Archive de mots clés: « transmission »

Mieux se protéger du virus du sida (VIH)

Depuis la découverte du virus du sida en 1981, les chercheurs ont bien travaillé, mais la maladie ne se guérit toujours pas. La lutte se poursuit activement.

 

Le sida se traite de mieux en mieux et les malades vivent beaucoup plus longtemps, dans de meilleures conditions, mais le traitement est à vie.

 

Traitement pour gérer le virus du Sida

Les traitements sont aujourd’hui moins contraignants et facilitent ainsi une meilleure observance, indispensable pour le maintien de l’efficacité du traitement sur le long cours.

Nouvelle trithérapie fixe

Elle est présentée en comprimés uniques et disponible depuis septembre 2012. c’est le STR (Single Tablet Regimen)

Traitement tout-en-un

Il combine, en un seul comprimé par jour, l’ensemble des molécules antirétrovirales nécessaires au traitement d’une maladie considérée de plus en plus comme chronique.

 

Anneau vaginal préventif : Le préservatif féminin

Pour éviter une contamination lors de rapports hétérosexuels, des chercheurs américains ont mis au point un anneau vaginal en plastique caoutchouté hydrophile innovant qui permet de délivrer un antirétroviral, le tenofovir, à dose constante pendant plusieurs mois et en quantités mille fois plus importantes que les anneaux habituels. Il a été testé et comparé avec succès au gel préventif à 1 % de tenofovir existant, mais… chez la brebis. À suivre donc.

Autotest salivaire pour éviter la transmission Sida

15 % des personnes infectées découvrent leur séropositivité au stade du sida, donc trop tard pour être bien traitées. Un test simple et rapide à faire soi-même permettrait de réduire ce chiffre.

  • Il existe déjà

Commercialisé en Grande-Bretagne depuis 2009 et aux États-Unis depuis cet été, l’autotest salivaire qui délivre le résultat en 20 minutes n’est pas encore autorisé en France.

  • Bientôt en France ?

La ministre de la Santé a demandé leur avis au Comité consultatif d’éthique et au Conseil national du sida, car ce peut-être un choc d’apprendre sa séropositivité seul chez soi. Il est cependant très attendu.

 

Vers un meilleur dépistage

  • Un détecteur du VIH constitué d’infimes particules d’or a été mis au point par des chercheurs anglais. En entraînant une réaction visible à l’œil nu, ces nanoparticules permettent de diagnostiquer l’infection à son premier stade, rendant le traitement plus précoce et plus efficace. Pour un coût 10 fois moins élevé que les tests sanguins actuels.
  • Une application sur smartphone pour faciliter le dépistage sera peut-être bientôt disponible. Plusieurs équipes y travaillent.
  • Le système Smartscope comprend un microscope d’un millimètre et une lumière fixée au-dessus de la caméra du smartphone. On place une goutte de sang sur une lame de laboratoire, le téléphone prend une photo, l’application analyse les cellules vues par le microscope et mesure le taux de CD4.