Archive de mots clés: « lunettes de soleil »

Mes yeux sous protection rapprochée

Porter des lunettes de soleil n’est pas qu’un choix esthétique : elles protègent nos yeux des rayons UVS, préservent notre capital soleil et évitent le vieillissement prématuré. Bien Etre et Santé fait le point sur les idées reçues qui peuvent s’avérer dangereuses pour nos yeux.

 

S’exposer au soleil sans protéger ses yeux provoque l’épuisement prématuré de leur « capital soleil », et il est indispensable d’utiliser pour cela des verres adaptés aux conditions de luminosité. Pourquoi ? Les rayons UVA qui atteignent le cristallin chez l’adulte et la rétine chez l’enfant sont responsables du vieillissement et de la dégénérescence prématurée des tissus. Les UVB, eux, provoquent des brûlures de la cornée. Les UVC, dont on parle moins, sont presque tous arrêtés par l’ozone de l’atmosphère, mais certains peuvent tout de même atteindre la cornée : ils sont très dangereux pour la santé des yeux.

 

Idée reçue n° 1 : Des verres plus foncés protègent mieux

Non, non et encore non. L’obscurité d’un verre n’est pas proportionnelle à son degré de protection : elle répond davantage à une question de confort et de mode. Porter des verres foncés sans filtration peut même être pire que de ne pas porter de lunettes de soleil du tout : des études ont montré que plus le verre est foncé, plus la pupille va se dilater, et plus un nombre important d’UVs atteint la rétine. Comment s’y retrouver alors ? On regarde l’étiquette, et on choisit des verres avec la mention 100% UV 400, garantie d’une filtration complète des rayons UVs.

 

Idée reçue n°2 : Mes lunettes me protègent en toutes circonstances

Les normes européennes définissent 4 degrés de protection, qui doivent être indiqués lorsque vous achetez une paire de solaires. Des verres degré 0 vous protègent à l’intérieur (pratique pour votre prochaine conférence de presse si vous êtes Catherine Deneuve ou Jean Dujardin) ou par temps voilé. Ceux à degré 1 conviennent pour une luminosité atténuée. Le degré 2 protège vos yeux d’une luminosité solaire moyenne, le degré 3 est conseillé en cas de forte luminosité solaire. Les verres de degré 4 sont eux préconisés pour la montagne ou les sports nautiques, mais ne doivent pas être portés au volant.

 

Idée reçue n°3 : en terrasse ou à la plage, toutes les lunettes se valent

Bien sûr, et la marmotte elle met le chocolat… Le choix de vos verres et de votre monture doit être fait en fonction des conditions de luminosité. En mer ou en montage, en plus de verres degré 4, privilégiez les montures très couvrantes, qui épousent bien la forme du visage pour protéger les yeux des rayons sur le côté. La neige réfléchit 85% des rayons ultraviolets, et leur proportion augmente de 10% tous les 1000 mètres d’altitude… Et bien sûr on n’enlève pas ses lunettes sur les télésièges ! Avec une luminosité moins importante, vous pouvez opter pour une monture moins près du visage, mais sans faire l’impasse sur la filtration des verres. Pourquoi ne pas aussi opter pour des verres capables de filtrer la lumière bleue, responsable du vieillissement accéléré de la lentille ? Votre opticien pourra vous orienter vers un modèle adapté.

 

Idée reçue n°4 : les lunettes de soleil, ça ne s’essaie pas forcément

Si vous êtes plutôt amateur de beach volley ou de siestes dans le hamac, votre choix se portera sur des montures différentes. Les plus sportifs choisiront de préférence des lunettes hautes sur le nez, qui ne glissent pas, qui épousent la forme du visage. Les essayer avant de les acheter permet de s’assurer de votre confort, afin de ne pas être tenté de les enlever si elles vous gênent en pleine action. En plus du look des lunettes, d’autres paramètres entre en ligne de compte : poids de la monture, couleur des verres, forme de votre visage… le choix du bon modèle se fera face à un miroir et avec les conseils d’un pro.

 

Idée reçue n°5 : ces lunettes fantaisie feront bien l’affaire pour quelques jours

Si vous tenez à la santé de vos yeux, choisissez des lunettes comportant le marquage CE, accompagnée d’une notice précisant le nom du fabricant et son adresse. Les lunettes fantaisie feront un parfait déguisement lors de votre prochaine soirée à thème, mais ne comptez pas sur elles pour filtrer les rayons UV, elles peuvent même être dangereuses pour vos yeux (cf. point 1). Même remarque pour les enfants : ne soyez pas tentés par les lunettes de pacotille, leurs yeux encore plus fragiles que les nôtres doivent être protégés par des montures couvrantes et des verres à filtration totale des UV.