Archive de mots clés: « qi gong »

Je retrouve mon énergie avec le Qi gong

Épuisée, stressée, les nerfs à fleur de peau ? Chassez les tensions et gardez l’équilibre grâce au Qi gong. Ce n’est pas un hasard si des millions de Chinois pratiquent cette gymnastique énergétique quotidiennement, dans un parc ou au bureau.

Vieux de cinq mille ans, le Qi gong est issu à la fois de la médecine traditionnelle chinoise, du taoïsme, du bouddhisme, du confucianisme et des arts martiaux. Selon les principes de cette médecine traditionnelle, lorsque l’énergie vitale est bloquée le corps tombe malade. Sa (re)mise en mouvement régénère les organes et les fonctions essentielles de l’organisme, abolissant les blocages responsables de maladies. On comprend mieux pourquoi dans cet art tout est destiné à capter le « Qi » (énergie du monde) et à le faire circuler harmonieusement dans tout l’organisme.


Pourquoi ce serait bon pour moi le Chi Qong ?

« Dans la vie d’aujourd’hui où tout va très vite et où nous sommes de plus en plus sollicités par les contraintes extérieures, cette méthode permet de mieux maîtriser sa vitalité, nos émotions, notre relation entre notre intériorité et l’extérieur. Afin de se retrouver soi-même, d’épanouir ce que nous avons en nous. » Pour Dominique Casaÿs, Président de la Fédération des Enseignants de Qi Gong et Arts Energétiques (FEQGAE) et co-directeur du Centre Culturel et Réseau National « Les Temps du Corps », le Qi gong nous permet de recréer le lien entre le corps et l’esprit.


Comment ré-harmoniser mon Qi ?

« Grâce aux postures et aux mouvements lents, vous faites circuler et répartissez l’énergie dans tout l’organisme. Le travail sur la respiration oriente les mouvements du Qi à l’intérieur du corps, ce qui permet de les intensifier. En y ajoutant la concentration ou l’intention dans l’exercice (un membre, un organe, un point d’énergie ou encore une image de la nature) vous créez un lien entre le corps et l’esprit. Vous allez vers une unité. Vous réduisez la séparation entre la tête d’un côté, le corps de l’autre. »


Il va me falloir des années pour y arriver à exercer le Chikong !

Comme pour le yoga, on parvient à créer une pause en se focalisant sur la respiration, le mouvement, le ressenti, l’instant présent. « Les bienfaits se ressentent rapidement. Ce souffle vital, vous l’avez en vous. Malheureusement, à cause des tensions, du stress, de la fatigue accumulée, il ne circule plus ou mal. Il suffit de quelques exercices simples pour le relancer. Vous vous sentirez rapidement plus énergique. Vous serez plus en forme. D’autres exercices quotidiens évitent que ce souffle ne se bloque et vous aident à le canaliser afin de prévenir ses fluctuations qui ont un impact direct émotionnel (colère, nervosité, déprime, morosité).


Oui ! Mais je m’adresse à qui pour des Qi Gong exercices ?

Fiez-vous à votre bon sens et à votre discernement pour faire le bon choix. « Etant une technique énergétique à la mode, vérifiez que le professeur a été formé par la Fédération des Enseignants de Qi Gong et Arts Energétiques. Sur le site www.federationqigong.com vous avez un listing de 600 enseignants en France. Un ou deux cours d’essai donne toujours une bonne idée de la qualité de l’enseignement. Si vous avez la trentaine et que vous êtes dynamique, cherchez des cours dans un club pratiquant des arts martiaux asiatiques.  »

À lire

À lire

ENTREZ DANS LA PRATIQUE DU QI GONG
Très accessible, pratique et accompagné d’un DVD d’exercices commentés, cet ouvrage permet de progresser à son rythme. Il est le fruit d’une longue expérience de l’enseignement du Qi Gong en Occident.
Ke Wen. Editions du Courrier du Livre.