Stop aux poux

Stop aux poux

26 mars 2021
Ils ont la vie dure ! Pour éliminer les poux, il faut beaucoup de persévérance : bien appliquer les produits et, surtout, éviter la réinfestation.  

 

Le pou est un petit parasite hématophage, c’est-à-dire se nourrissant de sang humain, plusieurs fois par jour en piquant le cuir chevelu, ce qui provoque des démangeaisons, signe caractéristique de l’infestation. La transmission se fait par contact direct (de tête à tête) ou indirect : échanges de bonnets, écharpes, brosses, peignes… – un pou survit sans se nourrir jusqu’à un jour et demi. Grâce à trois paires de pattes dont les extrémités sont munies de griffes qui s’accrochent au cheveu, les poux sont très mobiles. Ils peuvent nager mais, contrairement à une idée reçue, ils ne sautent pas. La promiscuité constitue donc le principal mode de contamination (écoles, garderies…).

 À lire aussi : 5 réflexes contre bleus et bosses

 

À savoir

À savoir

Il existe des répulsifs contre les poux sous forme de spray, faciles à utiliser en prévention lorsque les poux font leur apparition dans la classe. Ils sont inutiles lorsque l’enfant est déjà contaminé.

 

Ils se reproduisent vite

Les poux vivent en moyenne six semaines. Pendant ce temps, une femelle peut pondre 300 œufs ou lentes qui se transforment en larves après six à huit jours puis, une douzaine de jours après, en poux adultes. Les lentes, de couleur gris blanchâtre, sont solidement attachées à la racine des cheveux contrairement aux pellicules qui s’éliminent au brossage. Même mortes, il faut utiliser le peigne fin pour les décoller. Elles sont surtout nombreuses dans les endroits chauds et humides (nuque, derrière les oreilles).

 À lire aussi : 5 réflexes contre le saignement de nez

 

Comment s’en débarrasser ?

Les traitements contre les poux sont nombreux (shampooings, aérosols, lotions, gels) et ils ont chacun leurs recommandations d’utilisation qu’il convient de respecter à la lettre. Ils seront d’autant plus efficaces que l’infestation est relativement récente.

Les pyréthrines sont des insecticides très utilisés dans les shampooings et lotions anti-poux (Item anti-poux, Parasidose…). Renouveler le traitement deux jours plus tard, pour tuer les poux éclos qui auraient survécu au premier traitement.

L’apparition de résistances a conduit à d’autres traitements qui agissent différemment par une action physique et non chimique : diméticone, une huile de silicone (Pouxit, Nyda…) ou encore des huiles végétales (huile de coco, de jojoba…) qui étouffent les poux et les lentes auxquelles sont associées des huiles essentielles aux effets apaisants sur les irritations du cuir chevelu (gamme AntiPoux Puressentiel, Apaisyl Xpert, Itax anti-poux lotion, Cinq sur Cinq  shampooing antipoux…).

Toute la famille, ainsi que l’entourage proche, doit être surveillée et éventuellement traitée.

 À lire aussi : Soigner la toux allergique chez l’enfant

 

Conduite à tenir

Conduite à tenir

• Prévenir la maîtresse ou le maître. L’idéal serait que toutes les têtes soient vérifiées et que tous ceux qui ont des poux soient traités le même jour.

• Laver les draps, les oreillers, les bonnets… à 60°C.

Christine Fallet

Le choix de la rédac

(Très) haute protection

Soins solaires

(Très) haute protection

Convient à toute la famille dès 6 mois.

Les huiles essentielles ciblées

Huiles essentielles

Les huiles essentielles ciblées

Soigner les petits maux du quotidien

Un corps apicole

Corps

Un corps apicole

Trois formules uniques pour toute la famille

La recette naturelle pour des gambettes légères

Circulation sanguine

La recette naturelle pour des gambettes légères

Créez votre huile bienfaisante