Archive de mots clés: « boutons »

Faire disparaitre l’acné rapidement

Cette maladie du follicule pilosébacé toucherait 15 millions de personnes en France, 80 % des adolescents, mais aussi, et c’est moins connu, près de 25 % des adultes.

 

Si l’acné gâche la vie des adolescents, elle concerne aussi de plus en plus de femmes adultes, avec un impact réel sur leur qualité de vie. Mais il existe des moyens de traiter l’acné adulte

 

Éviter ce qui favorise l’acnée

De nombreux facteurs sont incriminés dans la survenue de l’acné. Les rôles de la prédisposition génétique et du climat hormonal ne sont plus à prouver. Le stress, souvent évoqué par les personnes concernées, a effectivement une part dans l’apparition des poussées. Les données sur l’interaction-tabac et acné semblent contradictoires ; cependant arrêter de fumer améliore à la fois l’hygiène de vie, l’état cutané et la santé en général. Le soleil est à déconseiller. Enfin, si les cosmétiques gras et occlusifs favorisent l’acné et aggravent les lésions du visage, il existe des produits de maquillage ou de camouflage spécifiques, adaptés à la peau acnéique. Parlez-en à votre dermatologue ou à votre pharmacien.

À éviter

À éviter

ATTENTION AU SOLEIL
S’il améliore parfois les lésions du dos, il induit surtout un épaississement de la couche cornée, d’où des poussées à distance, et des réactions de photosensibilisation.

 

Choisir les bons traitements pour une bonne cicatrice acné

Des soins adaptés et quotidiens sont indispensables, tout comme l’évitement de certaines erreurs. Il existe aussi des traitements médicamenteux, locaux ou par voie orale, réellement efficaces. Cependant, de nombreux effets secondaires et contre-indications expliquent qu’ils ne soient délivrés qu’après un avis spécialisé, un interrogatoire soigneux et souvent un bilan sanguin. Il s’agit d’une prescription à la carte, pour laquelle le médecin tient compte de l’âge et des antécédents du patient, de l’ancienneté de l’acné, de ses forme et sévérité, de son impact psychologique et sur la qualité de vie et des traitements déjà pris. L’acné est une maladie dont le traitement s’inscrit dans la durée, de plusieurs mois à plusieurs années. La qualité du dialogue médecin-patient et pharmacien-patient est une condition essentielle à la guérison.

Bon à savoir

Bon à savoir

La toilette doit être quotidienne ou biquotidienne avec des gels ou pains dermatologiques sans savon. Les produits alcoolisés ou antiseptiques sont déconseillés : ils sont inefficaces, irritants et/ou sensibilisants. Les manipulations des lésions sont tentantes, mais déconseillées, car susceptibles de provoquer des poussées inflammatoires. Enfin, pensez à vous protéger du soleil si vous prenez un traitement médicamenteux, antiacnéique ou autres : il peut y avoir des réactions de photosensibilisation ou une phototoxicité, ainsi qu’un risque de pigmentation des cicatrices chez les sujets à peau mate ou pigmentée.