Archive de mots clés: « peau sèche »

Enfin des astuces anti-peau sèche qui marchent !

Vous avez la peau qui pèle, qui tiraille, qui se fendille ? Pas de doute, vous avez la peau sèche. Pour lui rendre toute sa douceur et son confort, découvrez cinq astuces toutes simples mais vraiment efficaces.

 

Si vous avez une peau sèche de nature, vous savez qu’il vous faut en prendre soin, l’hydrater avec des crèmes riches, éviter les brusques écarts de température… Malgré tout, vous ne constatez pas de résultats probants : votre peau est toujours aussi sèche, elle tiraille et gratouille ? Ces petites astuces toutes simples devraient vous changer la vie !

 

Ne zappez pas le gommage !

Quand on a la peau sèche, on a tendance à considérer le gommage comme un acte agressif pour la peau. Or il n’en est rien ! Ce que vous gommez, ce sont les cellules mortes à la surface de l’épiderme : elles n’ont rien à voir avec votre nature de peau. Il est important de les éliminer pour que le soin hydratant que vous appliquerez ensuite puisse pénétrer parfaitement la peau. C’est une étape indispensable, à condition bien sûr de veiller à ce que le gommage soit le plus doux possible. Utilisez des produits avec des grains fins et ne frottez pas trop. Le bon rythme : une fois par semaine.

 À lire aussi : J’apprends à bien nettoyer ma peau

 

Usez et abusez du spray d’eau thermale

Vous le savez sûrement : l’eau calcaire assèche la peau. Si votre eau du robinet est particulièrement calcaire, il existe une solution toute simple pour limiter ses effets néfastes sur votre épiderme : vaporiser un pschitt d’eau thermale sur tout le corps après la douche afin de « rincer » votre peau. Ces eaux sont faiblement minéralisées et ont on un pH qui respecte l’équilibre cutané. Été comme hiver, c’est une bonne habitude à prendre.

Le bon geste : vaporisez généreusement sur tout le corps, laissez poser 2 à 3 minutes puis séchez tout doucement la peau en la tapotant à l’aide d’une serviette éponge propre. Vous pouvez aussi, à tout moment, hydrater votre peau avec un petit coup de pschitt.

 À lire aussi : Jamais sans mon spray (d’eau thermale)

 

Misez sur l’huile pour le corps… avant la douche

L’huile pour le corps est un excellent remède pour les peaux sèches : elle nourrit, hydrate, protège… Vous avez l’habitude d’en enduire votre corps après la douche ou le bain ? Essayez le processus inverse, en la vaporisant avant. De cette manière, elle crée un film protecteur sur votre peau, qui va empêcher le calcaire de l’agresser. On trouve aujourd’hui dans le commerce des huiles de douche : c’est le même principe. Le corps gras compense l’effet asséchant du calcaire, mais aussi lave parfaitement. Il n’y a pas mieux en effet que le gras pour piéger et éliminer les impuretés, la pollution et la transpiration ! Ainsi, vous faites d’une pierre deux coups.

 À lire aussi : Les prodiges des huiles

 

Appliquez votre crème pour le corps sur peau humide

Votre peau est comme une éponge : si elle est sèche, elle aura du mal à absorber l’eau. En revanche, si elle est humide, elle absorbera mieux. Conclusion : mieux vaut appliquer sa crème hydratante sur une peau légèrement humide que sur une peau complètement sèche. Prenez maintenant cette bonne habitude : au sortir de la douche ou du bain, ne vous séchez pas complètement avant d’appliquer votre crème pour le corps.

 

Hydratez votre peau aussi de l’intérieur

 Hydrater sa peau de l’extérieur, c’est bien ; hydrater (aussi) sa peau de l’intérieur, c’est encore mieux. Pensez à boire suffisamment… d’eau ! Attention en revanche aux boissons qui ont tendance à déshydrater comme le café. Pensez également aux fruits et légumes riches en eau (concombre, fraise, abricot…). Sans oublier un apport suffisant en acides gras qui vont permettre de limiter les pertes en eau. Pensez notamment aux huiles de bourrache, argan, noisette… qui apportent par ailleurs de la vitamine E, précieuse pour la bonne santé de la peau. Avec toutes ces bonnes astuces, vous allez pouvoir dire adieu à votre peau de croco !

 

Soins douceurs pour peaux sensibles

Votre sensibilité se reflète sur votre épiderme ? Gardez à portée de main des produits magiques ! Et adoptez les bons gestes pour les appliquer.

Fragile par définition en cas de peau sensible, la barrière cutanée requiert des égards. Il faut veiller à éliminer de son quotidien tout ce qui peut l’agresser. Inutile de la mettre en contact avec des substances qu’elle ne tolère pas, comme l’eau courante – souvent calcaire – et les savons alcalins. En guise de premier geste fraîcheur le matin ou pour compléter le démaquillage, optez pour des produits sans rinçage, comme les toniques apaisants. Aux pains dermatologiques ou gels moussants, préférez les laits démaquillants ou les eaux micellaires à appliquer avec un coton. La sensibilité de la peau ne se limitant pas au visage, évitez de prendre des bains ou de multiplier les douches.

On limite la cascade inflammatoire

La réponse apportée aux peaux sensibles est essentiellement cosmétique. Le choix des produits est essentiel pour contrôler la cascade inflammatoire qui menace l’épiderme en permanence. Il faut miser sur des soins enrichis en actifs apaisants et anti-irritants. Appliqués tous les jours, ils ont pour mission de restructurer la barrière cutanée et, par voie de conséquence, d’apaiser les sensations d’inconfort.

On dit non au chaud-froid

Vous l’aurez compris, les peaux sensibles réclament plus d’attentions que les autres. Partant de là, tout ce qui peut éviter d’irriter son film hydrolipidique est le bienvenu. Par exemple, mieux vaut ne pas la soumettre à des brusques changements de température en abusant en hiver des intérieurs surchauffés.

On fait ses gammes

Vigilance aussi sur les produits de maquillage. Même dits hypoallergéniques, ils peuvent contenir des ingrédients agressifs qui risquent de provoquer rougeurs et tiraillements. Mieux vaut s’orienter vers les gammes de maquillage spécifiquement conçues pour les peaux sensibles, que vous trouverez en pharmacie. En général sans parfum et sans conservateurs, les formules conviennent aux épidermes les plus délicats.

On se cajole au quotidien

Partant du principe que même une peau normale peut devenir sensible temporairement, il est conseillé de manager sa barrière cutanée pour qu’elle continue à remplir son rôle de bouclier face aux agressions extérieures. Sachez que la prise de certains médicaments (contre l’acné par exemple), les rasages fréquents, les peelings et gommages abrasifs ainsi que les abus de soleil sont autant de détracteurs de la barrière cutanée. Heureusement, il suffit d’arrêter de l’agresser pour qu’une peau normale recouvre son état d’origine. Reste bien sûr à continuer de lui offrir des soins douceur au quotidien.

Dans ma trousse beauté

Dans ma trousse beauté

  • Avène : antirougeurs calm, masque apaisant réparateur

Ses promesses
Assurer un effet rafraîchissant et réconfortant immédiat sur des épidermes en phase d’irritation ou d’échauffement aigu.

Son plus
Il se fait l’allié de choix des peaux à tendance couperosique. Son secret : de l’extrait de ruscus qui améliore la circulation cutanée.

Son mode d’emploi
Appliquez en couche épaisse sur le visage, aussi souvent que nécessaire. Laissez agir 5 à 10 minutes puis essuyez l’excédent avec un coton. En option de finition, un pschitt d’eau thermale d’Avène.

Notre avis
Ce masque est un véritable soin SOS grâce à sa rapidité d’action sur les plaques rouges ou les zones échauffées. Sa texture apporte en effet à la peau une agréable sensation de fraîcheur dès l’application. Pour plus d’efficacité, on peut le laisser agir toute la nuit.

  • Bioderma : Créaline h2o, solution micellaire démaquillante

Ses promesses
Ôter en douceur le maquillage, même waterproof, et les impuretés. Laisser la peau nette et confortable.

Son plus
La biologie au service de la dermatologie étant sa devise, la marque a créé cette première eau micellaire en 1991. Depuis, le produit reste le préféré des dermatologues et des maquilleurs professionnels.

Son mode d’emploi 
Matin et soir, passez sur le visage un coton imbibé de produit et renouvelez l’application jusqu’à ce que le coton soit propre.

Notre avis
En relookant son flacon pompe à l’occasion des fêtes de fin d’année (attention : édition limitée !), la marque rappelle que ce produit se vend toutes les 3 secondes. Un succès incontestable – et largement mérité.

  • Eucerin : ph5 lait corporel

Ses promesses
Renforcer jour après jour la résistance naturelle des peaux sensibles pour leur permettre d’affronter toutes les agressions extérieures.

Son plus
Un complexe breveté par la marque, le pH5 Enzyme Protection, qui stimule l’activité de la trypsine, une enzyme protectrice naturellement présente dans la peau. Une formule qui protège des agressions extérieures ou du contact avec les vêtements pendant 24 heures.

Son mode d’emploi
Appliquer uniformément sur le corps après la douche et masser jusqu’à pénétration.

Notre avis
Formule très agréable, car fluide et légère, utilisable en toutes saisons. À noter : ce lait est particulièrement intéressant pour les peaux sensibles aux allergies printanières, car il élimine aussi 90 % de la pénétration du pollen à travers la peau.

  • Sensibiafine : crème visage apaisante hydratante

Ses promesses
En version riche pour les peaux sèches ou légère pour les peaux normales, cette crème de jour contient un actif issu de l’avoine, connue pour ses propriétés apaisantes.

Son plus
Enrichi en acide hyaluronique et en glycérine, le soin agit à l’extérieur en atténuant les rougeurs, et à l’intérieur en hydratant et en réparant la peau.

Son mode d’emploi
Appliquer matin et soir sur le visage et le cou préalablement nettoyés.

Notre avis
Un parfum délicat et une texture vite absorbée qui permet instantanément le maquillage. Voilà deux des atouts de ce soin à visée peaux sensibles. Le principal reste bien sûr son efficacité. Il préserve vraiment de l’apparition des plaques rouges.

Conseils de pharmacien

Conseils de pharmacien

Le « naturel » ne préserve pas de tout
Le « syndrome peau sensible » a des terrains de prédilection (les peaux sèches ou claires) mais il peut se révéler à n’importe quel moment de la vie. Bon nombre de personnes ont alors le réflexe de se tourner vers les cosmétiques bio ou 100% naturels. Mais ce n’est pas parce que ces produits ne contiennent pas d’actifs chimiques qu’ils sont forcément mieux tolérés par la peau. Ils peuvent contenir une molécule végétale qui s’avère irritante pour une peau et pas pour une autre. Une réaction, de nature allergique ou non, peut donc aussi se manifester.