Du sport pour maigrir et perdre de la cellulite

Du sport pour maigrir et perdre de la cellulite

12 avril 2017
Les jours s’allongent, la perspective de l’été s’approche… Bougez ! L’activité physique améliore la fermeté cutanée et contribue à réduire la cellulite.

 

Rondes ou maigres, les femmes l’ont en horreur. 90% d’entre elles sont concernées par la cellulite. Car leur corps contient plus de cellules « adipeuses », justement prévues pour stocker les graisses afin de subvenir aux besoins de l’organisme lors de la grossesse et de l’allaitement. Résultat : des capitons sur les hanches, les cuisses, les fesses et le ventre, voire les bras. Pas de panique ! On peut les combattre.

 

On brûle les graisses pour perdre de la cellulite

La peau d’orange résulte à la fois d’un stockage de graisses dans les adipocytes, situés dans l’hypoderme, et de rétention d’eau tout autour, dans le derme et l’hypoderme. Lorsque cette masse graisseuse augmente, elle crée des adhérences. Un phénomène qui altère la circulation sanguine et lymphatique et entraîne stagnation des déchets métaboliques, appauvrissement nutritif, œdèmes locaux… L’insuffisance veineuse et lymphatique n’est pas seule responsable. La rétention d’eau, l’alimentation trop grasse, salée et sucrée, les phénomènes inflammatoires comme le manque d’exercice physique favorisent la cellulite. C’est pourquoi il faut adopter une démarche globale.

 

On vise la haute intensité avec la méthode hiit (high intensity interval training) ou entrainement fractionné à haute intensité

À une alimentation équilibrée, il convient d’ajouter de l’exercice physique pour transformer la masse graisseuse en muscle. Toutefois, marcher, courir ou faire du vélo, cela ne suffit pas. Ces activités, dites d’endurance, sont idéales pour entretenir le système cardiorespiratoire. Mais contre la cellulite, explique Christophe Bonnaffoux, coach sportif, il est indispensable d’associer exercices à haute intensité et renforcement musculaire. « Selon l’intensité de l’effort, l’organisme ne puise pas de la même manière dans ses réserves. Lorsqu’on travaille en haute intensité (en anaérobie lactique), le corps n’est plus en mesure de fournir l’oxygène. On contracte alors une dette en oxygène que l’on devra rembourser à la fin de la séance. » Et pour cela, on brûle des calories. L’intérêt de la haute intensité ne s’arrête pas là. « Elle favorise la libération de l’hormone de croissance, laquelle augmente le déstockage du gras. Les activités à haute, voire à très haute intensité (CrossFit, Grit, Energy Blast, boxing, cycling…) sont des boosters de métabolisme. » Vous continuerez à brûler des calories plusieurs heures après la séance.

 À lire aussi : Entrainement sportif à haute intensité pour garder la forme

 

Des exercices ciblés pour maigrir

Accroître les besoins énergétiques « incompressibles » de l’organisme l’incite à « fabriquer » du muscle, au détriment du gras. Une solution imparable pour affiner sa silhouette. On trouve en salle des machines pour travailler les cuisses, les fessiers, les abdominaux… On peut aussi solliciter l’ensemble de ces muscles avec des exercices ciblés. Squat, jump squat, fente avant, montée et descente de banc sont à consommer à l’envi… mais avec méthode. « Pour le squat, gardez le dos et la tête bien droits, écartez les pieds de la largeur du bassin. Descendez doucement jusqu’à ce que les jambes forment un angle droit, en chassant les fesses vers l’arrière. Remontez en poussant sur les jambes et en expirant. Ne décollez pas les talons : votre poids doit être dessus, le genou se décalant vers l’avant sans dépasser la pointe des pieds. Pour la fente, placez-vous debout, un pied assez loin devant. Faites une flexion de la jambe avant en gardant le buste le plus droit possible. En position finale, l’angle du genou de devant est à 90°. Le genou arrière ne touche pas le sol et ne dépasse pas l’axe du talon. Alternez les cuisses. Pour le banc, mettez un pied sur celui-ci et faites une poussée dynamique en contractant abdos et fessiers. Lors de cette impulsion, montez la jambe restée au sol en élevant le genou au niveau de la hanche. Contrôlez la descente afin d’amoindrir l’impact de la réception sur la cheville. »

 À lire aussi : 8 conseils de pro pour des fesses en béton

 

Clarisse Nénard

Le choix de la rédac

Pour une peau hydratée et protégée !

Visage

Pour une peau hydratée et protégée !

Il devient indispensable !

Pour une rentrée dynamique et sereine

Compléments alimentaires

Pour une rentrée dynamique et sereine

Les compléments alimentaires vous accompagnent

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !

L’année des méduses ?

Autres

L’année des méduses ?

Anti-piqûres et protection solaire