Archive de mots clés: « Rétinol »

Bétacarotène, vitamine A, rétinol… quelles sont les différences ?

Anne, 38 ans, Saint-Jean-de-Luz : J’entends souvent parler de bêtacarotène, rétinol ou vitamine A. Est-ce la même chose, et à quoi servent-ils ?

 

Il existe deux grandes formes de vitamine A : la première, le bêta-carotène ou provitamine A, est principalement d’origine végétale ; la seconde, le rétinol, est d’origine animale.

 

Le bêtacarotène, un antioxydant précurseur de la vitamine A

Le bêtacarotène est un pigment de la famille des caroténoïdes surtout présent dans les végétaux de couleur orange, rouge ou jaune (carotte, orange, abricot, melon, poivron rouge, tomate…) mais aussi les légumes verts (persil, cerfeuil, mâche…). Il est aussi appelé provitamine A car il transformé dans l’organisme en vitamine A.

Les besoins nutritionnels en bêtacarotène sont aisément satisfaits par une alimentation variée et équilibrée. On le trouve aussi dans de nombreux compléments alimentaires à visée antioxydante, que l’on peut prendre dans le but de se protéger des méfaits du soleil ou en prévention de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Il est important de ne pas prendre ces compléments alimentaires à la légère. Les fumeurs ne doivent pas en consommer en plus des apports alimentaires, en raison du risque d’augmentation du cancer du poumon. En effet, associé à la cigarette, le bêtacarotène sous forme de complément deviendrait pro-oxydant, c’est-à-dire qu’il favoriserait l’oxydation. Par précaution, la supplémentation est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, en raison du risque de malformations du fœtus.

 À lire aussi : Les antioxydants, nos alliés pour longtemps

 

La vitamine A ou rétinol, importante pour la vision et la peau

La vitamine A, aussi appelée rétinol, joue un rôle important dans la vision, notamment pour permettre à l’œil de s’adapter à l’obscurité. Elle se trouve essentiellement dans les aliments d’origine animale : jaune d’œuf, beurre, crème, foie de poisson. On peut en faire l’extraction : l’huile de foie de morue est l’une des meilleures sources de vitamine A. Mais attention, un excès d’apport se traduit par des symptômes qui peuvent être graves. La vitamine A contribue à la santé de la peau et des muqueuses par son action cicatrisante. L’industrie du médicament lui préfère les dérivés synthétiques (rétinaldéhyde ou rétinoïdes) pour traiter l’acné. Le rétinol est également présent dans les préparations de dermocosmétique à visée anti-âge, antirides et régénératrice.