Archive de mots clés: « coude »

Tendinite, comment s’en débarrasser ou la soigner ?

Il faut des mois pour guérir d’une tendinite et c’est d’autant plus difficile que l’on pratique le geste en cause. Mettez tout en oeuvre pour ne plus souffrir !

 

Comme son nom l’indique, la tendinite est une inflammation des tendons, constitués de faisceaux de bandes de tissus fibreux et résistants, mais peu extensibles, reliant le muscle à l’os. Ces attaches travaillent au moindre mouvement, se tendent et se détendent un peu comme des cordes et transmettent la force du muscle. S’ils sont trop sollicités, les fibres s’enflamment, s’étirent, se rompent et… font mal.

 

Sports et métiers à risque qui peuvent engendrer différentes tendinites comme une tendinite épaule

Chiffre

Chiffre

40 ans
C’est l’âge à partir duquel surviennent surtout les tendinites.
Source: Le Quotidien du Pharmacien

Tout le monde peut un jour ou l’autre souffrir de tendinite. Au coude (épicondylite) et à l’épaule le plus souvent, mais aussi à l’omoplate, une tendinite poignet, à la hanche, à la cuisse, une tendinite genou, à la cheville et au talon. En cause : un mouvement répétitif, une mauvaise position, un effort violent ou prolongé ou des vibrations continues. Les épicondylites, appelées aussi tennis elbow parce qu’elles sont fréquentes chez les joueurs de tennis, se voient aussi avec d’autres sports, de compétition ou amateur, sollicitant fortement l’avant-bras comme l’escrime et l’aviron. Les métiers obligeant à faire des gestes répétitifs mettant en jeu le poignet et le coude sont également très touchés : travail à la chaîne, sur informatique, boucherie industrielle…

 

Traiter et soulager la tendinite

Premier traitement : le repos, avec si possible immobilisation de l’articulation par contention élastique pendant plusieurs semaines. Pour calmer la douleur à la phase aiguë appliquez de la chaleur puis, dans un deuxième temps, du froid par séquences de 20 minutes (poches en pharmacie), un gel anti-inflammatoire et prenez un antalgique (paracétamol) ou un anti-inflammatoire par voie orale. Les infiltrations de corticoïdes soulagent, mais ne consolident pas les tendons. Il faut se remobiliser peu à peu, en s’aidant de séances d’ultrasons, de renforcement musculaire et de massages profonds chez un kinésithérapeute. Si rien ne marche, une intervention chirurgicale peut s’imposer, mais les suites sont longues. Mieux vaut demander un deuxième avis.

 

Précautions préventives

Précautions préventives

  • Échauffez-vous toujours avant de faire du sport, progressivement et suffisamment longtemps, 10 minutes au moins.
  • Complétez par des étirements et des assouplissements pour préparer muscles et articulations.
  • Évitez les efforts violents, trop intenses ou trop prolongés.
  • Pensez à vous hydrater suffisamment avant, pendant et après l’effort.
  • N’oubliez pas de faire des exercices de contraction, de relâchement et d’étirement après chaque séance sportive.
  • Choisissez des chaussures et un matériel adaptés au sport et à votre morphologie.
  • Attention aux mauvais gestes techniques.