Archive de mots clés: « Le blues du dimanche soir »

Le livre pour en finir avec le blues du dimanche soir

Vaincre le blues du dimanche soir. Un livre qu’on aurait pu laisser passer, comme ça. Sauf que… pas du tout. Le blues du dimanche soir est en fait une pandémie. Démonstration (et solutions).

 

Nous sommes samedi soir. Quelques amis viennent dîner. Le livre traîne sur la table basse de mon salon (j’avais prévu de le lire dans l’après-midi, mais courses, ménage, préparation du dit dîner, obligent, je n’ai pas pu l’approcher). Tout le monde est là, l’heure de l’apéritif a sonné, celle de se poser autour de la table basse également. Une main attrape le livre par curiosité et la phrase jaillit : « Oh ! Je hais les dimanche soir ! ». Voilà le début de longs échanges et partages. Chacun y est allé de son expérience, de son rapport à ce bien curieux moment. Même pour ceux chez qui il n’est pas question de blues, cette soirée hebdomadaire revêt un caractère bien particulier.

 

Le dimanche soir : un mauvais moment à passer pour beaucoup

Force est de constater que la proportion de ceux pour qui ce dimanche soir est un sale moment à passer est bien supérieure (dans le cas de mon dîner, c’est 85 %, tout de même). Mais un sale moment différent pour chacun.

Une étude qu’avait dû mener les auteurs qui livrent une petite dizaine de témoignages – de Lola, 7 an et ½ à Paul, 70 ans, en passant par Vincent, 43 ans. À chacun de ces témoignages sont associés cinq conseils personnalisés. Il y a fort à parier qu’à la lecture de ces conseils, vous ferez vôtre certains d’entre eux. « Brunchez ! », « Bricolez, jardinez » ; « Cuisinez “plaisir” avec les enfants » ; « Méditez » ; « Freinez sur les repas de famille du dimanche midi » (Oh d’accord !) ; etc.

Avant cela, les auteurs dispensent 10 conseils clés valables pour tout le monde, pour s’en sortir, et après cela, 52 conseils pour sauver 52 dimanche !

Avec ça, vous serez parés !

 

Attention, l’heure d’hiver approche

Ludique et pratique, c’est ce qu’on peut dire de cet ouvrage qui a le mérite d’arriver alors que le changement d’heure approche. (Oui, oui, c’est ce week-end, la nuit de samedi à dimanche ; pour rappel, les montres retardent d’une heure, du coup à 3h00 du matin, il sera 2h00 du matin (je n’ai jamais véritablement compris cette phrase) ; le plus important : on gagne une heure de sommeil (celle-là, je la comprends parfaitement).)

Un changement d’heure qui peut faire mal. Annonciateur de nuit qui nous tombent dessus sans prévenir, du froid qui pourrait en faire autant, de dimanche encore plus bluesy…

Voilà donc une raison supplémentaire pour vous procurer ce livre.

Bon dimanche.

À lire

À lire

vaincre-le-blues-du-dimanche-soirVAINCRE LE BLUES DU DIMANCHE SOIR
Les auteurs sont amis de longue date. L’un, Florian Ferreri, est psychiatre, l’autre, Gautier Bouchaud, est professeur des écoles. Louison, quant à elle, dessine et illustre un peu partout.

Florian Ferreri et Gautier Bouchaud – illustré par Louison ; Hachette Bien-être ; 256 pages ; 17,90 € ; 2016.

Enregistrer