Archive de mots clés: « Aliments à calories négatives »

Pour maigrir, mangeons des calories négatives

Manger et mincir en même temps, est-ce un mythe ou une réalité possible avec certains aliments ? BIEN-ÊTRE & santé démêle le vrai du faux sur les calories négatives et les aliments « pour maigrir ».

 

La faim est un signal envoyé par le corps pour nous signifier qu’il a besoin d’énergie pour continuer à fonctionner correctement. Les aliments nous fournissent cette énergie, qui découle des calories qu’ils contiennent et que nous absorbons (parfois en trop grande quantité par rapport à nos besoins, mais la question du jour n’est pas là).

 

Certains évoquent l’existence d’aliments contenant des calories négatives, qui consommeraient de l’énergie plutôt que d’en produire. Avec eux, plus besoin de faire de régimes, puisque le simple fait de les manger nous ferait maigrir. Mythe ou réalité ? On fait le point.

 À lire aussi : Mincir en toute intelligence

 

La calorie négative existe-t-elle ?

On vous voit frétiller… hélas, la réponse est non. C’est ce qui s’appelle « survendre » un concept. Tous les aliments contiennent des nutriments transformables en énergie. On parle de « calorie négative » lorsque l’apport en énergie de ces aliments est inférieur à l’énergie que le corps devra dépenser pour les digérer et les assimiler. Vous suivez toujours ? Imaginez que vous mangez 100 calories, et que votre corps ait besoin de 120 calories pour les digérer : vous aurez alors brûlé 20 calories au lieu d’en assimiler 100. Simple comme bonjour.

 

Quels sont les aliments dits « à calorie négative » ?

Bonne nouvelle, ils sont assez nombreux. Il s’agit essentiellement d’aliments ayant un faible indice glycémique, et plutôt riches en fibres. Ces aliments provoquent une dépense d’énergie pour les assimiler, tout en améliorant la performance du métabolisme et la production d’enzymes digestives. Lesquels choisir chez le primeur ?

Côté fruits : ananas, citron, abricot, melon, pamplemousse, fraise, framboise, orange, pomme, canneberge, cassis, clémentine et mandarine, mangue, mûre, papaye, pastèque, pêche, prune et rhubarbe.

Côté légumes : les différentes variétés de chou, endive, épinards, haricots verts, concombre, courgette, poivrons, ail, asperges, betterave, brocoli, carotte, céleri-rave, chicorée, cresson, mâche, navet, pissenlit, radis, champignon, poireau, radis et tomate crue.

 À lire également : Ces surprenants alliés de notre ligne

 

Peut-on maigrir grâce aux aliments à calories négatives ?

Il est difficile de répondre par l’affirmative à cette question. Aucune démonstration scientifique de l’efficacité de ces aliments « à calorie négative » n’a jamais été menée. Plutôt que de privilégier des aliments dits « à calorie négative », les nutritionnistes recommandent de considérer son apport énergétique de manière globale sur une journée. Il est possible de ne pas grossir voire de maigrir en mangeant un gratin, à condition que cela s’équilibre avec le reste des apports sur 24 heures. La nature même de ces fameux aliments, qui ne sont a priori ni trop gras, ni trop sucrés, ni trop salés, contribue en outre à un bon équilibre alimentaire et constitue un excellent apport en fibres, qui stimulent le bon fonctionnement de l’appareil digestif.
En résumé, point de miracle à espérer du côté de l’assiette, mais plutôt une bonne dose de bon sens alimentaire à en retirer !

 À lire aussi : Bien manger et éviter l’effet yoyo