Archive de mots clés: « anti-âge »

Mets de l’huile (d’olive)

Anti douleur, anti âge, hydratant, anti cancer… : découvrez les 1001 bienfaits (enfin 8, c’est déjà pas mal) de cet ingrédient salué depuis l’Antiquité pour ses multiples vertus.

 

L’huile d’olive, c’est un peu un super héros en costume de verre. Sous réserve de la choisir extra vierge et 100% naturelle pour bénéficier de ses propriétés exceptionnelles, elle prodigue ses bienfaits à la peau, au cerveau, à l’intestin… et j’en oublie. Ne vous ruez pas tout de suite sur l’huile d’olive pour la boire au goulot : elle contient tout de même 90% de matières grasses et doit donc être consommée avec modération. Pour profiter de ses qualités, mieux vaut éviter de la faire chauffer : les hautes températures altèrent sa composition.

 

Un bouclier contre les maladies cardiovasculaires

Différentes recherches ont démontré que l’huile d’olive est un aliment antithrombotique et antiagrégeant. Plaît-il ? En d’autres termes, elle réduit la capacité des aliments gras à obstruer nos artères, en évitant une coagulation excessive du sang : pour les scientifiques, ces propriétés expliquent le lien entre le régime méditerranéen et la faible incidence de maladies cardiovasculaires dans les pays où l’huile d’olive est reine.

 À lire aussi : Maladies cardiovasculaires : Les maladies du cœur et des vaisseaux

 

Un anti douleur avéré

Boire de l’huile d’olive pour remplacer les cachets anti douleur, ce n’est pas si farfelu que cela d’après une étude américaine (1) qui a mis en évidence ses vertus anti-inflammatoires identiques à celles de l’ibuprofène. Un bémol toutefois sur les quantités à absorber pour obtenir la même efficacité : il faudrait avaler 50 grammes d’huile d’olive pour apaiser… 1/10e de la douleur soulagée par l’ibuprofène. C’est l’oléocanthal, responsable du goût légèrement poivré à l’huile d’olive vierge extra, qui lui confère ces propriétés anti-inflammatoires.

 

Un élixir de jouvence

Ou presque. L’huile d’olive est très riche en polyphénols, des antioxydants qui aident l’organisme, et tout particulièrement les cellules de la peau, à lutter contre l’action des radicaux libres responsable du vieillissement. Elle contient aussi des oméga 9 qui stimulent l’activité des cellules du corps, aidant ainsi notre organisme à lutter contre le vieillissement.

 À lire aussi : La course contre le vieillissement cutané 

 

Une arme anti-cancer

Toujours grâce aux polyphénols qui préviennent la formation des radicaux libres, l’huile d’olive réduirait les risques d’apparition de cancer de la prostate et de cancer du sein. A propos de ce dernier, une étude américaine (2) menée en 2005 a montré que l’acide oléique de l’huile d’olive s’attaquait à un gène lié au développement du cancer du sein.

 

Un coupe faim efficace

Grâce à ce même acide oléique, une petite cuillère d’huile d’olive aiderait à lutter contre l’envie de grignoter et les petits creux. Ce composé apporte en effet une sensation de satiété très rapide.

 

Une nettoyeuse de mauvais cholestérol

L’acide oléique, encore lui, qui appartient à la famille des omega 9, est aussi un précieux allié pour faire baisser le taux de LDL cholestérol (le mauvais !) dans le sang. Comment ? Comme tous les omega 9, il stimule la production de bon cholestérol (le HDL) et la destruction du mauvais.

 À lire aussi : Matières grasses : on met de l’huile !

 

Un puissant agent hydratant

L’huile d’olive est utilisée depuis toujours dans la fabrication de soins cosmétiques, crème, savon, laits… Le squalane (non, ce n’est pas un petit squale) qu’elle contient, très proche de la composition de la peau et des cheveux, restaure leur barrière lipidique et les protège de la déshydratation.

 

Une alliée de la mémoire

L’huile d’olive contient environ 80% d’acides gras insaturés, aussi appelés « bons gras ». Les cellules du cerveau, elles, contiennent en grandes quantités certains acides gras poly-insaturés à chaîne longue : les recherches, encore balbutiantes sur le sujet, laissent entrevoir un lien positif entre un apport complémentaire en acides gras et l’amélioration des fonctions cognitives du cerveau. Cela laisse rêveur… Un super laxatif Vous êtes sujet à des épisodes de constipation occasionnels ou réguliers ? L’huile d’olive va devenir votre meilleure amie. Une cuillère à soupe avalée à jeûn le matin stimule la sécrétion de sels biliaires, qui sont eux de supers laxatifs naturels. On se sent plus léger tout de suite lorsqu’on sait cela, n’est-ce pas ? Voilà autant de bonnes raisons de se resservir de salade crétoise, qu’en dites-vous ?

1 – “Nature 437 (7055) p45”, G.K. Beauchamp et Al., 2005
2 – “Annals of Oncology”, Dr Javier Menendez, 2005

Comment lutter efficacement contre les cernes

Les cernes sont synonymes de corps fatigué ou usé aussi pour paraitre en pleine forme il faut éliminer les cernes sous les yeux grâce notamment à un anti cerne efficace.

 

Dégonfler, lisser, éclaircir, camoufler… En un mot, afficher un regard frais et reposé en un clin d’œil ? C’est possible ! Si les yeux sont le miroir de l’âme, leur contour est assurément le reflet de l’organisme. Il suffit d’une nuit trop courte, d’un désordre alimentaire ou d’un trop-plein de surmenage pour que cette zone cutanée si sensible accuse directement le coup. Résultat, cernes et poches sous les yeux s’en donnent à cœur joie. Il existe heureusement des solutions par s’en débarrasser, à commencer par les baguettes magiques de la cosmétique.

 

Conseils pour faire disparaître les cernes

On vide ses poches

Arborer au réveil un regard de grenouille est une contrariété dont on se passe volontiers. Il faut savoir que le système lymphatique du contour des yeux n’est pas le plus actif de l’organisme. Parce qu’il tourne au ralenti, il favorise l’accumulation de déchets et la colonisation de cellules adipeuses. Résultat, des poches apparaissent. Il est cependant possible de les atténuer grâce à des soins riches en actifs décongestionnants et drainants, capables « nettoyer » la zone de ses toxines et dégonfler les tissus.

On éclaircit ses cernes

Autre particularité déplaisante du contour des yeux : son réseau circulatoire réputé paresseux. En effet, un vaisseau sur trois est inactif, ce qui freine la microcirculation et fait stagner le sang. En manque d’oxygène, la peau se colore. Le cerne doit alors être drainé et dépigmenté avec des soins spécifiques pour être atténué.

On mise sur les trompe-l’œil !

Une astuce magique pour réveiller un regard ?
 L’anti cernes bien sûr ! Il se choisit dans un ton légèrement plus clair que la carnation, puis se pose en touche éclat, directement sur le cerne, et se remonte jusque sur la patte-d’oie. La matière, chauffée sur la pulpe du doigt, s’applique comme un enlumineur.

Dans ma trousse beauté

Dans ma trousse beauté

  • Un anti cerne Cernor Kit, Auriga International
    Pour éclaircir les cernes colorés d’origine pigmentaire et circulatoire, ce duo de choc se compose d’une crème anti cerne drainante et d’une microémulsion éclaircissante.
  • Eluage, Contour des yeux, Avène.
    Ce soin ne se contente pas de combattre les marques du temps autour des yeux. L’eau thermale et le Sulfate de Dextran qu’il contient permettent de décongestionner les poches et les cernes sous les yeux.
  • Ophycée Soin Jeunesse des Yeux, rides, cernes, poches, Galénic.
    Grâce à ses extraits naturels d’algues bleues, ce soin relance la synthèse d’acide hyaluronique, de collagène et d’élastine autour des yeux. De leurs côtés, les nacres dorées qu’il contient captent la lumière et illumine le regard.