Archive de mots clés: « rhumatologie »

Rhumatologie et phlébologie pour soigner des douleurs

Soigner vos douleurs sans user de lourds traitements en testant la rhumatologie ou la phlébologie suivant vos symptômes.

Les eaux thermales n’ont plus à faire la preuve de leur efficacité en rhumatologie et phlébologie. Zoom sur deux cures où l’éducation thérapeutique entre en jeu !L’Observatoire de la Chaîne Thermale du Soleil est un véritable baromètre de la satisfaction ressentie par les curistes. Lamalou-les-Bains et Barbotan-les-Thermes vous convient à deux parenthèses de bien-être en fonction de votre pathologie, notamment de la sciatique.

 

Rhumatologie à Lamalou-les-Bains

Pour qui ?

Infos

Infos

LA CHAÎNE THERMALE DU SOLEIL
propose 18 établissements experts en Rhumatologie et 3 établissements experts en Phlébologie. Plus d’infos sur www.chainethermale.fr
Pour ceux qui souffrent de pathologies touchant les articulations, la colonne vertébrale ainsi que les os et dont les difficultés à se mouvoir affectent la qualité de vie comme le nerf sciatique.

Qu’en attendre pour une douleur musculaire ?

Une accalmie de la douleur grâce à des soins à base des eaux de deux sources vertueuses : ce qui réduit les contractures et apporte une meilleure souplesse des articulations. Les bains de boue, les douches pénétrantes hydromassantes, les massages sous eau thermale, les bains avec jets ont une visée sédative et rééducative, qui permet d’améliorer efficacement la mobilité et de réduire la douleur.

Contre-indications

Toutes les formes aiguës d’atteinte des articulations, les tumeurs ou métastases osseuses, la maladie de Paget.

Les bienfaits thérapeutiques

Les curistes qui ont suivi une cure thermale en rhumatologie* ressentent une diminution de 24 % de leur score à l’échelle de douleur. Neuf mois après la cure, 3 curistes sur 4 trouvent que leur périmètre de marche sans douleur s’est amélioré ; et ils sont 73 % à constater que leur niveau d’activités quotidiennes a augmenté.

* Suivi réalisé de mars 2013 à septembre 2014 par l’Observatoire de la Chaîne Thermale du Soleil auprès de 15 464 curistes pour les données après cure, 13 779 curistes 3 mois après cure, 10 694 curistes 6 mois après cure et 8 372 curistes 9 mois après cure.


Phlébologie à Barbotan-les-Thermes

Pour qui ?

Pour ceux qui souffrent de symptômes traduisant une pathologie veineuse, tels que les jambes lourdes, les œdèmes, les varices, les fourmillements ou les crampes.

Qu’en attendre ?

Plus la cure est réalisée précocement, plus les soins sont bénéfiques. Car les bienfaits des traitements thermaux sont progressifs. Les bains en eau courante, le couloir de marche aquatique, les cataplasmes de boue, la pulvérisation des membres, les compresses d’eau thermale soulagent la douleur et les symptômes particulièrement gênants. Idéaux en suites de thromboses veineuses ou de séquelles de phlébites, les mouvements réalisés pétrissent les muscles et stimulent la circulation, favorisant ainsi la reprise d’une activité physique régulière et maîtrisée.

Contre-indications

Ulcère veineux, poussée de lymphangite, eczéma suintant ou phlébite due à une insuffisance cardiaque ou à un cancer.

Les bienfaits thérapeutiques

Les curistes qui ont suivi une cure thermale en phlébologie* ressentent une diminution de douleurs des jambes et des chevilles de 22 % sur l’échelle de douleur. Six mois après la cure, 3 curistes sur 4 déclarent encore avoir moins d’œdèmes aux jambes et ressentir moins de lourdeurs à ce niveau. Ils sont 2 sur 3 à avoir moins de crampes et 4 curistes sur 5 constatent encore une amélioration de leurs symptômes et état de santé.

* Suivi réalisé de mars 2013 à septembre 2014 par l’Observatoire de la Chaîne Thermale du Soleil auprès de 1 348 curistes pour les données après cure, 1 225 curistes 3 mois après cure, et 941 curistes 6 mois après cure.

L'éducation thérapeutique du patient

L'éducation thérapeutique du patient

Une cure thermale de 18 jours, c’est l’occasion de faire passer des messages de prévention, chose difficile à faire lors d’une consultation en médecine de ville, souvent minutée. Le programme d’éducation thérapeutique repose sur des ateliers et un entretien individuel. Les ateliers portent notamment sur la contention, l’apprentissage d’exercices et d’activités physiques à privilégier au quotidien pour favoriser le retour veineux.

Vous pouvez également compléter votre cure par un module de soins spécifique. Pour celles et ceux qui manquent de temps, il existe aussi des mini-cures de 6 jours comprenant 4 à 6 soins quotidiens et des activités complémentaires.