Archive de mots clés: « Petit bambou »

À nous la sophrologie : on se relaxe avec Petit Bambou

Après nous avoir initié à la méditation, Petit Bambou a l’intention de nous mettre à la sophrologie. Alors on se précipite sur cette nouvelle appli parce que, tout comme la méditation, la sophrologie nous veut du bien. On peut la pratiquer partout et tout le temps, et en vacances on peut même s’offrir une double dose. #Joie #Relax

 

Mais au fait, c’est quoi la sophrologie ? On vous dit tout ce qu’il est important de savoir sur les différences entre la méditation et la sophrologie.

 

La méditation : être attentif sans juger

Commençons par la méditation. Celle de Petite Bambou est dite « de pleine conscience » ou « mindfulness ». L’intention de la méditation pleine conscience pourrait se résumer à porter une attention sans jugement sur tout objet de votre choix. Ça peut être votre corps, une infime partie de votre être, une pensée qui vous traverse, votre respiration, un simple morceau de chocolat. Ce qui compte c’est d’y porter attention, d’éveiller tous vos sens à ce que vous faites au moment où vous le faites. Il n’y a pas d’autre objectif que de vivre l’instant pleinement et sans jugement… et du coup il n’y a pas d’échec possible.

Voilà pourquoi quêter la relaxation via la méditation n’est pas forcément une bonne idée : vous pourriez avoir la sensation de ne pas y arriver et du coup l’impression d’un échec, ce qui nuirait aux bienfaits de la méditation. Cela ne signifie pas qu’on ne peut pas méditer et se relaxer, seulement que la relaxation n’est pas un objectif en soi (dans le cadre de la méditation).

La pleine conscience consiste donc à apprendre à être plus présent à nous-même et à notre vie pour ne plus se sentir tels des automates croulant sous ce que nous croyons être les contraintes du monde environnant. Méditer, c’est s’ouvrir aux sensations physiques et émotionnelles.

 

Petit bambou : + de 200 séances de méditation pour tous

Petit bambou : + de 200 séances de méditation pour tous

 

petit bambou« Méditer avec Petit bambou », c’est 275 000 personnes enregistrées (site et appli) en seulement un an et demi, et une communauté de près de 900 000 fans sur Facebook. Tout de même. Mais encore ? Petit bambou c’est plus de 200 séances méditation habilement classées par thèmes :

 

  • Découvertes (8 séances gratuites sur 12 (Attention, l’essayer c’est l’adopter !))
  • S’ouvrir (12 séances)
  • Les Fondamentaux (40 méditations différentes)
  • La Sérénité naturelle (20 séances)
  • Le Stress (16 séances)
  • Relations & compassion (17 séances)
  • Lâcher-prise (15 séances testées et approuvées par votre serviteur)
  • Mieux se connaître (8 séances)
  • Décisions et créativité (7 séances)
  • Harmonie collective (7 séances)
  • Manger en conscience (8 séances)
  • Marche méditative (3 séances)
  • Dans les Transports (4 séances ou comment vivre les grèves en toute sérénité)
  • les Classiques (11 séances avec des durées variables qui vont jusqu’à 50 minutes)
  • Petit Bambou Kids (4 séances for-mi-da-bles),
  • Parentalité bienveillante (10 séances)
  • Anxiété & examens (10 séances)
  • Poèmes (10 séances)
  • Questions d’âge (9 séances)
  • Musique & méditation (10 séances)

BESH 37 1 Capture écran Petit Bambou MéditationLe moins qu’on puisse dire, c’est qu’on a le choix. On peut bien sûr revenir sur les séances qui nous ont franchement plu, mais surtout se tourner vers de nouvelles séances toujours différentes !
C’est un comité d’experts en méditation et sur les problématiques de stress qui a conçu ce programme. Un programme régulièrement enrichi. Vous pouvez découvrir la méditation de Petit Bambou grâce aux 8 séances gratuites ; le reste du catalogue est disponible grâce à un abonnement à partir de 4,99€ / mois.

Appli à télécharger dans l’App Store et disponible sur Google Play

 

La sophrologie : ce n’est pas que de la relaxation

On associe souvent la sophrologie à la relaxation. Mais c’est bien sûr un petit peu plus complexe que cela. Nombre de praticiens, et le Dr Michèle Pisani en charge du programme Sophrologie de Petit Bambou, en premier lieu, s’accordent à dire qu’on est plutôt au croisement des méthodes de relaxations orientales et occidentales.

La sophrologie se fonde sur un mélange de plusieurs pratiques : l’hypnose : La sophrologie retient de l’hypnose le niveau de conscience, une sorte d’entre-deux, entre veille et sommeil – et l’accompagnement de la voix du sophrologue – ; le yoga : la sophrologie va piocher quelques postures mais surtout le travail effectué sur le souffle ; le bouddhisme, en adoptant des techniques de méditation ; enfin des techniques de relaxation (de Jacobson et de Schultz).

Les objectifs de la sophrologie, dans le cadre de l’application Petit Bambou, se résument à une détente générale, une diminution du stress, de l’anxiété.

Histoire et étymologie de la sophrologie

Histoire et étymologie de la sophrologie

La sophrologie a été créée par Alfonso Caycedo en 1960 (raison pour laquelle on parle souvent de sophrologie caycédienne).
Si on se penche sur les racines grecques du mot sophrologie, on trouve sôs pour sérénité, harmonie, équilibre ; phrën pour consciences ou esprit ; et logos pour la science. Donc si on assemble ces jolis mots, on arrive à la « science de la conscience sereine » ou la « science d’un esprit harmonieux ».

Une relaxation dynamique

En sophrologie, la relaxation est dite « dynamique ». Tout le corps est convoqué. Car, et le Dr Pisani insiste (et on note la différence avec la méditation), en détendant le corps, on détend le mental et vice versa. La raison pour laquelle il est beaucoup question de respiration, de mouvements (de tête par exemple), de contractions musculaires. Selon le fondateur de la sophrologie (cf. encadré ci-dessus), nous disposons de 5 « systèmes corporels » :

1 / La tête
2 / Le cou, les épaules et les parties postérieures des bras, avant-bras, mains et doigts
3 / Le thorax et les régions antérieures des bras, avants bras, mains et doigts
4 / Les régions abdominale et lombaire
5 / Le « bas du corps », soit le bas-ventre, la région du pubis et les membres inférieurs.
Une sixième zone est appelée « mégasystème » qui représente tout le corps et se situe au niveau du nombril.
Et à chaque système correspond un « point d’intégration », aussi appelé « espace d’interaction ».
Durant une séance, on passera d’un système à l’autre par ordre chronologique, soit du haut vers le bas, en tâchant de détendre chaque zone tour à tour.

La sophrologie <em>made in</em> Petit Bambou : essayez, c’est gratuit !

La sophrologie made in Petit Bambou : essayez, c’est gratuit !

BESH 37 1 Capture écran Petit bambou sophro

Maintenant qu’on vous a tout dit de la sophrologie, on vous livre notre conseil le plus important : testez et vous verrez ! Petit Bambou vous propose 4 séances GRATUITES. L’idée : vous inviter à tester et à vous faire du bien. L’appli sort aujourd’hui !

Appli à télécharger dans l’App Store

 

Si ces 2 disciplines sont bel et bien différentes, les deux ont en commun de permettre à chacun de trouver de nouvelles ressources en lui-même et d’améliorer sa qualité de vie, aider chacun à prendre soin de soi avec des solutions à la portée de tous.
Donc, pourquoi choisir ? A vous la méditation ET la sophrologie !