Le succès des parfums en pharmacie

Le succès des parfums en pharmacie

10 décembre 2017
Bien loin des premières Eaux de Cologne et de leurs vertus médicinales, les parfums vendus aujourd’hui en pharmacie rivalisent d’excellence avec leurs concurrents du luxe et gagnent leur cœur des consommatrices. Explications.

 

Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts des apothicaires du XVème siècle et de leurs décoctions médicinales à visée odorante. Les macérations d’herbes aromatiques d’hier ont laissé place aujourd’hui à de sublimes créations de parfums dans les rayons des pharmacies. Si les frères Gallet ont été les premiers à donner le ton au début du XXème siècle en créant la marque Roger & Gallet, nombreuses sont les enseignes qui peuvent se féliciter d’avoir emboité leurs pas. Avec une hausse de près de 10% chaque année, le marché de la parfumerie pharmaceutique a en effet gagné ses lettres de noblesses et n’a pas grand-chose à envier à son cousin estampillé haut de gamme.
Il faut dire que derrière ce succès grandissant, se cachent les plus grands nez du secteur. Mis à contribution de ce nouvel enjeu cosmétique et commercial, les créateurs connus de la parfumerie de luxe ont mis leur talent au service de ce nouveau marché de la fragrance. Les labels déjà bien implantés dans l’univers du soin ont mis leur réputation d’excellence au profit de leurs parfums. Déjà conquises par l’efficacité et les senteurs des crèmes, les consommatrices n’ont guère émis de réserve sur les eaux de Cologne, eaux de toilette et eaux de parfums pouvant être achetés aux mêmes endroits que leurs crèmes et médicaments…

Où donner du flacon ?

Eau de Cologne, de toilette, de parfum… La différence qui s’affiche bien sur au prix correspond au taux de concentration des molécules odorantes contenues dans les jus. En effet, les eaux de Cologne contiennent entre 3 et 5% d’extraits. L’eau de toilette compte 8 à 12%. Une eau de parfum, elle, affiche en moyenne entre 12 et 20%. Enfin, le parfum, nommé aussi élixir, est la formule la plus concentrée et varie de 18 à 30%. Certes, son coût est le plus élevé mais quelques gouttes suffisent pour être parfumée pendant 8 heures, tandis que les autres formules tiennent seulement entre 5 et 6 heures.

Conseils de Pharmacien : En odeur de sainteté

Conseils de Pharmacien : En odeur de sainteté

Une odeur est comme un vêtement : elle accompagne tout au long de la journée. Voilà pourquoi il est important de choisir son parfum en fonction de l’odeur dont il nous enveloppe et non pas à partir de celle qui se dégage du flacon. En effet, en fonction de l’acidité de la peau (Le Ph), les senteurs évoluent et peuvent ne pas être fidèles à ce que vous pensiez, voire ce que vous aimiez. L’idéal pour choisir son parfum est donc de procéder à un test. Vaporisez sur l’intérieur de votre poignet quelques gouttes et attendez quelques heures pour confirmer votre choix. Pour qu’il soit fiable, cet essai olfactif doit être fait sur une peau neutre de toute autre odeur, type celles d’une crème pour le corps parfumé, d’un déodorant et même de la transpiration.

 

Quel flacon vous correspond ?

Le choix d’un parfum s’oriente souvent vers les préférences olfactives mais vos senteurs de prédilection sont-elles adaptées à votre peau ?

Des variations olfactives

On pense souvent à tort qu’un parfum s’associe à une couleur de cheveux ou de peau. Il n’en est rien. Un parfum évolue en priorité selon la réceptivité de la peau. Mais celle-ci peut aussi varier en fonction d’une prise de médicaments, de l’alimentation ou d’un changement hormonal du à une grossesse. Mieux vaut dans ce cas se montrer infidèle à l’égard de son flacon préféré plutôt que de supporter un parfum qui ne vous correspond plus temporairement.

Prudence sur l’alcool

Les peaux plutôt sèches ont un pH compris entre 0 et 6, c’est à dire plus acides que la moyenne. Le reflexe dans ce cas est de se parfumer davantage car plus la peau est acide, plus les senteurs s’évaporent plus rapidement. Rien ne vous empêche de le faire, à condition d’avoir la main légère sur les jus contenant beaucoup d’alcool de synthèse, connu pour déshydrater l’épiderme. Privilégiez ceux qui sont à base d’alcool naturel, comme celui fait à partir de betterave.

Quelques gouttes suffisent

Les peaux normales ou à tendance grasse peuvent porter la plupart des parfums sans que leurs fragrances se modifient. Inutile donc d’avoir la main trop généreuse car, à défaut d’enivrer agréablement les sens, les senteurs risquent de porter au cœur. A commencer par celles des parfums capiteux dont les molécules s’imprègnent facilement et durablement sur les peaux grasses.

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Opération protection

Corps

Opération protection

La solution vient du Nord !

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Gym / fitness / danse / pilates

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Dans le métro, au bureau ou dans votre salon !

Respirez, tout ira bien !

Huiles essentielles

Respirez, tout ira bien !

Six nouvelles expériences olfactives

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.