Archive de mots clés: « bienfaits du miel »

Les bienfaits du miel

Produit 100% naturel, sans aucun additif ni conservateur, le miel est un concentré de bienfaits et de douceur.

 

Blond ou de couleur ambrée, solide, liquide, ou pâteux, il y en a pour tous les goûts mais chaque miel est unique et ses vertus nutritionnelles varient en fonction des fleurs et des plantes dont il est issu.

 

Les propriétés énergétiques du miel

Le miel est une substance vivante composée de sucres (75%), principalement du fructose (38%) et du glucose (31 %), et de petites quantités de saccharose (2 à 5%). Il renferme aussi des vitamines surtout celles du groupe B, des sels minéraux (potassium, fer, phosphore, magnésium…), des acides aminés et des oligo-éléments. Son pouvoir sucrant est plus élevé que celui du sucre raffiné (7,5 g de miel ont le même pouvoir sucrant que 10 g de sucre), et il est moins calorique (64 calories contre 84 pour 20 g pour le sucre blanc). C’est un excellent vecteur énergétique car les sucres qu’il contient sont immédiatement disponibles et très faciles à digérer. Son goût très agréable explique qu’il entre dans la composition de divers aliments (pain d’épices, gâteaux, certains plats cuisinés).

 À lire aussi : Soin anti-ride au miel

 

Le miel, un stimulant et un protecteur antimicrobien

Outre ses vertus nutritives et gustatives, le miel possède de nombreuses qualités thérapeutiques. C’est un puissant stimulant tout en ayant une action apaisante et sédative. Il aide à lutter contre les états de faiblesse (manque d’appétit, fatigue physique et intellectuelle, convalescence). Il fortifie la musculature des sportifs, augmente l’endurance, favorise une bonne récupération après l’effort. De façon générale, il renforce le système immunitaire, il est antiseptique et antibiotique et aide à éliminer les bactéries. C’est un antitussif naturel très efficace pour calmer les toux sèches et les gorges irritées. Il a aussi une action bénéfique sur la flore intestinale, il facilite la digestion des autres aliments et aide à fixer les minéraux (calcium, magnésium…). C’est un laxatif doux recommandé chez le jeune enfant en cas de constipation.

 

Le miel supporte mal la chaleur

Un miel de qualité doit être récolté à froid comme l’exigent les normes européennes ; en effet une température élevée dénature les substances actives qu’il contient. Il est donc préférable de choisir les miels de production locale non pasteurisés (c’est-à-dire non chauffés) et d’opter pour les pots en verre stockés dans un endroit sec. Les miels cristallisés se conservent entre 10 et 15 °C, pour les miels liquides, la température idéale est de 25 °C. Par ailleurs, le miel ne se conserve pas des années durant (pas plus de deux ans). Bien que très digeste, c’est un produit très concentré et certaines personnes le métabolisent difficilement, elles peuvent le diluer dans une tisane ou le consommer sous forme de mellite ou de pain d’épices.

 À lire aussi : J’harmonise veau, miel et coings

 

À savoir

À savoir

Pour profiter des vertus du miel, la dose journalière pour un adulte sain est d’environ 40 g, préférentiellement au sucre raffiné qui n’apporte que des calories « vides ».