Archive de mots clés: « hyperhidrose »

Transpiration excessive ou hypersudation : quelles sont les solutions ?

Danièle, 38 ans : Mon fils de 14 ans transpire beaucoup, surtout quand il fait du sport et qu’il est stressé, il est très gêné à cause des odeurs. Y a-t-il des traitements locaux efficaces ?

 

La transpiration est un phénomène naturel et indispensable à la régulation de la température corporelle. On qualifie d’hyperhidrose une transpiration excessive, elle peut être locale (aisselles, paumes, plante des pieds) ou généralisée. Bien que bénigne, elle peut devenir un réel handicap socioprofessionnel, elle va d’une sensation de moiteur jusqu’au ruissellement. Les formes localisées débutent souvent dans l’enfance, elles sont aggravées par les émotions (stress), l’effort physique, le café, l’alcool. Outre la production de mauvaise odeur, la macération favorise principalement la survenue de mycoses. Chez le sportif, une transpiration abondante non compensée par des apports hydriques peut être à l’origine d’un déséquilibre hydroélectrique qui se manifeste par des crampes, une fatigue et une baisse des performances.

Les antitranspirants locaux comme solutions

On les conseille en première intention. Ils sont composés de substances astringentes (sels d’aluminium, zinc, zirconium) associées à des antiseptiques ou des antifongiques. Leur action est mécanique : ils resserrent les pores de la peau, limitant ainsi la sécrétion sudorale, et ils éliminent les mauvaises odeurs en empêchant la dégradation de la sueur. Ils s’appliquent le soir sur une peau sèche et saine (règle des 3 S), 3 soirs de suite puis 1 ou 2 soirs par semaine en entretien. Leur pénétration cutanée reste faible. L’épilation peut être un moyen complémentaire de diminuer la transpiration.

Mesures d’hygiène : une précaution indispensable

Il est préférable de porter des vêtements en fibres naturelles (coton, lin) et d’en changer régulièrement, tous les jours et après chaque exercice physique. Pour les sportifs, il existe des vêtements faits de textiles spécifiques qui permettent à la peau de respirer et à la transpiration de s’évaporer rapidement. Après l’effort, une douche tiède et un bon savonnage débarrassent la peau de la sueur résiduelle et restaurent une flore cutanée équilibrée. La peau doit être séchée soigneusement. Une prise en charge psychologique peut être bénéfique en cas d’hyperhidrose de stress.