Archive de mots clés: « bouffées de chaleur »

Bouffées de chaleur, comment les réduire ?

Des comprimés composés de cinq remèdes traditionnellement prescrits en homéopathie contre les bouffées de chaleur de la ménopause.

 

Les bouffées de chaleur, accompagnées de rougeurs au visage, d’une transpiration parfois excessive, de palpitations, d’anxiété et d’irritabilité, sont les symptômes de la ménopause dont se plaignent le plus souvent les femmes, et parfois dès la périménopause.
À juste titre, car elles peuvent se répéter de jour comme de nuit, parfois des dizaines de fois, et durer quelques mois voire des années. Au total, la qualité de vie et les relations professionnelles, personnelles et en société s’en ressentent fortement et toutes les femmes qui en souffrent n’ont qu’une envie : que ça s’arrête !

 

Traitements ménopause classiques

Il existe certes plusieurs possibilités, mais avec des inconvénients et des contre-indications ou bien sans efficacité démontrée :

  • Le traitement hormonal de la ménopause (THM) ;
  • La bêta-alanine, un acide aminé vasodilatateur ;
  • Des compléments alimentaires à base de phytoestrogènes ou d’antioxydants.

 

Essayez l’homéopathie

L’homéopathie est totalement dénuée d’effets secondaires. Une étude de 2008, conduite chez 400 femmes dans 48 pays différents, a montré l’efficacité de plusieurs médicaments homéopathiques sur les bouffées de chaleur importantes. D’où l’idée des laboratoires Boiron de mettre au point des comprimés réunissant les cinq médicaments les plus prescrits en homéopathie dans cette indication : Acthéane®. Deux comprimés matin et soir, à laisser fondre lentement sous la langue à distance des repas.

Cinq en un

Cinq en un

Les cinq composants d’Acthéane® ont été choisis pour leurs indications traditionnelles en homéopathie.
  • Lachesis mutus : troubles vasculaires de type bouffées, métrorragies, palpitations, céphalées battantes.
  • Glonoinum : bouffées, palpitations, sudation, céphalées congestives.
  • Sanguinaria canadensis : bouffées surtout au visage.
  • Actaea racemosa : dysfonctionnements du cycle menstruel, avec lourdeur pelvienne, mastodynie, troubles du sommeil.
  • Arnica montana : manifestations hémorragiques.

 

Des compléments alimentaires dédiés à la ménopause.

Les laboratoires Sanofi lancent ce mois-ci Novasanté, une gamme de compléments alimentaires adaptée aux besoins des femmes et des hommes de 50 ans et plus. Pour commencer : Novalgic, à base d’huile de krill marin pour le confort des articulations ; Novazen, aux extraits de Rhodiola rosea pour faire face au stress ; Novaernergy, avec un haut dosage de ginseng pour résister à la fatigue.