Archive de mots clés: « Appareil luminothérapie »

Comment utiliser la luminothérapie?

« Avec quel(s) appareil(s) et comment pratiquer des séances de luminothérapie ? » Cédric, 54 ans, Paris.

 

Qu’est-ce que la luminothérapie ? Elle se définit par une exposition à la lumière à visée thérapeutique. Il suffit de se tenir près d’une lampe produisant une lumière sans UV ni infrarouges.

Les bienfaits de la luminothérapie

 Son principal effet est de traiter les troubles associés aux dérèglements de l’horloge biologique interne, comme la dépression saisonnière. Combinée à des photo-sensibilisants, la luminothérapie soigne aussi certaines maladies de la peau. Elle n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale, seulement par certaines mutuelles.

  À lire aussi : Luminothérapie : l’anti-blues

 

Une séance chaque matin à une heure précise

Les séances peuvent se faire au domicile, en exposant le visage à une source de forte luminosité – mais sans la fixer des yeux ! Elles ont lieu généralement le matin, à une heure déterminée en fonction de chaque individu et de la pathologie traitée. L’intensité lumineuse recommandée est de 2 500 à 10 000 lux, le protocole classique étant de 10 000 lux, 30 à 60 minutes par jour, pendant 2 à 4 semaines.

Choisir un appareil certifié

Seules les lampes à lumière visible blanche sont recommandées. Elles sont disponibles en différents formats dans les magasins de luminaires ou de matériel médical, en ligne, ou dans certaines pharmacies. Il faut vérifier leur conformité aux normes européennes (93/42/CEE) et la présence du numéro CE0459 prouvant la certification par l’organisme français agréé. Les simulateurs lumineux sous forme de lunettes ne sont pas recommandés en thérapeutique.