Archive de mots clés: « Aspie »

La différence invisible, une BD – et une jeune femme – très touchante

Autisme, syndrome d’Asperger, TSA… Autant de mots qui inquiètent. Pourquoi ? Parce qu’on ne connaît pas. On a quelques idées préconçues. Des idées reçues à la pelle. Plus pour longtemps.

 

On a la chance de pouvoir lire La différence invisible, la BD de Julie Dachez et Mademoiselle Caroline (qui illustre à merveille). Une Julie Dachez généreuse, qui nous livre son histoire, qui nous touche dans le mille, qui nous remet à notre place, tout en douceur et en émotion.

DIFFERENCE INVISIBLE_int_CC.indd

Deux talents qui s’illustrent à merveille

Mademoiselle Caroline s’est déjà joliment distinguée en bande dessinées – des albums à l’humour subtil et à l’autobiographie déclarée. Julie Dachez était jusque-là (et est encore) doctorante en psychologie sociale et auteure du blog emoiemoietmoi.over-blog.com. C’est Julie Dachez qui, à l’âge de 27 ans, a été diagnostiquée Asperger. C’est à ce moment-là qu’elle a entrepris de changer de vie. Elle n’en peut plus de la normalité et a bien l’intention de le dire haut et fort. Elle l’a fait sur son blog et elle le fait magnifiquement dans cette BD.

Marguerite, comme tout le monde… et « aspie » !

L’histoire ? Celle de Marguerite, 27 ans, qui est un peu « comme tout le monde ». Elle travaille – dans une grand entreprise –, elle vit en couple, elle est plutôt jolie, plutôt vive, plutôt intelligente. Mais elle est différente. Elle le sent, elle le sait. Et il n’y a pas qu’elle. On lui fait bien sentir d’ailleurs. Les bruits la dérangent, elle a nombre de rituels, la vie en société la gêne, la vie en couple n’est pas simple, elle peine à comprendre l’humour des autres… Son bonheur : être chez elle avec son chien et ses chats. Un véritable cocon. Mais l’extérieur est trop agressif pour qu’elle ne se questionne pas. Alors elle enquête dans son coin jusqu’à découvrir qu’elle est autiste Asperger. Il faudra encore un peu de temps pour qu’un médecin donne du crédit à son « diagnostic »… Mais l’important, c’est que sa nouvelle existence peut enfin commencer.

Petits rappels sur ce que sont l’autisme et le syndrome d’Asperger

Infos

Infos

Pour en savoir plus sur l’autisme et le syndrome d’Asperger : www.autismes.fr
A la fin de la bande dessinée, on trouve deux très bonnes idées : des rappels sur ce que sont l’autisme d’abord, le syndrome d’Asperger ensuite – les deux menées de mains de maître par les auteures de la BD.

Premier rappel de taille et que nous soulignons : La théorie selon laquelle les parents (et les mères en particulier) seraient responsables de l’autisme de leur enfant est fausse. On sait désormais, grâce aux avancées de la recherche, que les causes de l’autisme sont génétiques et neurobiologiques.

On y lit aussi que la France est « l’exemple à ne pas suivre » ! ». « A l’étranger, les enfants autistes bénéficient d’un diagnostic précoce et d’une prise en charge adaptée, avec des méthodes qui ont fait leurs preuves (ABA, TEACCH…). En France, on en est encore très loin, puisque de nombreux praticiens d’obédiences psychanalytique s’obstinent et restent bloqués à l’âge de pierre »… Voilà qui est dit.

À lire

À lire

La différence invisibleLA DIFFÉRENCE INVISIBLE, récit complet par Julie Dachez – Mademoiselle Caroline, Editions Delcourt, Album cartonné, 96 pages, 22.95 euros.