, fait obstacle au retour veineux. Ce sont des éléments à prendre en compte dans votre diagnostic global et la prise en charge d’une éventuelle insuffisance veineuse.
5.Côté poids, comment vous situez-vous par rapport à votre poids de forme ?
6.Avez-vous déjà mené des grossesses à terme ? Pourquoi c’est important ? Prise de poids, hormones et croissance de l’utérus compliquent le retour veineux. Si toutes les femmes enceintes ne subissent pas de problèmes de circulation, le risque augmente avec le nombre de grossesses. Pour la première grossesse, seulement 10 à 20% des futures mamans sont concernées. Le chiffre monte à une femme sur 4 pour les 2e et 3e grossesse, et à partir de la 4e, une femme sur 3 rencontrera des problèmes veineux.
7.Dans la journée, combien de temps en moyenne passez-vous en position assise ?
8.A quelle fréquence effectuez-vous des trajets de plus de 2 heures en voiture, avion ou train ?
9.Lorsque vous restez statique en position debout, au bout de combien de temps avez-vous mal dans l’arrière des jambes ?
10.Existe-t-il des antécédents familiaux de varices ?
11.S’il vous arrive d’avoir des sensations de jambes lourdes, quels facteurs amplifient le phénomène ?
12.Vous est-il déjà arrivé d’avoir les chevilles gonflées ?

Le choix de la rédac

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !

L’année des méduses ?

Autres

L’année des méduses ?

Anti-piqûres et protection solaire

Ostéo-gym, un guide visuel qui nous apprend à adopter les bonnes postures

Maux de dos

Des jambes légères 24 h / 24

Circulation sanguine

Des jambes légères 24 h / 24

Du frais et encore du frais