MA PEAU EST UNE PRISON
La sylvothérapie, où l’art de soigner en câlinant un arbre

La sylvothérapie, où l’art de soigner en câlinant un arbre

03 mai 2018
Venue du Japon, la sylvothérapie promet d’améliorer la santé grâce au contact avec les arbres. Ses pratiquants vantent ses bienfaits, également reconnus par le gouvernement japonais. Que faut-il en penser ? On décrypte le phénomène.

 

La sylvothérapie, du latin « silva », la forêt, aussi appelée « tree hugging » ou « bain de forêt » est une thérapie qui promet d’améliorer sa santé au contact des arbres. Mais encore ? Cette pratique se fonde sur l’idée que l’énergie des arbres peut se transmettre à l’homme lorsqu’on est en contact avec eux, au cœur des forêts. Concrètement, les pratiquants de la sylvothérapie font des promenades en forêt, de préférence pieds nus pour profiter du contact avec les feuilles et les racines, et enlacent des arbres afin de recevoir leur énergie réconfortante.

 

La sylvothérapie, une pratique officielle au Japon

Au Pays du Soleil Levant, la sylvothérapie est une technique de relaxation considérée avec le plus grand sérieux. Il est vrai qu’avec un des taux de suicide les plus élevés au monde, le Japon cherche de nouvelles solutions pour rendre leur sérénité à ses habitants… Les autorités s’y intéressent depuis les années 80, et une soixantaine de centres de soins sont aujourd’hui installés dans les forêts. Plusieurs études ont été menées sur l’efficacité de la sylvothérapie, montrant une amélioration chez les personnes souffrant de dépression, une diminution de l’état de stress et de l’hypertension, une amélioration de l’attention, et un renforcement du système immunitaire. Autre point important : tous les arbres n’ont pas les mêmes vertus, certains, comme l’épicéa, possédant un pouvoir tonifiant, tandis que le hêtre sera plutôt relaxant.

 

Comment fonctionne la sylvothérapie ?

A vrai dire, on ne sait pas très bien. Certains parlent de l’aura énergétique des arbres, d’autres des phytoncides, des molécules excrétées dans l’air par les arbres dans les forêts, qui sont ensuite absorbées par la peau et les voies respiratoires. Ces phytoncides disposent de propriétés bactéricides et fongicides capables de jouer un rôle positif sur notre santé, comme l’ont démontré plusieurs expériences menées sur le sujet dans les années 60 en ex-URSS, en Europe et en France, notamment par le français Georges Plaisance, qui écrivit en 1985 Forêt et Santé : guide pratique de sylvothérapie, ouvrage que l’on trouve encore d’occasion sur les plateformes digitales.

 À lire aussi : Comment apprendre à bien se relaxer ?

 

Le bain de forêt, première étape de la sylvothérapie

Si l’on en croit Jean-Marie Defossez, fondateur du site sylvotherapie.net, une simple promenade en forêt, ou bain de forêt, constitue une première approche à la sylvothérapie. Comment profiter au mieux de votre bain de forêt ? Prévoyez une demi-journée de calme, portable coupé évidemment. Restez assis pendant environ 2 heures, puis marchez entre 2 et 3 kilomètres. Au début de votre promenade, prenez le temps de poser votre respiration pratiquant quelques exercices qui ralentissent le rythme cardiaque et favorisent une respiration profonde. Sérénité garantie à l’arrivée. Plus vous restez longtemps dans la forêt, et plus les effets bénéfiques seront ressentis.

 À lire aussi : Découvrez les différentes méthodes de relaxation

 

Mode d’emploi du câlin à un arbre

Si vous désirez aller plus loin dans l’expérience, complétez votre bain de forêt d’une session de tree hugging. Pour cela, choisissez un arbre grand, beau et en bonne santé, de préférence planté de manière naturelle. Comment le sélectionner ? Laissez parler votre cœur, vous disent les pratiquants, l’arbre saura vous attirer à lui. Une fois votre arbre identifié, attendez quelques instants avant de l’enlacer pour vous préparer à son contact. Puis, fermez les yeux et enlacez-le en mettant un maximum de surface de votre peau en contact avec son écorce, et vos pieds nus sur les racines. Puis respirez profondément, calmement, en vous concentrant sur les sensations qui vous parcourent. Il n’y a pas de durée préconisée, relâchez votre étreinte quand vous vous sentirez revivifié. N’oubliez pas de remercier l’arbre avant de reprendre votre chemin !

Si vous ne savez pas très bien quoi en penser, on ne peut que vous inviter à essayer pour vous faire votre propre idée. Seul(e), pour vous immerger dans une atmosphère calme et recueillie qui favorise la relaxation. Que l’on croit ou pas aux bienfaits des arbres, il est certain qu’une longue marche assortie d’un temps de pause et d’exercices de respiration en pleine nature ne peut que favoriser la détente, la concentration et la circulation de l’énergie. Bon câlin !

Pour aller plus loin dans votre connaissance des arbres :

Pour aller plus loin dans votre connaissance des arbres :

LA VIE SECRÈTE DES ARBRES de Peter Wohlleben, éditions les Arènes, 2017, 20,90€.

SYLVOTHÉRAPIE, LE POUVOIR BIENFAISANT DES ARBRES de Jean-Marie Defossez, éditions Jouvence, 2018, 15,90€.

UN BAIN DE FORÊT d’Eric Brisbare, éditions Marabout, 2018 ; 15,90€.

SHIRIN YOKU du Pr Yoshifumi Miazaki, Guy Tradaniel éditions, 2018 ; 19,90€.

 

 À lire aussi : Thérapies brèves, mode d’emploi

 

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Opération protection

Corps

Opération protection

La solution vient du Nord !

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Gym / fitness / danse / pilates

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Dans le métro, au bureau ou dans votre salon !

Respirez, tout ira bien !

Huiles essentielles

Respirez, tout ira bien !

Six nouvelles expériences olfactives

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.