La télémédecine au service des apnéiques du sommeil

La télémédecine au service des apnéiques du sommeil

16 mars 2016
Innovant, un programme de suivi à distance des personnes souffrant d’apnée du sommeil sous traitement respiratoire à domicile.

 

En France, 5 à 7 % de la population souffrent d’apnées du sommeil, petits arrêts respiratoires qui se répètent des dizaines ou des centaines de fois pendant la nuit. Ces apnées perturbent beaucoup le sommeil en donnant des insomnies et entraînant à long terme des problèmes cardiovasculaires et métaboliques.

 

Ventilation par pression positive continue

500 000 Français bénéficient de la technique de ventilation par pression positive continue (PPC) : un petit masque appliqué sur le visage est relié à une machine qui envoie de l’air sous pression dans les voies aériennes supérieures. Pour en ressentir les bénéfices, il faut le porter toutes les nuits, au minimum 3 ou 4 heures, une contrainte que certains apnéiques n’acceptent pas, d’où de nombreux abandons, lourds de conséquences.

 

Programme Respir@dom contre l’apnée du sommeil

Avec le programme Respir@dom*, la télémédecine devrait sécuriser ces patients et les aider à mieux se prendre en charge. L’appareil envoie à distance et en temps réel, via le réseau GPRS, des données précieuses, durée d’utilisation pendant la nuit, fuites, apnées résiduelles, vers un dossier médical sommeil (DMS). Elles sont analysées automatiquement et peuvent déclencher des alertes auprès du prestataire de services et du professionnel de santé. Le patient peut aussi y avoir accès, indiquer son ressenti, évaluer ses difficultés ou ses progrès.

 

Des tests prometteurs contre l’apnée du sommeil

Testé actuellement chez 200 apnéiques pour évaluer son intérêt médico-économique, ce programme très prometteur sera ensuite généralisé.

* Projet coordonné par le réseau Morphée et soutenu par l’Agence régionale de santé d’Île-de-France.

Evelyne Gogien

Le choix de la rédac

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !

L’année des méduses ?

Autres

L’année des méduses ?

Anti-piqûres et protection solaire

Ostéo-gym, un guide visuel qui nous apprend à adopter les bonnes postures

Maux de dos

Des jambes légères 24 h / 24

Circulation sanguine

Des jambes légères 24 h / 24

Du frais et encore du frais